promo red by sfr

Quel chipset octo-core pour quel smartphone à venir chez Huawei ?

Par Samir Azzemou

huawei

La stratégie de Huawei est actuellement cafouilleuse. Si toutes les annonces et les indiscrétions tendent vers la conception d’un smartphone avec processeur octo-core, elles n’indiquent cependant pas toutes le même modèle, la même gamme ou le même chipset.

Ce n’était qu’une petite indiscrétion de rien du tout et la voici qui enfle sur la toile. Oui, Huawei prépare bien un smartphone octo-core. Mais lequel ? Et quel chipset sera intégré à la bête ? Les questions se multiplient suite aux différentes déclarations des dirigeants de Huawei, lesquels vont dans deux directions différentes.

P6S : refresh ou successeur ?

Nous avons tout d’abord relayé les propos de Xu Xin Quan, le président de Huawei, qui a confié sur Weibo que Huawei prépare un successeur au P6 doté d’un chipset maison avec huit coeurs (logiquement le HiSilicon K3V3). Nous avons naturellement pensé au P6S, version rafraîchie du P6 ayant fait l’objet de quelques leaks ces dernières semaines. La présence d’un octo-core pour animer le P6S a ensuite été démentie par l’organisme de certification chinois Tenaa, puis par un employé anonyme d’ARM qui a posté une photo du mobile. Ceci étant, les mots de Xu Xin Quan portaient peut-être sur un vrai nouveau successeur, et non pas un simple refresh.

Un octo-core dans un milieu de gamme ?

Parallèlement, Richard Yu, CEO de Huawei, déclarait, toujours sur le Twitter chinois, qu’une réponse au Red Rice de Xiaomi (un modèle muni d’un quad-core qui cartonne actuellement en Chine) était en cours de préparation. Il s’agirait du Honor 4 (ou Glory 4 selon le marché adressé). Un smartphone milieu de gamme donc, qui aurait cependant la particularité technologique d’embarquer un octo-core. Et pas n’importe lequel puisqu’il s’agirait du MT6592, le composant de MediaTek récemment annoncé. La sortie de ce smartphone serait prévu pas plus tard que le mois prochain. Selon Richard Yu, ce Honor devrait être compétitif, même face au très économique Red Rice (vendu 130 $ en open market). Amusante coïncidence, le second Red Rice de Xiaomi devrait également proposer ce chipset pour un lancement sur la même période, rumeur relayée par le site GizChina.

Deux chipsets, deux stratégies

Les deux informations ne sont pas contradictoires. Huawei développe souvent des smartphones milieu de gamme intégrant un chipset qui ne vient pas de sa propre division, préférant réserver cet honneur à sa famille Ascend. Ce fut le cas cette année. Cela devrait le rester l’année prochaine. Le fait qu’il ait saisi l’opportunité de proposer rapidement un octo-core avec MediaTek est largement crédible. Nous n’avons plus longtemps à attendre pour savoir si cela s’avère vrai.

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.