OPPO Reno 10x Zoom

Amazon dope ses tablettes avec du KitKat et de la Sangria

Par La rédaction

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
amazon

Lors de la présentation des nouvelles tablettes d'Amazon la semaine dernière, nous nous sommes focalisés sur les aspects techniques des trois modèles. Mais le prix et les spécifications techniques ne sont pas les seules bonnes nouvelles puisque le système d'exploitation n'a pas été négligé non plus.

Avec ses dernières tablettes tactiles Fire annoncées la semaine dernière à partir de 99 euros, le géant Amazon aurait pu livrer un “vieux” Jelly Bean. Mais la bonne surprise, c'est qu'il nous fournit un système d'exploitation baptisé Fire OS 4, lequel était jusqu’ici connu sous le nom de code Sangria et qui s’appuie sur le noyaux de la version KitKat d’Android.

Amazon Fire HDX

Malgré un positionnement tarifaire entrée de gamme, ces nouveaux produits signés Amazon permettent donc à l'utilisateur de profiter des fonctionnalités et optimisations propres à Android 4.4, à savoir la messagerie unifiée Hangouts et la réduction de la consommation RAM sur les appareils les moins bien lotis pour garantir une certaine fluidité et préserver l'autonomie. 

Par rapport à un Android KitKat stock (pur, sans surcouche), Fire OS 4 apporte en outre quelques fonctionnalités intéressantes : la gestion de plusieurs comptes Facebook et Twitter depuis un même appareil, Family Library pour répartir les contenus (livres, vidéos, applications et jeux) en fonction des utilisateurs, ou encore Smart Suspend qui coupe les liaisons sans-fil lorsqu'elles ne sont pas nécessaires afin de prolonger l'autonomie (réduction pouvant aller jusqu'à 25%, tout de même).

Une cible toute trouvée

Sans coûter un bras, comme ne manqueront pas de le faire remarquer certains détracteurs de la marque à la pomme, la nouvelle gamme de tablettes tactiles Fire promet donc une expérience riche et fluide. Elle jouera ainsi des coudes avec la gamme Nexus de Google, en mettant en avant l'aspect contenu. Car, pour Amazon, il ne s'agit pas de vendre de la tablette, mais plutôt de proposer une fenêtre sur les biens culturels que le marchand commercialise. Un produit d’appel donc.

Avec son processeur Snapdragon 805 cadencé à 2,5 GHz, son écran 8,9 pouces en 2 560 x 1 600 pixels, sa compatibilité 4G et son capteur photo dorsal 8 mégapixels, la Fire HDX 8,9, porte-étendard de la nouvelle gamme de tablettes d'Amazon, pourrait ainsi venir se frotter à la Nexus 9 qui pourrait être officialisée dès le 16 octobre prochain. Un véritable combat des titans à l'approche de Noël.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer