image de couverture lesmobiles

Test : Samsung Wave 2 (S8530)

Par La Rédac LesMobiles - 28 janvier 2011 à 0:0
Avis LesMobiles.com
Moins de 6 mois après la sortie du premier Wave, Samsung se fend déjà d'un successeur. Mais c'est plutôt par le terme « remplaçant » qu'il faut qualifier ce Wave 2. Pourquoi un tel empressement pour remplacer un modèle qui cartonne aux quatre coins du monde ?
Tout simplement parce que la technologie d'écran Super AMOLED qui équipe le premier Wave est une denrée rare et que Samsung ne peut plus la fournir en quantité suffisante pour équiper à la fois ses smartphones Android, Windows Phone et Bada. Exit donc le Super AMOLED pour ce Wave 2. Mais le constructeur a su se rattraper sur d'autres points. Voyons si cela suffit à faire passer la pilule.

Au coeur de l'été dernier, Samsung a tenté un pari osé : imposer Bada, son propre système d'exploitation pour smartphone, sur un segment du marché qui semblait pourtant saturé. Pour mettre toutes les chances de son côté, le constructeur coréen a sorti un atout caché de sa manche : le Samsung Wave. Pour un prix ridiculement bas, ce mobile offrait le meilleur des technologies de l'époque, le tout empaqueté dans un smartphone sobre, élégant et peu encombrant. La stratégie du constructeur s'est trouvée couronnée de succès. Mais loin de se reposer sur ses lauriers, Samsung ne veut bien entendu pas en rester là et souhaite doter son système d'exploitation maison d'une véritable gamme de terminaux sur laquelle s'appuyer. Dans cette optique, le constructeur vient de sortir coup sur coup le Wave 723 et le Wave 2 que nous testons ici.



Pour le premier cité, la logique de déclinaison de gamme est très visible puisque ce modèle propose des composantes moins huppées que le premier Wave. Le Wave 2 est à contrario le successeur direct, ou plutôt le remplaçant, avec des caractéristiques très similaires. La principale différence entre les deux modèles vient de l'écran qui passe de 3,3 pouces sur le premier Wave à 3,7 pouces pour la nouvelle mouture. Mais le constructeur donne d'une main ce qu'il reprend de l'autre puisque ce qu'il gagne en taille, l'écran le perd en technologie. L'afficheur du Wave 2 étant une dalle Super Clear LCD alors que celui du premier opus était un écran Super AMOLED, le top actuel. Pourquoi un tel changement ? Tout simplement parce que Samsung semble avoir beaucoup de mal à tenir la demande en écrans Super AMOLED. Les dimensions du produit se ressentent évidemment de cet agrandissement et le gabarit du nouveau modèle est fort logiquement plus imposant que celui de l'ancien.

Pour le reste, les fiches techniques des deux Wave sont quasi-identiques. On retrouve ainsi le même processeur Samsung Hummingbird d'architecture ARM Cortex A8 et cadencé à 1 GHz. Les connectivités sont également identiques sur les deux modèles et restent les plus avancées du moment avec non seulement une compatibilité avec la 3G+ (HSUPA), le GPS (A-GPS), mais aussi avec le Bluetooth 3 et le Wifi n en sus du b/g habituel. Côté multimédia, c'est là encore la même chose avec un capteur photo autofocus de 5 mégapixels capable de filmer dans une résolution HD de 1280 x 720 pixels, à 30 images par seconde. La mémoire interne du premier Wave était annoncée à 2 Go alors que celle de ce nouveau smartphone est de 1,8 Go. Vous pouvez d'ailleurs l'étendre par le biais d'une carte microSD.

Contenu du Pack

Le smartphone est fourni dans un pack relativement standard, qui comprend l'essentiel, à savoir :
• Un kit mains libres stéréo filaire
• Un câble micro USB
• Un chargeur
• Une batterie 1500 mAh
• Un manuel d'utilisation + CD-ROM logiciel



Le pack contient tous les accessoires indispensables. Sans plus.


