La saga Dragon Quest continue avec le cinquième épisode

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
dragon quest v

Dragon Quest 5 est sorti sur iOS et Android vendredi dernier. Au programme, le plus « pokemon-like » des Dragon Quest dans sa version Nintendo DS avec une nouvelle interface pour smartphone. Des heures et des heures d’aventure épique en perspective...

Quelques semaines à peine après le troisième volet, Square-Enix continue de décliner la saga Dragon Quest sur les smartphones. Si l’éditeur japonais a commencé cette longue séance rétro sur mobile par les épisodes et remakes les plus récents (Dragon Quest VIII, Dragon Quest IV en 3D), c’est ensuite avec la trilogie de Roto qu’il a continué, c’est-à-dire les trois premiers opus. Il continue ici avec le cinquième, sous-titré « La fiancée céleste », un jeu initialement édité sur Super Nintendo en 1992, puis porté sur PlayStation 2 en 2004 avant d’arriver sur Nintendo DS en 2008. C’est cette dernière version, tout en 3D colorée et très détaillée (la même que sur Dragon Quest IV), que le jeu arrive sur iOS et Android.

Dragon Quest V

Une aventure sur trois générations

Ici vous jouez le rôle du fils du roi du royaume de Gotha. Au début de l’aventure, vous n’avez que six ans. Vous rencontrez alors certains personnages récurrents, notamment Saber, un tigre dent de sabre aussi grand qu’un chaton. Lors d’une mission de sauvetage de son frère adoptif, il est fait prisonnier. Une fois adulte, il s’évadera et prendra la suite de son père. Dragon Quest V propose l’une des plus longues aventures de la série. Car non seulement le scénario principal est dense, mais il comporte des embranchements : vous devrez choisir votre compagne afin que votre descendance finisse ce que votre père a commencé.

Dragon Quest V

Le jeu se décompose comme toujours en deux phases : exploration et affrontement. La première est en vue à la troisième personne dans des environnements en 3D que les fans d’animation devraient apprécier. Le second est quant à lui plus convenu. Reprenant le système de combat légendaire de Dragon Quest (combat au tour par tour en vue subjective), Dragon Quest V gagne un mode automatique très à la mode dans les RPG japonais sur smartphone. Durant les combats, vous aurez la possibilité de recruter les monstres (comme votre Tigre Dent de Sabre) et de les faire combattre à vos côtés. L’un des objectifs est évidemment d’en recruter le plus possible...

Dragon Quest V

Un jeu de rôle de grande envergure

Mini-jeux, quêtes secondaires, fins alternatives, vous n’en finirez peut-être jamais de Dragon Quest V tant il est complet. Une excellente mouture, peut-être la meilleure, servie par une très bonne réalisation et un portage convenable (l’interface tactile n’est pas extraordinaire et reprend celle de Dragon Quest IV, tandis que le jeu est réservé aux anglophones). La seule véritable raison pour ne pas vous jeter dessus est son prix : 15 euros. Dépourvu d’achats intégrés, le jeu vaut cependant vraiment le coût. Voici les informations pratiques s’il vous tente : il pèse 196 Mo, il est classé 9 ans et plus, il est en version universelle (pour les joueurs sur iOS) et il est compatible iOS 7.0 et Android 2.3 (ou supérieurs dans les deux cas).

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.