image de couverture lesmobiles

Test : Samsung Galaxy S4 mini

Par La Rédac LesMobiles - 02 août 2013 à 0:0
Avis LesMobiles.com
Après un Galaxy S4 tout feu tout flamme, Samsung décline son modèle vedette dans une version « Mini » aux caractéristiques nettement moins huppées. Mais à l’encombrement logiquement réduit. Voyons si la formule est gagnante.
Samsung avait (un peu) surpris son monde l’année dernière en déclinant son smartphone vedette de l’époque, le Galaxy S3, dans une version « Mini ». Cette dernière ayant rencontré un grand succès. Aussi, lorsque le constructeur coréen a levé le voile sur le Galaxy S4 cette année, il était évident que ce n’était qu’une question de temps avant qu’il annonce le S4 Mini que nous testons ici. Il reprend la même philosophie avec un appareil qui reprend le nom de son jeune et illustre devancier, sans toutefois proposer une fiche technique équivalente. Nous en sommes même assez loin puisque le Mini se situe plutôt dans le milieu de gamme.

Samsung Galaxy S4



Parmi ses principales caractéristiques techniques, on note en effet un écran Super AMOLED de 4,3 pouces, pour une définition qHD de 960 x 540 pixels, un chipset double cœur Qualcomm Snapdragon 400 cadencé à 1,7 GHz, épaulé par 1,5 Go de mémoire vive (RAM) et le système d’exploitation Android 4.2.2 Jelly Bean pour faire vivre l’ensemble. La capture de contenu multimédia est confiée à un capteur photo de 8 mégapixels, capable de filmer en Full HD 1080p, à 30 images par seconde.

Côté connectivité, l’appareil se montre complet avec la prise en charge des 4G LTE, Wi-Fi 802.11 a/b/g/n, Wi-Fi Hotspot, Wi-Fi Direct, DLNA, le Bluetooth 4.0 (AD2P), le GPS (A-GPS) et même le NFC.

Samsung Galaxy S4 Mini : pack



Contenu de la boite du smartphone

Le pack du Galaxy S4 Mini ne comporte que l’essentiel, à savoir :

• Un Samsung Galaxy S4 Mini
• Une batterie 1900 mAh
• Un kit mains libres stéréo filaire
• Des embouts de rechange pour le casque stéréo
• Un câble microUSB
• Un chargeur secteur
• Le manuel de démarrage rapide

Comme d’habitude, le constructeur ne fournit pas de carte mémoire, car son smartphone embarque déjà 8 Go de mémoire interne.

Samsung Galaxy S4 Mini : accessoires du pack






Design et prise en main

Vous ne serez pas surpris d’apprendre que le Galaxy S4 Mini reprend le design du Galaxy S4, avec un encombrement réduit à la baisse. Rien de bien nouveau donc puisque Samsung avait déjà opéré de la sorte pour le S3 Mini. Toutefois, le look du S4 reprend à peu de choses près celui du S3, qui a lui-même servi de déclinaison à un nombre impressionnant de modèles Samsung depuis l’année dernière. Bref, pour l’originalité, il faudra repasser. Néanmoins, n’allez pas croire que la coque du S4 Mini est strictement la même que le S3 Mini. Le dernier-né casse un peu les lignes en rondeurs de son prédécesseur avec des angles un peu plus marqués.

Samsung Galaxy S4 Mini : design



Côté encombrement, les deux modèles restent assez proches, mais sont là encore un peu différents. Le S4 Mini s’avère vraiment fin avec 8,9 mm d’épaisseur, contre 9,9 mm pour le précédent Mini. Le nouveau se montre également un peu plus long, mais aussi un peu moins large. Les dimensions sont donc plus ou moins équivalentes, le S4 Mini se montrant tout de même un peu plus élancé et racé que son prédécesseur. Toutefois, il nous apparaît important de souligner que ce dernier propose un écran plus grand, avec 4,3 pouces contre 4 pouces.

