Apple signe un accord avec le seul émetteur de carte bancaire en Chine

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

Les applications rapportent plus à Apple que la musique. Mais en Chine, l’App Store est encore marginal. Impossible d’y payer des applications avec une carte bancaire. Pour pallier à ce problème, la firme de Cupertino a signé un accord avec UnionPay, le principal (seul ?) émetteur local de cartes bancaires.

C’est un grand jour pour les joueurs mobile chinois. Ils pourront bientôt payer leurs applications (et donc leurs jeux dématérialisés) sur l’App Store avec leur carte bancaire. La firme de Cupertino a en effet rendu public la signature d’un partenariat avec UnionPay, le seul émetteur de cartes bancaires dans l’Empire du Milieu. Cela représente potentiellement 4,5 milliards de cartes bancaires (émises en Chine, mais pas seulement) potentiellement enregistrables sur iTunes.

China UnionPay

Une plus grande facilité pour acheter des applications

Jusqu’à présent, les Chinois qui souhaitaient télécharger une application payante sur l’App Store devaient créditer leur compte iTunes d’une certaine somme d’argent (ou acheter une carte prépayée en vente dans les Apple Store ou dans les nombreux points de vente partenaires). Une fois créditée, la somme est alors disponible pour réaliser des achats. Grâce au partenariat avec UnionPay, le consommateur chinois enregistrera sa carte dans iTunes et sera débité automatiquement pour chaque transaction réalisée. Comme les consommateurs européens ou américains, en fait.

Ce partenariat est considérable. Second marché pour Apple, la Chine représente des dizaines de millions de ses clients, acheteurs d’iPhone et consommateurs d’applications. Alors qu’il n’y est pas si simple de payer une application, la Chine est quand même parvenue à devenir l’un des plus gros consommateurs de l’App Store. Autant dire qu’avec une plus grande facilité d’achat, l’audience de la boutique applicative d’Apple devrait considérablement augmenter (et largement dépasser iTunes qui peine ces derniers trimestres). Et cela sera un argument commercial significatif vis-à-vis de la concurrence d’Android (pour qui cette facilité ne sera pas encore accessible).

Une alliance contre WireLurker

Grâce à cette alliance, le gouvernement chinois, Apple et UnionPay espèrent lutter contre les virus qui touchent sur place les produits Apple. Rappelons que 350 000 iPhone et iPad sont actuellement infectés par le malware WireLurker qui se propage grâce aux applications achetées sur des boutiques applicatives alternatives à l’App Store. Si ces derniers jours plusieurs serveurs ont été fermés et plusieurs personnes arrêtées, la propagation du virus n’est pas endiguée. Un tel accord devrait participer à son élimination.

Deux mois après l’officialisation de l’iPhone 6, mais surtout d’Apple Pay, ce partenariat avec UnionPay résonne naturellement différemment que s’il avait été établi l’année dernière. Même si Apple n’a pas officialisé d’accord avec des banques chinoises, les observateurs voient en cette annonce le premier pas vers l’internationalisation d’Apple Pay, malgré des débuts difficiles aux Etats-Unis.

Apple Pay en Chine ? Pas vraiment...

Selon le magazine Fortune, qui a publié un article sur le sujet en octobre dernier, Apple Pay n’est cependant pas près d’arriver en Chine. D’abord parce que les consommateurs chinois n’utilisent pas beaucoup leur carte de crédit. Ensuite parce que le gouvernement chinois est tatillon envers les entreprises occidentales, notamment quand il s’agit d’économie. Enfin parce que le propriétaire d’Alibaba, Jack Ma, possède Alipay, un système de paiement mobile qui utilise le QRCode et qui rencontre un grand succès dans les métropoles chinoises. Apple serait entré en contact avec Jack Ma pour établir un partenariat. Mais quelque chose nous dit que la signature d’un tel accord n’est pas pour demain...

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.