L’Exynos 5433 de Samsung passe devant le Snapdragon 805 sur AnTuTu

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
samsung

Le futur Galaxy Note 4 de Samsung devrait embarquer, dans l’une de ses versions, un nouveau Chipset, l’Exynos 5433. Ce dernier vient de passer entre les mailles du benchmark AnTuTu sur lequel le processeur vient de dépasser les 40 000 points, dépassant le Snapdragon 805.

L’arrivée de nouveaux écrans QHD, même sur des tailles inférieures à 5,5 pouces, amène les fabricants de smartphones à chercher des chipsets capables d’animer ces dalles pour offrir la navigation la plus fluide possible. Si nous avons largement entendu parler du Snapdragon 805 de Qualcomm, successeur du Snapdragon 801 équipant actuellement tous les flagships, la concurrence ne lâche pas de terrain pour autant. Il suffit de regarder l’évolution des scores obtenus par ces composants sur le benchmark AnTuTu.

AnTuTu

Exynos 5433 : un vrai concurrent pour le Tegra K1 ?

Si MediaTek ne parvient pas encore à égaler les Snapdragon 800 et suivants, et si nVidia, avec le Tegra K1, a pulvérisé l’ancien score du Snapdragon 801 en atteignant les 41 000 points, Samsung, lui, progresse, lentement, mais sûrement. Son futur chipset, l’Exynos 5433, un octo-core basé sur une architecture 64-bit, vient lui aussi de dépasser les 40 000 points. Il est le deuxième chipset Samsung à dépasser les 30 000 points, après l’Exynos 5420 qui frôle les 35 000 points.

Fait intéressant, l’Exynos 5433 devient le second chipset de ce classement. Il dépasse donc les Snapdragon 805 et 801, respectivement troisième et quatrième. Suivent ensuite le HiSilicon Hi3630 de Huawei, le Tegra 4 de nVidia, l’Exynos 5420, le Snapdragon 800 et le MT6592 cadencé à 2 GHz, seul MediaTek au-dessus de la barre des 30 000 points (en version 1,7 GHz, il perd plus de 10 %). Notez que l’A7 d’Apple (un dual-core seulement, mais 64-bit) arrive derrière le MT6592. Trois places en arrière se trouve l’Odin de LG.

Un score stratégique pour Samsung

Ce score est doublement important pour Samsung. D’abord, cela valide les efforts de recherche et développement sur les chipsets, à une époque où Qualcomm règne sans partage sur le haut de gamme. Et puisqu’Apple et Samsung sont redevenus des partenaires technologiques suite à l’arrêt des poursuites croisées, Samsung démontre à Apple qu’il fait bien de lui faire confiance. Sans oublier les autres fabricants qui seront peut-être intéressés par acheter des chipsets chez lui.

Ensuite, ce score est important, car l’Exynos 5433 devrait être intégré à l’une des versions du futur Galaxy Note 4, l’autre s’appuyant sur le Snapdragon 805. La version Exynos sera distribuée en Europe, au Moyen-Orient et sur certains marchés d’Asie. Tandis que la version Snapdragon 805 sera commercialisée au Japon, en Chine, en Corée et en Amérique du Nord.

Une version moins robuste donc en Corée ?

Comparée à la version Snapdragon 805, la version Exynos du Galaxy Note 4 obtient des scores très semblables, souvent supérieurs et très rarement inférieurs. Sur le GPU, le Mali T760 de l’Exynos fait jeu égal avec l’Adreno 420 en 2D, mais passe au-dessus en 3D (9204 contre 8299). Ce qui est donc de bon augure. Reste à savoir comment cela se traduira dans les versions finales. En attendant, doit-on parler de superformance pour l’Exynos ou de sous-performance pour le Snapdragon 805 ? Car ce dernier ne crée finalement pas un si grand fossé avec son prédécesseur.

AnTuTu SD805 vs Exynos 5433

Comparer les prix du Samsung Galaxy Note 4

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.