Xiaomi Mi Note : le fabricant chinois s’attaque-t-il vraiment à l’iPhone 6 Plus ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
xiaomi

Comme prévu, Xiaomi a tenu très tôt ce matin une conférence de presse pour présenter ses deux nouveaux smartphones. Point de Mi5 annoncé, mais deux phablettes pour remplacer le Redmi Note. La première s’appelle Mi Note.

Le rendez-vous était fixé. Xiaomi a tenu aujourd’hui une conférence de presse qui s’est déroulée très tôt ce matin, compte tenu du décalage horaire. Mais les surprises étaient nombreuses lors de cet événement. Comme prévu, deux nouveaux terminaux ont été présentés. Il ne s’agissait cependant pas du Mi5 tant attendu, mais de deux phablettes. Melting-pot des différentes rumeurs qui ont été diffusées ces derniers jours, elles portent le nom de Mi Note et Mi Note Pro. Remplaçants du Redmi Note de l’année dernière, ces deux mobiles montrent une montée en gamme considérable vis-à-vis du modèle de 2014. Nous commencerons cette présentation par le Mi Note, certainement le plus volumique des deux.

Mi Note
Le Mi Note présenté ce matin par Lei Jun

Un design particulièrement travaillé

Le Mi Note pourrait être considéré comme le juste milieu entre le Galaxy Note 3 et le Galaxy Note 4, mais en mieux. La plate-forme technique qui l’anime est pratiquement la même. Cependant, les prestations ergonomiques sont largement meilleures. À commencer par le châssis : le contour du smartphone est en métal et les deux faces du smartphone sont protégées par un verre Gorilla 3 de Corning. Celui à l’avant ressemble à celui de l’iPhone 6 avec ses bords bombés. Celui à l’arrière est incurvé pour épouser les formes rondes de la coque. Se comparant à l’iPhone 6 Plus, Xiaomi explique que le Mi Note est plus léger (161 grammes) et plus fin (6,95 mm).

Venons-en à l’écran. La dalle IPS, signée Japan Display et Sharp, est un modèle 5,7 pouces Full HD dont la résolution atteint 386 pixels par pouce. Le taux de contraste est de 1400:1 et la colorimétrie couvre 95% des couleurs NTSC. Pour animer cet écran, Xiaomi a choisi l’antique, mais toujours performant Snapdragon 801 que nous apprécions déjà dans de nombreux mobiles. Il s’agit de la meilleure déclinaison, où les quatre coeurs Krait 400 sont cadencés à 2,5 GHz. Notez également la présence d’un coprocesseur dédié aux capteurs, à l’image du M8 d’Apple.

Une configuration solide

Le Snapdragon 801 est accompagné par 3 Go de mémoire vive et jusqu’à 64 Go de stockage interne. La batterie, développée par Sony et LG, atteint les 3000 mAh. Le mobile est évidemment dual SIM (nanoSIM et microSIM) et compatible WiFi ac, Bluetooth 4.1 et GPS Glonass, sans oublier la 4G. Le tout repose sur MIUI basé lui-même sur Android.

Côté photographie, Xiaomi a évidemment intégré un capteur Exmor RS de Sony. Le modèle choisi ici offre une définition de 13 mégapixels et est associé à un objectif à six éléments ouvrant à f/2.0 et à un flash true tone. Pour ne rien gâcher, il intègre aussi un stabilisateur optique d’image. À l’avant, une petite surprise : vous retrouvez un capteur 4 mégapixels UltraPixel de HTC pour des selfies très lumineux. Toujours sur le multimédia, le Mi Note dispose d’un chipset audio compatible avec les formats de fichiers Lossless (le ES9018K2M d’ESS pour les plus curieux). Il lit donc les fichiers en 192 kHz et 24-bit. Xiaomi en profite d’ailleurs pour présenter un nouveau casque over-ear pour aller avec...

Un prix légèrement au-dessus des habitudes ?

Quel prix pour tout cela ? 2299 yuans pour la version 16 Go (315 euros) et 2799 yuans pour la version 64 Go (384 euros). Soit des prix très appréciables, mais pas forcément les plus séduisants jamais proposés par Xiaomi. Le smartphone sera lancé dans une douzaine de jours (d’où les rumeurs de lancement relayées hier). Voici donc une assez bonne configuration et de belles prestations offertes par Xiaomi. Notez aussi que l’entreprise propose une assurance pour tous les accidents possibles (coup, bris, infiltration d’eau) pour 199 yuans par an, soit une trentaine d’euros.

  • Xiaomi Mi Note

    Xiaomi Mi Note

    Quand Xiaomi a présenté, quelques jours après la clôture du CES de Las Vegas de 2015, le Mi Note et le Mi Note Pro, tous les observateurs pensaient que Lei Jun renouvelait par le haut son offre...

  • Xiaomi Redmi 2

    Xiaomi Redmi 2

    Le premier Hongmi (ou Red Rice, ou Redmi) a certainement révolutionné le modèle économique de la téléphonie entrée de gamme. Car il a démontré qu’il était possible d’offrir une plate-forme milieu...

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.