Aspect et Design

Vous l'aurez compris avec les quelques lignes de l'introduction, le Wave II fait davantage figure de remplaçant que de successeur pour le premier Wave. Le fait que Samsung ait intégré un écran sensiblement plus grand dans son produit n'est bien sûr pas sans conséquences sur le gabarit de la bête. Le design des deux versions du Wave est vraiment très proche. Lorsque vous les mettez côte à côte, vous finissez par remarquer que la manière dont sont agencées les touches sous l'écran est légèrement différente entre les deux. Mais c'est certainement dû au fait que les concepteurs du produit n'aient pas voulu qu'il s'allonge trop du fait du grand écran.



Pour le reste, l'air de famille est très marqué entre le S8500 et le S8530. On retrouve les mêmes finitions pour la coque grise qui est constituée à la fois de plastique noir et d'aluminium brossé. Les motifs sur les touches sont aussi identiques. Avec ses lignes épurées, le design est globalement sobre, élégant et très efficace. Le tout bénéficie d'une excellente qualité de fabrication et dégage une belle impression de solidité.



Côté dimensions, le Wave 2 affiche 124 x 60 x 11,8 mm contre 118 x 56 x 10,9 mm pour le premier Wave. Ces dimensions sont donc légèrement supérieures pour le nouveau venu. La différence n'est pas anecdotique. Elle est vraiment perceptible lorsque vous prenez les deux appareils en main. Et puisque nous en sommes à parler de prise en main, sachez que celle du nouveau smartphone de Samsung nous semble davantage adaptée à des mains masculines.



Le premier modèle qui pouvait convenir à des mains aussi bien féminines que masculines avec ses dimensions plus contenues, mais pour ce modèle-ci, mieux vaut avoir une main assez grande pour pouvoir le manipuler confortablement. Néanmoins, le Wave 2 reste assez compact pour un produit qui intègre un écran de 3,7 pouces. Et il sait se faire assez discret au fond d'une poche ou dans un sac. Sur la balance, la différence est également notable avec 17 grammes de plus pour le nouveau venu, avec 135 grammes contre 118 précédemment.



Pour ce qui est de l'ergonomie, les boutons et connecteurs se situent eux aussi aux mêmes endroits. De la prise jack 3,5 mm au déclencheur photo, ils sont tous bien placés et tombent parfaitement sous les doigts. Comme sur le premier Wave, le connecteur microUSB qui sert à la recharge et à la synchronisation avec un ordinateur dispose d'un petit cache coulissant de protection.



Comme évoqué plus haut, les boutons en bas de la face avant disposent de moins d'espace qu'auparavant. Ils sont du coup un peu moins agréables à utiliser dans la mesure où le doigt doit descendre vraiment bas pour presser l'une de ces touches. Un petit désagrément qui n'a toutefois rien de rédhibitoire. Tout comme le fait de devoir ôter la batterie pour accéder à l'emplacement de la carte mémoire.






OS & Ergonomie

Une fois le smartphone allumé, c'est Bada, le système d'exploitation maison de Samsung, qui vous accueille. Pour rappel, le constructeur coréen avait lancé au cours de l'été 2010 le premier Wave avec pour but avoué d'imposer rapidement Bada, un système d'exploitation développé à 100% en interne. La manoeuvre avait été brillante et couronnée de succès puisque 3 mois après son lancement, Bada caracolait au troisième rang des OS en France. La version que l'on trouve dans ce smartphone est la 1.2. Elle ne présente graphiquement aucune différence avec celle que l'on a découvert sur le premier Wave et ne profite que de quelques petites améliorations techniques assez mineures que nous vous détaillons un peu plus loin.



