Apple ne vendra plus de produits Bose dans ses boutiques

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

Cet été, le spécialiste des accessoires musicaux Bose a porté plainte contre Beats Audio pour violation de brevet. Retour de bâton prévisible, même si depuis le procès s’est soldé par un accord, Apple supprime toutes les références de Bose qu’il commercialise dans les Apple Store.

Apple est rancunier, nous le savions déjà. Et avec Bose particulièrement. Car la marque audio américaine, partenaire historique de l’iPhone, n’a pas été tendre avec la firme de Cupertino depuis le rachat de Beats Electronics. Bose a d’abord porté plainte cet été contre la nouvelle filiale d’Apple pour violation de brevet, laquelle était assortie d’une demande d’interdiction de vente sur le territoire américain. Elle a ensuite signé un accord exclusif avec la NFL (la célèbre ligue de football américain), déboutant une fois encore les casques de Dr. Dre et Jimmy Iovine. Il n’en fallait pas plus pour qu’Apple prenne des sanctions.

Bose

Déjà absent des Apple Stores en ligne, bientôt des boutiques physiques

Celle qui aura un impact économique négatif immédiat sur les ventes de Bose est le retrait de l’ensemble des produits Bose commercialisés dans les Apple Store. Déjà, si vous vous rendez sur la version française de l’Apple Store en ligne, vous trouverez les casques Beats Audio aux côtés de Bang & Olufsen, Bowers & Wilkins, Griffin, Jabra, Jawbone, Marshall, Philips, Plantronics Sennheiser, RHA, Turtle Beach ou encore SOL Republic pour ne citer que les plus connus. Mais plus de Bose. De même dans les enceintes : Beats, iHome, JBL, Loewe, Logitech, et ceux déjà mentionnés. Selon 9to5mac, le retrait serait en cours dans les Apple Stores à travers le monde.

Un procès qui devient un pretexte...

Si l’origine de cette décision a certainement un rapport avec la plainte de Bose déposée contre Beats Audio juste après l’acquisition de ce dernier par Apple, il semble que cela ne soit finalement qu’un prétexte. Car, « curieusement », les premières rumeurs sur le retrait des produits Bose ont filtré il y a près de 10 jours. Et entre temps, les avocats de Beats et Bose ont trouvé un terrain d’entente pour clore cette affaire (avec une compensation financière certainement). Mise à part la rancune, Apple n’avait donc plus de raison judiciaire de vouloir couper les ponts avec la marque audio.

Seulement, deux autres éléments entrent en ligne de compte. D’abord, Bose est parvenu à évincer Beats Audio en tant que sponsor audio officiel de la NFL. Or, certains joueurs ont signé des accords avec Beats, mais n’ont plus le droit, sous peine d’amende, de respecter cet engagement. L’un d’entre eux, un joueur des 49ers, s’est vu remonter les bretelles pour avoir porté un casque Beats durant une conférence de presse. Voilà qui est irritant.

... pour éliminer un concurrent gênant

Ensuite, Beats Audio est désormais la propriété d’Apple et il est clair que ce dernier veut privilégier sa propre marque. Cependant, il est difficile de rompre un accord commercial. La firme de Cupertino aurait donc profité de ces deux arguments pour éliminer un concurrent. Un concurrent d’autant plus prestigieux et connu à travers le monde pour ses excellents produits.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.