OPPO Reno2

CyanogenMod débarque sur les smartphones Android One

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
cyanogenmod

Les smartphones sous Android ne sont pas plus résistants que les autres à la pression des développeurs indépendants. Ils viennent juste d’être rootés et sont désormais capable de faire tourner une version de CyanogenMod.

Il y a un mois, Google et trois constructeurs indiens, Micromax, Karbonn et Spice, présentaient les premiers terminaux sous Android One : respectivement Canvas A1, Sparkle V et Dream Uno. Des smartphones sous KitKat dont le prix de vente tourne autour des 80 euros. Les voici tous les trois rootées grâce aux bons soins d’un développeur indien actif sur le forum XDA Developers. Membre affilié à la communauté CyanogenMod, le codeur a déjà sévi sur une demi-douzaine de smartphones, dont le Xperia L, le Galaxy S Advance, le Mi3 de Xiaomi et l’A110 de Micromax.

Android One
Les trois smartphones Android One ont été rootés

Trois smartphones d'un coup et potentiellement tous les suivants

Il n’aura donc fallu qu’un petit mois pour débloquer le bootloader des trois smartphones sous Android et pour y installer un Custom Recovery. Il ne s’agissait ensuite que d’une formalité pour y installer CyanogenMod 11, lequel est basé sur Android KitKat. Ou toutefois une version adaptée par le développeur qui est à l’origine du root des trois smartphones. Sur le forum XDA, le développeur confirme que la ROM est universelle. Elle est donc adaptable pour les trois smartphones, et potentiellement à tous les Android One suivants.

Cependant, le message sur le forum affirme que la version de la ROM custom n’est pas encore optimisée. Quelques bugs ont déjà été recensés, comme l’incompatibilité de la deuxième carte SIM et la déconnexion à Internet, ce qui est extrêmement fâcheux. Mais ces bugs devraient être corrigés dans les semaines à venir, tout au plus.

Un root qui risque d'en fâcher certains

Plus tôt dans la journée, nous vous informions des rumeurs qui indiquent que Cyanogen et Micromax auraient signé un accord pour créer ensemble un mobile à venir avant la fin de l’année. L’un des trois smartphones rootés provient justement de Micromax. Loin de nous l’idée que les deux événements sont liés. En revanche, se pourrait-il que le fabricant indien prenne ombrage de l’activité des développeurs indépendants liés à l’adaptation de la ROM Custom sur ses propres terminaux ? Voilà une mission bien politique pour une entreprise née d’une envie de non-conformisme.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer