Z fold 4

Prise en main du nouveau Samsung Galaxy Z Fold4 : légèrement plus large, plus performant, une interface optimisée et la configuration photo du Galaxy S22

Par Sylvain PICHOT - 10 août 2022 à 20:30
Avis LesMobiles.com

Annoncé en même temps que le modèle à clapet Galaxy Z Flip4, le Galaxy Z Fold4 est désormais une réalité. Alors que son design n’a pas beaucoup évolué, ses caractéristiques techniques ont été mises aux goûts du jour notamment avec le processeur le plus puissant du moment, un Snapdragon 8+ Gen 1, un ratio d’écran interne repensé pour une meilleure ergonomie, une nouvelle caméra sous l’écran interne, une configuration photo entièrement revue pour tenter de rivaliser avec les meilleures et une productivité voulue accrue grâce à une interface retravaillée et plus ergonomique avec une barre des tâches d’applications. Nous avons pu l’essayer pendant un petit moment et voici nos premières impressions à propos du Samsung Galaxy Z Fold4.

Le Galaxy Z Fold4 succède donc à l’actuel Galaxy Z Fold3. Extérieurement, son design ne change pas beaucoup par rapport au précédent modèle. Il propose toujours une hauteur assez importante lorsqu’il est fermé mais, cette fois-ci, se montre légèrement plus large. Cela permet d’avoir un meilleur ratio pour l’écran externe et notamment d’une plus grande largeur, presque comme l’écran d’un smartphone non pliant. Cette augmentation de la largeur est dû notamment au retour des utilisateurs qui trouvaient le Galaxy Z Flip3 un peu mince et au fait que Samsung s’est aperçu que la plupart des personnes qui regardaient des vidéos, des séries, voire des films sur le mobile ne faisait pas forcément pivoter l’appareil en mode paysage. Le fabricant a donc décidé d’élargir l’écran totalement ouvert pour permettre d’avoir un meilleur ratio. L’écran interne fait toujours 7,6 pouces en diagonale une fois qu’il est complètement déplié. Il profite d’une dalle LPTO ce qui lui permet de faire varier la fréquence de rafraîchissement de 1 à 120 Hz, selon l’application affichée et pour, ainsi, optimiser la consommation de la batterie.

image PEM GALAXY Z FOLD4 Details 002.jpg

Comme sur le Galaxy Z Flip4, le Galaxy Z Fold4 profite d’une charnière plus fine. De la même manière que son prédécesseur mais aussi des Z Flip3 et Z Flip4, il y a un espace relativement important à la base de la charnière au niveau de l’écran ce qui fait que les deux volets se touchent uniquement à l’extrémité. C’est pour cette raison que le Galaxy Z Fold4 est certifié IPX8, donc protégé non pas contre la poussière mais seulement contre l’eau douce. Le poids de l’appareil est légèrement réduit passant de 271 grammes à 263 grammes. Le lecteur d’empreinte digitale est toujours installé sur le profil.

image PEM GALAXY Z FOLD4 Details 003.jpg

De dos, le smartphone propose un revêtement extrêmement doux au toucher. Il y a le bloc des optiques installé dans le coin supérieur à gauche. Celui-ci dépasse sérieusement du reste de l’arrière de l’appareil et il se présente exactement sous la même forme que le Galaxy Z Fold3, c’est-à-dire avec des capteurs alignés verticalement et le flash tout en bas. Le mobile est décliné en noir, anthracite ou ivoire. Une version bordeaux est disponible exclusivement sur le site samsung.com.

image PEM GALAXY Z FOLD4 Details 004.jpg

image PEM GALAXY Z FOLD4 Details 005.jpg

image PEM GALAXY Z FOLD4 Details 006.jpg

precommande Z Fold4

Un ratio retravaillé pour l’écran mais une caméra toujours visible dessous

Lorsque le mobile est complètement ouvert, on peut apprécier l’écran interne qui est très grand et permet de profiter d’une large surface d’affichage. Les bordures sont légèrement plus petites que sur le précédent modèle. On note immédiatement que le pli au milieu est toujours aussi visible que sur le Galaxy Z Fold3 et qu’on le sent également lorsqu’on passe le doigt dessus. On cherche ensuite la caméra sous l’écran qui est installée sur le volet de droite.

image PEM GALAXY Z FOLD4 Details 007.jpg

image PEM GALAXY Z FOLD4 Details 008.jpg

Immédiatement, on la repère, surtout sur un fond d’écran clair ou une interface blanche. Samsung nous dit avoir augmenté la densité de pixels au-dessus du capteur pour qu’il soit moins visible mais ce n’est pas une réussite. Avec des fonds plus sombres, on ne la voit pas. Concernant la qualité des selfies, il nous faudra juger lors d’un test plus complet. Toutefois, le constructeur conseille, pour réaliser des selfies, d’utiliser plutôt les capteurs installés au dos de l’appareil puisqu’une fois totalement ouvert, on peut se servir de l’écran externe pour cadrer et obtenir, à coup sûr, la meilleure qualité possible avec ce smartphone.

image PEM GALAXY Z FOLD4 Details 009.jpg

image PEM GALAXY Z FOLD4 Details 010.jpg

Une configuration photo qui n’a rien à voir avec la précédente

Effectivement, il y a peu de doute que les capteurs photo à l’arrière produisent des meilleurs résultats qu’avec le capteur de 4 mégapixels installé sous l’écran, même avec un traitement d’image logiciel particulièrement poussé. Samsung a ainsi sérieusement revu sa copie concernant les capteurs au dos du Galaxy Z Fold4. Alors que le précédent avait 3 capteurs de 12 mégapixels, ici, on peut compter sur la même configuration photo que le Galaxy S22. Il y a donc un capteur principal de 50 mégapixels stabilisé optiquement ouvrant à f/1.8 accompagné d’un capteur secondaire de 12 mégapixels ouvrant à f/2.2 pour les prises de vue en mode ultra grand-angle et un troisième capteur de 10 mégapixels aussi stabilisé ouvrant à f/2.4 et pouvant offrir un zoom optique 3x. C’est donc un grand pas en avant proposé par le Galaxy Z Fold4 par rapport à son prédécesseur. Il devrait ainsi livrer des photos de bien meilleure qualité. Là aussi, ayant pu manipuler le mobile seulement pendant quelques minutes, il est difficile de se rendre compte de ses possibilités ce que nous ne manquerons pas de faire lors de notre test complet de l’appareil. L’écran externe propose toujours un capteur de 10 mégapixels installé derrière un poinçon au centre.  

image PEM GALAXY Z FOLD4 Details 011.jpg

image PEM GALAXY Z FOLD4 Details 012.jpg

De meilleures performances et une plus grande productivité

Comme le Galaxy Z Flip4, le Galaxy Z Fold4 profite de la dernière puce Qualcomm, un Snapdragon 8+ Gen 1 offrant de très bonnes performances et une meilleure efficience pour la consommation d’énergie. Elle est toujours associée à 12 Go de mémoire vive. Lors de notre brève manipulation de l’interface nous avons trouvé que celle-ci répondait vraiment très rapidement. Avec une telle configuration, le mobile peut permettre de jouer à des jeux, même très gourmands en ressources.
Parallèlement, Samsung a travaillé avec plusieurs partenaires éditeurs d’applications afin d’optimiser les interfaces notamment des réseaux sociaux comme TikTok ou Instagram, les outils Microsoft mais aussi celles de Facebook, via Meta, et des applications Google. De nouveaux gestes permettent d’organiser les applications entre elles pour en avoir plusieurs affichées simultanément. Et l’une des nouveautés les plus remarquables et qui, à notre avis, change tout, c’est l’intégration de ce que l’on peut appeler une barre des tâches comme on en trouve sous MacOS ou Windows 11. Les principales applications ou les dernières ouvertes s’affichent en bas de l’écran pour pouvoir les ouvrir immédiatement sans devoir revenir à l’écran d’accueil puis rechercher son icône parmi les autres. En bas de l’écran, tout à gauche, il y a une icône qui permet d’ouvrir un cadre présentant toutes les applications installées sur le mobile. C’est très pratique et permet effectivement de gagner en productivité. Nous pourrons vraiment juger de la pertinence d’un tel outil lors de notre test complet mais pour l’avoir manipulé rapidement, nous sommes déjà plutôt conquis. Restera à évaluer l’ensemble des fonctionnalités promises par le Galaxy Z Fold4.

precommande Z Fold4

 
 


 

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image smartphones ultra premium
image Samsung Galaxy A53 5G