Samsung Galaxy S4 Mini : dos



Pour la coque, c’est sans surprise que l’on retrouve le même plastique polycarbonate qui couvre tous les smartphones du constructeur depuis plus d’un an. Nous sommes donc loin de l’impression luxueuse que dégagent des produits comme le HTC One ou même le Huawei Ascend P6. Toutefois, le S4 Mini n’est pas désagréable une fois en main. Son ergonomie est très bonne puisque le rayon d’action du pouce couvre sans problème l’ensemble de l’écran. La qualité de fabrication et l’assemblage sont irréprochables. Notez qu’un motif assez discret, en croisillon, est incrusté dans la coque des deux versions disponibles (noire et blanche). Invisible de loin, il apparaît à mesure que l’on se rapproche du smartphone. La perception de ce motif varie aussi en fonction de la lumière.

Samsung Galaxy S4 Mini : tranche inférieure



Samsung Galaxy S4 Mini : tranche supérieure



Samsung Galaxy S4 Mini : côté gauche



Samsung Galaxy S4 Mini : côté droit



Samsung Galaxy S4 Mini : microSIM






Système d’exploitation (OS) + Interface Utilisateur (UI)

Comme à son habitude, Samsung lance ce Galaxy S4 Mini avec sa propre interface TouchWiz Nature UX plaquée sur Android 4.2.2 Jelly Bean. Ce dernier n’est plus la version la plus récente du système d’exploitation de Google puisqu’Android 4.3 Jelly Bean a depuis été annoncé. Néanmoins, cette version reste suffisamment récente et performante pour que cela importe peu au final. Surtout que l’interface utilisateur TouchWiz évoquée en préambule recouvre une grande partie du système, de sorte que l’interface graphique du système d’exploitation de Google est presque invisible aux yeux des utilisateurs.

TouchWiz, disponible en version 5.0, a été rebaptisée Nature UX 2.0. Elle n’évolue pas beaucoup depuis celle disponible sur le Galaxy S3 Mini. Pour mémoire, nous n’avons pas été tendres quand nous avons testé cette dernière il y a un an. Elle ressemblait en effet à l’interface du Galaxy S3 compressée dans un espace trop petit pour elle. Le constructeur a heureusement arrangé les choses par la suite, à coup de mises à jour.

Samsung Galaxy S4 Mini : homescreen Samsung Galaxy S4 Mini : enregistrement capture d'écran


Samsung Galaxy S4 Mini : applications Samsung Galaxy S4 Mini : applications



Mais pour le S4 Mini, le constructeur n’a pas commis la même erreur. TouchWiz s’avère d’emblée irréprochable sur ce smartphone. Comme évoqué plus haut, son fonctionnement reste très proche de ce que l’on a connu sur les précédents modèles. Mais les quelques ajouts sont appréciables, comme le nouveau panneau des réglages accessible directement depuis la zone de notifications, les multiples écrans de verrouillage ou les paramètres regroupés par catégories. Les défauts se font rares, à l’exception de la gestion du multitâche qui nous horripile toujours autant. Pour activer le gestionnaire, il faut faire un appui long sur le bouton « Home ». Cela signifie que celles et ceux qui utilisent souvent cette fonction vont perdre, à chaque fois, de précieuses secondes avant de la voir s’afficher. Un système plus rapide, comme un double appui, par exemple, sur l’une des touches sensitives, nous aurait parus plus approprié. Notons également la disparition de plusieurs fonctions que l’on trouvait sur le Galaxy S4 : les Air Gestures et multifenêtre. À vous de voir s’il s’agit d’options essentielles à vos yeux.

De notre point de vue, les Gestures peuvent s’avérer pratiques dans certains cas, mais rarement indispensables. Quant au multifenêtrage, la taille et la définition de l’écran du smartphone font que cette fonction semble ici de toute façon fort peu appropriée. Pour le reste, l’interface TouchWiz de ce Galaxy S4 Mini ne prête pas le flanc à la critique. À moins d’être totalement hostile à cette interface pour une raison ou une autre, elle ne devrait pas vous décevoir.

Samsung Galaxy S4 Mini : menu Samsung Galaxy S4 Mini : menu






OS : Réactivité de système d’exploitation et de l’interface utilisateur

Sans surprise, les entrailles du Samsung Galaxy S4 Mini révèlent une configuration nettement plus modeste que celle du S4 classique. Alors que ce dernier embarque les processeurs quadruple cœur les plus haut de gamme du moment, sa version Mini se contente d’un chipset double cœur, le Qualcomm MSM8930 Snapdragon 400, cadencé à 1,7 GHz. Toutefois, malgré les apparences, il y a là un véritable motif de satisfaction. Pour le S3 Mini, Samsung s’était contenté d’une configuration d’entrée de gamme avec un processeur NovaThor U8420. Pour son successeur, le constructeur est clairement monté en gamme avec le Snapdragon 400. Côté mémoire vive, il s’est également montré un peu plus généreux, passant de 1 Go à 1,5 Go.

Samsung Galaxy S4 Mini



En pratique, le S4 Mini est un très bon smartphone en termes de fluidité et de réactivité. Lors de nos tests, il s’est avéré fluide et réactif dans toutes les circonstances. Même en ouvrant plusieurs applis gourmandes à la suite, l’appareil ne ralentit pas outre mesure. On dénote certes ça et là quelques microlags. Mais ils sont à la fois rares et très courts. Ils ne gênent donc nullement à l’usage et n’irriteront que les puristes.

Côté jeu, la puce graphique (GPU) Adreno 305 permet de jouer à la plupart des jeux que l’on trouve sur Google Play. Toutefois, elle n’est pas non plus un foudre de guerre et les titres les plus costauds ne passeront pas. En revanche, il fera tourner sans l’ombre d’un problème tous les jeux casual qui ne demandent pas des ressources graphiques ébouriffantes, soit la plupart des titres disponibles sur Google Play.




L’écran + navigateur Web

À la lecture de la fiche technique de ce Galaxy S4 Mini, l’écran est le seul vrai point faible. Sans préjuger de sa qualité intrinsèque, nous espérions qu’il serait doté d’une définition HD 720p pour faire un peu honneur à son lien de parenté avec le S4. Et également pour bien se positionner face à la concurrence dont les produits dans cette gamme de prix arborent tous des écrans HD. Mais Samsung s’est « contenté » d’une définition qHD de 960 x 540 pixels. L’afficheur tactile de 4,3 pouces de diagonale est de technologie Super AMOLED.

Samsung Galaxy S4 Mini



En pratique, cela donne une densité de 256 pixels par pouce, finalement assez correcte. Quant au rendu, il s’avère très bon, l’écran AMOLED disposant de couleurs vives, de noirs profonds, de contrastes marqués et d’une bonne luminosité. Enfin, les angles de visionnage sont excellents, mais la lisibilité en extérieur se montre en revanche moyenne. Pour ce qui est de la finesse, le nombre de pixels par pouce ici disponible permet d’obtenir un affichage assez fin, avec des pixels quasiment pas apparents. Notez que l’on retrouve ici plusieurs modes pour régler le rendu colorimétrique de cet affichage. Comme sur le S4 classique, le mode « vidéo » est le plus neutre et le plus fidèle à la réalité.

Samsung Galaxy S4 Mini : paramètres affichage Samsung Galaxy S4 Mini : paramètres affichage



La taille de l’écran et sa définition ne sont évidemment pas l’idéal pour profiter au mieux des navigateurs Web. Mais le postulat de base de ce S4 Mini tient à son encombrement réduit. Si vous êtes en train de lire ce test, c’est sans doute que vous n’êtes pas insensibles aux charmes d’un smartphone au gabarit un peu plus compact, et que vous êtes prêts à faire des petites concessions par ailleurs. Android 4.2 oblige, on retrouve le navigateur Google Chrome embarqué d’office dans le téléphone. Mais contrairement à d’autres constructeurs qui ne s’embêtent plus à proposer leur propre navigateur, Samsung continue de livrer ses smartphones avec le sien fait maison.

Ce Galaxy S4 Mini ne coupe pas à la règle. Les navigateurs en question s’avèrent vraiment performants et gèrent parfaitement les pages Web, même chargées en contenus. Mais notre préférence va tout de même à Chrome pour son ergonomie qui nous apparaît supérieure, surtout si vous aimez avoir plusieurs onglets ouverts en même temps. Sur le mobile qui nous intéresse ici, la consultation des pages Web complètes reste assez agréable lorsque l’appareil est en mode paysage. En revanche, l’utilisation en mode portrait nécessite plus de manipulations. Et dans tous les cas, il faudra zoomer pour les textes trop petits.

