Samsung pourrait ne représenter qu’un quart du marché mondial en 2015

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
marche smartphones

TrendForce, un cabinet d’étude taïwanais, vient de publier une nouvelle étude sur les parts de marché des différents constructeurs de smartphones. Il compare les parts de marché des 10 premiers constructeurs en 2013 et émet quelques hypothèses pour 2015.

Depuis plusieurs trimestres, nous rapportons dans nos colonnes que les parts de marchés de Samsung s’effritent depuis plus d’un an. Ce qui a entraîné des difficultés financières pour l’ensemble du groupe, ainsi qu’une vaste réflexion sur l’avenir de l’entreprise et des différentes lignes de produits (smartphones, tablettes, télévision, audio, appareils photo, etc.). Cependant, il est toujours très intéressant de regarder de plus près les chiffres. Si le Gartner Group a offert de premiers éléments il y a quelques mois, voici un autre document qui vient corroborer les analyses de l’institut d’étude américain.

Samsung a perdu en deux ans l'équivalent de la part d'Apple

Le cabinet d’étude taïwanais TrendForce vient de publier une étude qui offre une vision plus large de ce phénomène. L’étude montre les différences à observer entre 2013 et 2014, ainsi qu’une projection sur l’année 2015. Sans surprise, Apple et Samsung resteront encore cette année les deux premiers acteurs. Mais la différence entre les deux acteurs est considérable : Apple maintient ses parts de marché, tandis que Samsung perd près de 16 points de part de marché, l’équivalent de la part de son dauphin.

Trendforce

Sans surprises non plus, le troisième acteur sera Lenovo, une place confortée avec le rachat de Motorola cette année. En quatrième et cinquième place se battent Huawei et LG, échangeant chaque année leur place. En 2015, LG devrait cependant perdre non seulement ce duel, mais aussi celui contre Xiaomi qui prendra sa place. Et pourtant LG ne baisse pas en part de marché. Mais il ne progresse pas aussi vite que ses concurrents chinois.

RIM, Microsoft / Nokia et bientôt Sony poussés vers la sortie

C’est à partir de la cinquième place que tout change. En 2013, le Top 10 des vendeurs est habité par des acteurs tels que Nokia, BlackBerry et Sony. Les deux premiers ont disparu de ce classement en 2014, tandis que Sony chute inexorablement, passant de la 6e place il y a deux ans, à la 8e place en 2014 et la 10e en 2015 en perdant seulement un point de part de marché. ZTE et Coolpad, deux acteurs toujours présents tendent à se maintenir en part de marché. Mais ils sont rattrapés par deux acteurs encore absents en 2013, apparu en 2014 et progressant vite en 2015 : TCL (Alcatel OneTouch) et Xiaomi, respectivement septième et cinquième en 2015.

Nous avons l’habitude de le montrer : le Top 10 des constructeurs mondiaux est monopolisé par les acteurs chinois (6 places sur 10 dès 2014, contre 4 seulement en 2013) qui progressent généralement plus vite que leurs concurrents. Mais ce nouveau classement montre aussi que les marques traditionnelles, comme Samsung, Apple, Sony, LG et même ZTE ou Coolpad, progressent moins vite que la nouvelle garde, comme Xiaomi. L’absence de Microsoft et la présence de Sony en 10e position nous étonnent toutefois dans ce classement de 2015.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer