Huawei a la dent dure avec Windows Phone

Par Mathieu Freitas

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
huawei

Deux smartphones, et Huawei a jeté l'éponge avec Windows Phone. Il ne semble pas prêt d'y revenir. Chaque fois que la question revient dans une interview avec un dirigeant du groupe, la réponse n'est pas tendre. Dernier exemple avec Joe Kelly, en charge de la communication.

Huawei a été parmi les premiers constructeurs à soutenir Windows Phone 8 mais son engouement s'est rapidement essouflé. L'Ascend W1 avait accompagné le lancement de la plateforme. Il aura ensuite fallu attendre plusieurs mois avant de voir arriver l'Ascend W2 puis quelques photos d'un Ascend W3 qui n'a finalement jamais vu le jour. Et le constructeur a visiblement gardé un souvenir amer de sa courte expérience sur Windows Phone. Après les propos cinglants du directeur marketing du groupe chinois, c'est cette fois le responsable de la communication internationale qui s'est exprimé sur le sujet.

« Personne n'a gagné d'argent avec Windows Phone »

Joe Kelly, de son nom, a récemment été interrogé par le Seattle Times sur les projets futurs de la firme. Les relations difficiles avec le gouvernement américain qui l'accuse notamment d'espionnage ont occupé une grande partie de l'interview mais le dirigeant a confirmé que cela ne l'avait pas dissuadé de revenir aux Etats-Unis une fois le conflit résolu. Au contraire, Huawei n'attend que ça. Il est loin d'être aussi clément lorsqu'il est question de l'OS de Microsoft.

Joe Kelly n'y est pas allé avec le dos de la cuillère : « Nous n'avons pas gagné d'argent avec Windows Phone. Personne n'a gagné d'argent avec Windows Phone. » Et c'est sans doute vrai puisque tous les constructeurs présents au lancement de Windows Phone 8 ont suivi le même chemin que Huawei, laissant Nokia régner en maître absolu. La situation est sans doute différente aujourd'hui. Ce qui est sûr, c'est que les nouveaux partenaires de Microsoft en perdent moins puisqu'il leur offre au moins la licence, voire une petite aide financière pour certains. C'est déjà un bon début !

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.