Bada est le nom de l'OS en lui-même, mais tout ce que vous en percevrez, c'est l'interface utilisateur (UI), c'est à dire TouchWiz 3. Elle se compose de widgets que l'on place sur l'une des pages d'accueil (jusqu'à dix). Un appui sur la touche "Home" vous amène dans le menu où l'on trouve toutes les fonctions et les applications. Il est sans grande surprise puisqu'il ressemble comme deux gouttes d'eau à ceux de l'iPhone lorsqu'il était encore sous iOS 3x, c'est à dire que les éléments apparaissent dans un menu sur un fond noir qui ne comprend pas de dossiers. Il suffit de faire défiler vers la gauche ou la droite pour changer de page. Enfin, il y a une rangée d'icônes fixes en bas qui ne changent pas quelle que soit la page sur laquelle vous vous trouvez. Là encore, vous pouvez aller jusqu'à dix pages. Au quotidien, TouchWiz 3 est une UI fluide et ergonomique, à défaut d'originale. Bien sûr, le processeur Samsung Hummingbird basé sur une architecture ARM Cortex A8 cadencée à 1 GHz aide au bon déroulement des choses. Toutes les remarques que nous faisions sur Bada dans le test du premier Wave sont valables pour ce Wave 2, aussi n'hésitez pas à aller y faire un tour pour en savoir plus (lire notre test du Samsung Wave).



Au rayon des nouveautés de la version 1.2 de l'OS, pas grand chose à se mettre sous la dent. Il y a tout d'abord le T9 Trace qui rappellera des souvenirs aux utilisateurs de claviers Swype sous Android. Cette fonction permet de taper des mots entiers sans décoller le doigt, simplement en le faisant glisser sur l'écran. Un système de reconnaissance de mot entre ensuite en action, pour des résultats assez probants. Mais il faut un temps d'adaptation pour s'y faire et il n'est vraiment utile que pour saisir du texte d'une main. Mais si vous vous donnez la peine de persévérer, vous pourrez saisir du texte plus rapidement qu'avec le T9 classique. L'autre nouveauté marquante de Bada 1.2, c'est que vous pourrez désormais mettre à jour l'OS directement depuis le smartphone (OTA, Over The Air) sans plus passer obligatoirement par le logiciel Samsung Kies. C'est une bonne nouvelle pour les possesseurs de smartphones Bada en général et ceux qui ont un Mac en particulier. À l'heure actuelle, la version édulcorée de Samsung Kies que l'on trouve sur Mac ne permet pas en effet d'effectuer de mise à jour.



Bada n'est évidemment pas sans défauts. Le revers de la médaille de sa simplicité, c'est qu'il manque d'options pour le personnaliser, notamment du côté des widgets. Ce qui conviendra très bien à une certaine catégorie d'utilisateurs qui ne souhaite pas trop s'investir dans leur mobile. Mais pour les autres, vous risquez de rester sur votre faim. Autre détail agaçant, malgré la taille supérieure de l'écran, il n'est toujours pas possible d'ajouter davantage de widgets sur les pages puisque la résolution reste la même.



Enfin, un mot sur Samsung Apps pour clore ce tour d'horizon de l'OS. La boutique d'applications en ligne dédiée à Bada ne propose clairement pas des rayons aussi garnis que l'App Store d'Apple ou l'Android Market de Google. Toutefois, cette boutique d'application en ligne voit très régulièrement gonfler le nombre d'applications disponibles. Et surtout, la qualité est bien au rendez-vous puisque l'on trouve des jeux 3D haut de gamme, des applications utiles et locales (PagesJaunes, AlloCiné, MétroParis, Dailymotion,Mappy, Facebook, etc.). Au moment d'écrire ce test, nous avons dénombré précisément 2104 applications compatibles avec le Wave 2 sur Samsung Apps.


Fonctions Multimédia (Appareil Photo / Vidéo)

Le multimédia était le principal point fort du premier Wave et ce Wave 2 marche clairement dans les pas de son prédécesseur dans ce domaine. Il propose les mêmes caractéristiques et dispose visiblement des mêmes composantes puisque les résultats sont identiques. Le capteur photo autofocus affiche 5 mégapixels et se trouve épaulé par un flash LED.



L'interface de la fonction photo est fonctionnelle et parfaitement adaptée à un usage tactile. Elle dispose de tous les réglages habituels comme le réglage de la balance des blancs, des ISO, la possibilité d'activer ou de désactiver le stabilisateur d'image, la géolocalisation des photos, etc. Vous pouvez aussi faire la mise au point du bout du doigt sur la zone qui vous intéresse.



Le rendu des clichés capturés est assez bons, dans la lignée des meilleurs 5 mégapixels. Les photos profitent d'un bon niveau de détails, de contours nets, d'un niveau de bruit maîtrisé et de couleurs réalistes. Lorsque la lumière décroît, ce n'est plus la même histoire puisque malgré la présence d'un flash LED, la qualité chute assez drastiquement. Ce flash n'est d'ailleurs pas utile à plus d'un mètre. Fort logiquement, les bougés sont plus fréquemment sanctionnés de flou quand la luminosité est basse.


Photos prises depuis le Samsung Wave 2 [cliquez pour agrandir]



Côté vidéo, le Wave 2 est l'un des meilleurs du moment, que ce soit en lecture comme nous le verrons un peu plus loin dans le test ou en capture. Il permet en effet de filmer dans une résolution HD 720p de 1280 x 720 pixels, à 30 images par seconde. Très séduisante sur le papier, la fonction tient toutes ses promesses à l'usage puisqu'elle offre un excellent rendu. Le niveau de détails est impressionnant, le rendu des couleurs vraiment fidèles et la fluidité est bien au rendez-vous grâce à la capture en 30 images par seconde. Samsung a eu le bon goût de ne pas appliquer un taux de compression trop important aux vidéos capturées, ce qui aurait entrainé des artéfacts. Le seul petit désagrément, c'est que les vidéos capturées ont tendance à "peser" bien plus lourd que celles de smartphones concurrents, pour une durée égale. Mais c'est là le prix de la qualité !


Autres Fonctions (Lecteur MP3, WiFi, Bluetooth…)

Comme évoqué par ailleurs, la principale différence entre ce Wave 2 et le premier Wave est à aller chercher du côté de l'écran. Il est nettement plus grand sur ce modèle avec 3,7 pouces contre 3,3 mais se trouve être de technologie plus modeste. Est-ce si handicapant à l'utilisation ? Oui et non. Si vous mettez les deux smartphones côte à côte, la technologie Super AMOLED de l'écran du premier Wave va clairement se montrer supérieur sur tous les points de comparaison. Maintenant, lorsqu'on le prend seul, sans le comparer aux meilleurs du genre, l'afficheur du Wave 2 est tout à fait acceptable. Il ne fait pas partie de l'élite mais offre un rendu assez satisfaisant en termes de couleurs, de luminosité et de contraste. Et puis, on passe quand même de 3,3 pouces à 3,7 pouces, ce qui est loin d'être négligeable en termes de confort lorsque vous surfez sur le web ou que vous regardez une vidéo. La résolution et le nombre de couleurs affichables restent identiques, à 800 x 480 pixels et 16 millions de couleurs.



Le lecteur vidéo était l'un des grands points forts du premier Wave, et il n'a pas pris une ride sur ce nouveau smartphone. Il est toujours aussi exceptionnel, se révélant capable de lire l'écrasante majorité des vidéos glanées sur le net en formats DivX, Xvid, AVI et même MKV. Le rendu de ces vidéos est vraiment très bon et la fluidité est au rendez-vous. Ce lecteur parvient même à lire sans sourciller des vidéos en HD (720p) ! Il permet aussi de chapitrer automatiquement les vidéos embarquées, afin d'accéder plus rapidement à certaines scènes. Au final, le lecteur vidéo du Wave 2 est identique à celui du premier Wave et il place donc la barre très haut. Seul le Samsung Galaxy S parvient à rivaliser avec ces deux-là quand il s'agit de lecture de vidéos sur mobile.



Le Wave 2 sait également se montrer mélomane. Son lecteur musical n'a toutefois rien de bien original dans son interface. Cette dernière est néanmoins soignée et dispose de toutes les fonctionnalités que l'on est en droit d'attendre. La qualité du son est très bonne et vous pouvez personnaliser l'écoute grâce à de nombreux égaliseurs. Comme son prédécesseur, le Wave 2 embarque aussi une fonction radio FM RDS à l'interface simple mais efficace. Cette fonction permet de sauvegarder jusqu'à 6 stations parmi les favoris, et même d'enregistrer ce que vous écoutez à la radio en format MP3, et dans une qualité décente qui plus est.

Notez que de manière très surprenante, il est mentionné sur le site de Samsung que le Wave 2 ne peut pas lire les cartes microSD de plus de 16 Go. Cela nous a paru d'autant plus étonnant que le premier Wave en était parfaitement capable. Nous avons donc essayé de placer une carte mémoire microSD de 32 Go dans l'emplacement prévu à cet effet. Les contenus présents sur cette carte mémoire ont été parfaitement lus par le smartphone. Alors certes, si c'est le bazar sur la carte mémoire en question et que vous y avez placé pêle-mêle des milliers de fichiers, le smartphone rame beaucoup avant d'afficher les vignettes des contenus de la carte mémoire. Mais une fois une vidéo ou une chanson lancée, aucune coupure désagréable ne vient se faire sentir. En revanche, la visionneuse de photos peut mettre plusieurs dizaines de minutes à mouliner si des milliers de photos sont sur la carte mémoire, voire ne jamais réussir à les afficher. Mais c'est vraiment pour les cas extrêmes !



Pour les autres fonctions telles que le navigateur web ou le gestionnaire d'emails, sachez que comme beaucoup de fonctions de ce smartphone, elles sont à la fois classiques mais réussies. Elles sont identiques que celle que l'on trouve dans le premier Wave et nous vous invitons à reparcourir son test pour plus de détails à leur sujet.


Conclusion

À l'heure du choix, faut-il craquer pour ce Wave 2 ? Avant de vous livrer notre avis sur la question, sachez que ce smartphone fait aussi un très bon téléphone, tout comme son prédécesseur en fait. La qualité d'écoute en émission et réception est assez correcte mais n'offre rien d'exceptionnel. Pour être relativement bluffé, c'est du côte de l'autonomie qu'il faut aller chercher puisque la batterie de 1500 mAh peut tenir jusqu'à trois jours en usage normal (30 minutes d'appel, SMS, capture photo / vidéo, lecture audio / vidéo, etc.). C'est d'autant plus rare et appréciable que les concurrents tiennent plutôt une journée.

Reste maintenant le problème de la concurrence. Le gain de taille de l'écran met notamment le Wave 2 en concurrence frontale avec les smartphones Android haut de gamme. Bada a pour lui sa simplicité et sa grande fluidité. Ce qui se révèle être à double tranchant. Il est de fait nettement moins riche qu'Android mais peut parfaitement convenir à ceux qui ne veulent pas s'embêter à finement paramétrer leur mobile.



Le prix auquel vous est proposé cet appareil devrait être un facteur-clé dans votre réflexion. Si vous êtes à la recherche d'un smartphone compétitif dans tous les domaines, le Samsung Galaxy S possède toutes les qualités du Wave 2… et bien d'autres encore. Mais est évidemment un peu plus complexe à appréhender et maitriser. Si vous pouvez vous le procurer au même prix et que vous êtes technophile, autant craquer pour le smartphone Android.

Mais si vous êtes à la recherche d'un produit performant, surtout pour le multimédia et qu'il vous importe peu d'être productif avec votre smartphone, alors vous pouvez vous laissez tenter par le Wave 2. Vous aurez compris tout au long du test que ce mobile ne manque pas de qualités et que ces derniers l'emportent très largement sur les défauts.



Note : 93/100

Les plus :
• Capture de vidéos HD
• Lecture de vidéos
• Fluidité de l'interface
• Samsung Apps grandit lentement mais sûrement

Les moins
• Multitâche pas toujours efficace
• Nombre de widgets limités par page

Test réalisé par Stéphane Deschamps
Date de publication : 28/01/2011.

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image Honor 70
image Google Pixel 6a