OPPO Reno2

Qualcomm Snapdragon 820 : le messie est-il enfin annoncé ? (MWC 2015)

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
qualcomm

Les débuts de Qualcomm sur le marché des chipsets 64-bit n’a pas été de tout repos. Mais le Snapdragon 820 pourrait être le composant attendu par tous. Et surtout celui qui fera oublier le controversé Snapdragon 810...

Nous attendions une annonce majeure de Qualcomm pour le Mobile World Congress. Et selon toutes les fuites qui ont circulé en février, tout portait à croire que le Snapdragon 820, remplaçant du Snapdragon 810 et véritable successeur des 801 et 805, y serait la grande star. Et cela s’est avéré presque vrai. Si le fondeur californien a fait plusieurs annonces sur lesquelles nous reviendrons dans un article suivant, le Snapdragon 820 en est évidemment le point d’orgue, même si les informations ne sont aujourd'hui que partielles.

Qualcomm

Un chipset dévoilé il y a un mois par une rumeur

Croisé une première fois le 21 janvier dernier, le Snapdragon 820 était présenté lors des premières indiscrétions comme un octo-core 64-bit gravé en 14 nm FinFET par le Coréen Samsung et l’Américain Global Foundries, usant de la même technologie de conception que l’Exynos 7 Octa 7420 du Galaxy S6. Toujours selon ces rumeurs, le 820 devrait être un octo-core avec des coeurs customisés, compatible LTE catégorie 10 et exploitant de la mémoire vive au format LPDDR4, celle que Samsung a commencé de fournir (notamment à ses propres lignes de production, toujours pour le Galaxy S6). Enfin, le Snapdragon 820 devait intégrer un GPU de nouvelle génération, l’Adreno 530.

Qu’en est-il de la vérité ? Nous ne sommes pas si loin des prévisions de cette première rumeur, même si cette dernière s’est avérée bancale sur le segment entrée et milieu de gamme (avec quelques incohérences sur le Snapdragon 620). Cependant, Qualcomm n’a pas livré tous les détails de son nouveau composant.

Kryo : enfin des coeurs 64-bit customisés par Qualcomm

Le chipset est bien gravé en 14 nm FinFET, ce qui implique que Samsung et GlobalFoundries sont les fondeurs. Il s’agit bien d’un nouvel octo-core 64-bit dont les coeurs sont customisés. Le nom de code TS2 cède donc sa place à Kryo, l’appellation officielle de ces coeurs modifiés qui devraient succéder au fameux Krait que nous avons tant apprécié dans les Snapdragon 600, 800, 801 et plus récemment 805 et 400 (pour les derniers modèles).

Les coeurs Kryo sont la première très bonne nouvelle de ce MWC pour Qualcomm. Arrivant certainement un peu tard, ils n’auraient certainement pas été sujets à la controverse que traversent le Snapdragon 810 et ses coeurs Cortex-A57. Avec le Snapdragon 820, Qualcomm fait certainement son premier «vrai» pas dans l’ère du 64-bit. L’autre grande nouvelle s’appelle Zeroth. Il s’agit d’une plate-forme logicielle dédiée aux interactions contextuelles. Nous reviendrons dessus dans notre second article sur les nouveautés Qualcomm.

Une officialisation bien avare en détails

Pas de détails en revanche pour l’instant sur les différentes capacités et composantes du chipset : mémoire vive, connectivité LTE, affichage, capture photo et vidéo, nature des huit coeurs, nature du GPU Adreno et fréquences de fonctionnement, etc. Autant de détails qui font aujourd’hui défaut dans cette présentation. Il faut dire que les premiers samples du Snapdragon 820 ne devraient arriver qu’au second semestre 2015. Nous avons encore le temps de voir venir.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer