Apple iPad Air 2 : les premiers benchmarks sont très étonnants

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
apple

En dévoilant le nouvel iPad Air 2, Apple a confirmé l’arrivée d’un nouveau chipset dédié à la tablette : l’A8X. Une déclinaison plus musclée encore que celle de l’iPhone 6 qui réserve bien des surprises sur les bancs de test.

Même si quelques rumeurs ont évoqué une possible présence du chipset A8X pour animer le second iPad Air, nous avons tout de même écarquillé les yeux la semaine dernière. Car l’année dernière, Apple n’a pas daigné offrir à ses tablettes un chipset un peu plus puissant en comparaison de l’iPhone 5S. Nous pensions alors que l’architecture 64-bit offrait assez de possibilités pour ne pas avoir besoin d’upgrader le composant en changeant de taille d’écran. C’était sans compter Apple. Mais ce n’était pas la seule surprise. Nous avons eu aujourd’hui l’occasion d’écarquiller une seconde fois les yeux grâce à la publication des premiers tests en provenance de Geekbench.

ipad air 2

Trois coeurs sinon rien

Première surprise, le chipset est composé de 3 coeurs Cyclone 64-bit. Un chiffre qui ne devrait pas exister en informatique. Ce sont 1, 2, 4, 8 coeurs logiquement. Il y a bien des configurations avec 6 coeurs en big.LITTLE avec un quad-core associé à un dual-core. C’est ce qui pourrait se passer ici, à savoir un dual-core associé à un single-core. Mais cela reste bien curieux. Seconde surprise, l’A8X est cadencé à 1,5 GHz, ce qui explique en partie le gain de performance que nous observons dans les graphiques de Geekbench ci-dessous.

geekbench geekbench

Devant toutes les autres tablettes en multi-core

Et c’est la troisième bonne surprise. Les coeurs Cyclone de l’A8X sont plus rapides que ceux de l’A8 traditionnel, l’iPad Air 2 obtenant en single-core un score supérieur de 11 %. Il y a bien sûr une question de fréquence. N’oublions pas non plus les 2 Go de mémoire qui accompagnent l’A8X. Avec un seul coeur activé, l’iPad Air 2 est dépassé par le Tegra K1 de la Nexus 9.

Cette bonne impression se répercute logiquement dans le benchmark multi-core, où l’iPad Air 2 est devant toute la concurrence, Nexus 9 et Galaxy Note 4 comprises. Le gain de performance entre l’iPhone 6 et l’iPad Air 2 est de 53 %. Cela se justifie par l’ajout d’un coeur. En revanche, le gain de fréquence et de RAM se ressent moins ici (peut-être à cause de la configuration des coeurs). Mais cela suffit à la nouvelle tablette haut de gamme d’Apple pour prendre le large, et de très loin (plus de 30 % de plus vis-à-vis du Note 4, en seconde position).

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.