Samsung Galaxy S4 Mini : navigateur Web



Samsung Galaxy S4 Mini : navigateur Web Samsung Galaxy S4 Mini : navigateur Web






Capture photo/vidéo

Alors que le Galaxy S3 Mini de l’année dernière se contentait d’un capteur de 5 mégapixels, le S4 Mini passe aux choses sérieuses avec 8 mégapixels. Il y a certes mieux à l’heure actuelle, mais une telle résolution est plus que suffisante… du moment que la qualité du capteur suit. Celui du smartphone que nous testons ici est capable de prendre des photos dans une définition de 3264 x 2448 pixels, qui permet d’envisager des tirages papier allant jusqu’à 30 x 45 cm sans perte notable de qualité (150 dpi).

Samsung Galaxy S4 Mini : capteur photo



Samsung Galaxy S4 Mini : photo prise avec le smartphone



Samsung Galaxy S4 Mini : photo prise avec le smartphone



Samsung Galaxy S4 Mini : photo prise avec le smartphone



Samsung Galaxy S4 Mini : photo prise avec le smartphone



Samsung Galaxy S4 Mini : photo prise avec le smartphone



Alors que la fonction photo du S3 Mini était moyenne, elle s’avère très bonne sur son successeur. Ce n’est pas vraiment la résolution revue à la hausse qui fait la différence, mais plutôt la qualité générale du rendu. Le niveau de détails s’avère en effet très bon, le piqué correct et les couleurs plutôt fidèles à la réalité. Même si l’on dénote une très légère tendance à la saturation. Loin de gêner, cette dernière est généralement appréciée du grand public qui préfère plutôt des photos aux couleurs vibrantes que réelles. Toutes ces remarques s’entendent évidemment en condition de luminosité optimale. Lorsque la lumière vient à décroitre, le flash led ne fait pas de miracle à plus de deux mètres. Et encore, les sujets doivent être parfaitement immobiles pour éviter d’être sanctionné par un flou.


La capture de vidéos est du même acabit que celle de photos. Les clips sont enregistrés dans une résolution maximale Full HD 1080p (1920 x 1080 pixels). Le niveau de détail est là encore tout à fait convenable, de même que la fluidité de l’animation. Quant aux couleurs, elles sont identiques à la capture photo, c’est-à-dire légèrement saturée. Enfin, signalons que l’interface de la fonction photo/vidéo s’avère très complète, car identique à celle que l’on trouve sur le Galaxy S4, avec notamment de nombreux modes.

Samsung Galaxy S4 Mini : interface capture de photos Samsung Galaxy S4 Mini : interface capture de photos






Lecture multimédia : photo / vidéo / son

Comme la plupart des aspects de l’interface utilisateur, les fonctions de lecture multimédias du S4 Mini sont très semblables à celles du S4 classique. Il est appréciable que Samsung n’ait pas artificiellement dégradé l’expérience globale simplement pour justifier la différence de prix entre les deux smartphones. Les seules fonctionnalités que l’on ne retrouve pas sont celles liées aux Air Gestures.

Ainsi, la visionneuse d’images est identique d’un modèle à l’autre. Mais celle du S4 Mini ne dispose pas de la fonction Air View. Ce qui n’a rien de dramatique. Pour le reste, elle s’avère relativement classique. On retrouve la présentation un peu différente. Elle est davantage hiérarchisée, avec la première image d’un dossier qui apparaît toujours de manière un peu plus grande que les suivantes. Les autres dossiers restent apparents sur le côté gauche, ce qui évite d’avoir à revenir en arrière pour y accéder. La possibilité d’éditer les images et d’apporter plusieurs types de retouche comme la rotation, le recadrage, les filtres, etc. est toujours de la partie. En revanche, la fonction de reconnaissance de caractères (OCR) présente sur le S4 a pour sa part disparu.

Samsung Galaxy S4 Mini : visionneuse d’images Samsung Galaxy S4 Mini : visionneuse d’images


Samsung Galaxy S4 Mini : visionneuse d’images Samsung Galaxy S4 Mini : visionneuse d’images



Passons maintenant au lecteur musical, là encore quasiment identique à celui que l’on trouve sur le grand frère. Il dispose des fonctionnalités habituelles comme l’affichage des pochettes lors de la lecture, les classements par chansons, artistes, listes de lecture, etc. On compte aussi de nombreux égaliseurs, appelés SoundAlive, ainsi que la possibilité d’en créer un totalement à votre goût. Mais le plus important reste le rendu audio, et de ce côté-là, le Galaxy S4 Mini n’a pas grand-chose à se reprocher. Sa qualité sonore s’avère tout à fait convenable.

Samsung Galaxy S4 Mini : lecteur musical Samsung Galaxy S4 Mini : lecteur musical



Enfin, terminons ce tour d’horizon avec le lecteur vidéo. On sait que le Galaxy S4 classique se montre imbattable quand il s’agit de lire des vidéos. Son petit frère ne boxe évidemment pas dans la même catégorie. Toutefois, l’interface du lecteur vidéo reste la même. Elle est assez sommaire, mais permet tout de même de gérer les sous-titres. Quant à l’écran de 4,3 pouces, il s’avère assez confortable pour regarder des vidéos, même assez longues.

Le seul point de déception vient du fait que ce S4 Mini se montre incompatible avec le format DivX, contrairement au S4 classique. Heureusement, cela ne devrait avoir que peu d’incidence sur une utilisation au quotidien, car les vidéos DivX sont finalement assez rares. La grande majorité de celles qui gravitent sur le Web sont en Xvid, en mp4 ou en .mkv. Et le Mini gère ces formats sans l’ombre d’un problème. Mieux, il s’est montré capable de lire la plupart des fichiers en Full HD 1080p que nous lui avons servi. Notez que la sortie audio/vidéo MHL du Galaxy S4 qui se confond avec le port microUSB est ici absente.

Samsung Galaxy S4 Mini : lecteur vidéo



Samsung Galaxy S4 Mini : lecteur vidéo






Fonctions téléphoniques + conclusion

Avant de conclure, penchons-nous sur les fonctions téléphoniques du Galaxy S4 Mini. Pas grand-chose à redire du côté de la qualité audio des appels. Si elle ne vous laissera pas un souvenir impérissable, elle ne vous décevra pas non plus. Elle se situe donc dans la bonne moyenne. L’appelant et l’appelé s’entendent parfaitement et aucun souffle ou microcoupure ne viennent gêner les conversations. Côté autonomie, le smartphone se place là encore dans la bonne moyenne. Les utilisateurs intensifs pourront tenir une journée pleine loin d’une prise de courant sans problème. Pour un utilisateur plus modéré, qui fait un peu attention à sa consommation d’énergie, le cap des deux jours d’autonomie est même envisageable.

Samsung Galaxy S4 Mini



À l’heure du choix, il est assez compliqué de donner un avis tranché sur ce Samsung Galaxy S4 Mini. Une chose est néanmoins certaine : vous risquez une grave désillusion si vous pensez que ce smartphone est une version plus compacte, mais tout aussi puissante du Galaxy S4. En fait, le design et l’interface utilisateur sont les seules choses que les deux modèles partagent. Car pour le reste, les composants très haut de gamme du S4 n’ont pas fait le voyage dans le smartphone que nous testons ici. Mais ce n’est pas pour autant qu’il s’agit intrinsèquement d’un mauvais produit. Comme nous l’avons vu tout au long du test, on peut citer parmi ses points forts : son écran très correct, sa belle réactivité, sa compatibilité 4G et NFC, la capture de photos / vidéos et la lecture de contenus multimédias.

Quant aux défauts, ils se font rares et sont plutôt imputables au positionnement du smartphone qu’à ses propres limitations. En effet, à l’heure où nous publions ce test, le S4 Mini se négocie en moyenne aux alentours des 400 euros. Un tarif vraiment excessif pour un tel produit, surtout quand on sait que ses concurrents dans cette gamme de prix disposent d’écran plus grand et/ou HD. On pense notamment au HTC One Mini qui offre la même taille d’affichage, mais avec une résolution 720p. Sans parler de la coque en aluminium. Au final, si l’encombrement réduit et les qualités du Galaxy S4 Mini vous ont convaincu, nous vous conseillons d’attendre que son prix baisse un peu.



Note : 70/100

Les plus :
• Un écran de bonne qualité
• Une belle compacité
• La réactivité de l’ensemble du système
• La qualité des photos et des vidéos capturées
• Les connectivités très complètes (4G, NFC, etc.)
• Une autonomie correcte
• Le design sobre…

Les moins :
• … mais vu et revu
• Pas d’écran HD (par rapport au prix)

Test réalisé par Sofian Nouira
Date de publication : 02/08/2013.

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image Guide trois smartphones xiaomi populaires
image dernieres nouveautes