promo red by sfr

Apple pourrait racheter l’application radiophonique Swell

Par Samir Azzemou

apple

Swell est une application qui fonctionne comme Pandora, mais qui se dédie aux émissions de radio en podcast. Son rachat par Apple pourrait être conclu dans les jours ou semaines à venir pour un montant de 30 millions de dollars.

Depuis toujours, Apple accompagne son développement organique par une politique de croissance externe relativement soutenue, toujours très opportuniste et très réfléchie. Le rachat de Beats Electronics est à classer parmi les exceptions compte tenu de son implication, de son prix et des raisons qui ont amené Apple à la mener jusqu’à son terme. Il semblerait cependant que Tim Cook souhaite continuer d’investir dans la musique. Et sa prochaine acquisition pourrait se rapprocher de celles dont il a l’habitude.

Apple se renforcerait sur les podcasts

Le magazine en ligne Re/code rapporte en effet qu’Apple serait sur le point de finaliser le rachat de Swell, une application aujourd’hui quasiment exclusive à iOS (quasiment, car une version beta sous Android existe). Ce rachat servirait essentiellement à réaffirmer la position de leadership d’Apple sur le segment des podcasts (rappelons que le terme podcast est un néologisme mélangeant les termes broadcast et iPod). La diffusion de podcast est l’un des derniers segments audio qui fonctionnent encore particulièrement bien sur la plate-forme iTunes.

Swell

Swell adapte le modèle de Pandora aux podcasts. L’application s’appuie sur un moteur de recommandation qui propose à l’auditeur des podcasts en fonction de ses goûts et de ses habitudes d’écoute. L’entreprise a déjà signé des accords de diffusion avec de nombreux services radiophoniques anglo-saxons, comme TED, BBC, ABC ou ESPN. Son seul problème est son manque d’audience. Ce sera le rôle d’Apple que d’améliorer cela.

Une acquisition d'envergure moyenne

L’opération devrait coûter à Apple la modique somme de 30 millions de dollars (loin des 3 milliards de dollars consentis pour Beats Electronics). S’il se conclut, l’accord devrait être officiel dans les jours ou les semaines à venir. Reste à savoir comment Apple compte intégrer Swell dans sa stratégie globale, soit en gardant intact le service (mais en jouant de sa puissance pour améliorer sa visibilité, son audience, ses partenariats et ses revenus), soit en fusionnant l’application avec la sienne.

Partagez cet article

  • LinkedIn

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close