Bouygues OPPO Reno + Forfait Bouygues Sensation 100 Go

MediaTek MT6753 : la fin des problèmes de compatibilité LTE ? (MWC 2015)

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
mediatek chipset

À Barcelone, MediaTek a officiellement lancé le MT6753 qu’il avait pourtant annoncé sur Weibo en janvier. Le fondeur chinois profite cependant de cette occasion pour rappeler que son dernier SoC est mondialement compatible.

Nous connaissons déjà le MT6753. Nous vous l’avons présenté il y a un peu plus d’un mois dans nos colonnes lors d’une annonce faite par MediaTek sur son compte officiel Weibo. Cependant, difficile de faire le voyage jusqu’à Barcelone sans un chipset pour mobile à annoncer. C’est donc comme si de rien n’était que le fondeur a programmé un communiqué de presse et quelques tests sur son stand. Une occasion pour nous aussi de nous pencher à nouveau sur ce composant qui se voudra être une solution convenable pour animer des smartphones 4G économiques destinés à un déploiement mondial.

MedaTek MT6753

Un modem compatible avec tous les réseaux LTE ?

Car le principal atout de ce chipset, c’est évidemment sa compatibilité avec les principales technologies LTE utilisées dans le monde : FDD et TDD. La catégorie reste cependant coincée à 4 : 150 Mb/s en téléchargement et 50 mégabits en téléversement. Il élargit également sa compatibilité 3G+ en passant au HSPA 42 Mb/s (en TD-CDMA ou en 3GPP). Et il est multibande, compatible avec le panachage des bandes de radiofréquence pour augmenter les débits.

En WiFi, le modem intégré est dual-band, toujours sur la norme « n ». Ce qui est suffisant pour toutes les applications de partage d’écran, comme Miracast. En Bluetooth, il conserve la version 4.0 Low Energy (pour diminuer la consommation des accessoires connectés).

Une question de crédibilité vis-à-vis du marché

C'est un enjeu important pour les fabricants, notamment chinois, qui s'appuient sur MediaTek pour se lancer en occident. Car aujourd'hui, de nombreux mobiles performants et financièrement attractifs pâtissent d'une compatibilité LTE très réduite, voire inexistante, en Europe, et notamment en France. Nous pensons naturellement au OnePlus One, qui ne se connecte en 4G qu'au réseau Bouygues Telecom en 1800 MHz malgré la présence du Snapdragon 801. Nous pensons aussi au Meizu m1 note, annoncé pour la France hier et annoncé comme incompatible avec les réseaux 4G (ce qui sera un énorme handicap). Ce dernier est équipé du MT6752.

LTE, oui, mais pas uniquement !

Le MT6753 devrait donc s’avérer être une bonne solution pour les constructeurs qui souhaitent communiquer sur les capacités LTE de leurs futurs smartphones positionnés autour des 200 euros, même si le chipset n’est pas techniquement inintéressant. Pour rappel, il est constitué de 8 coeurs Cortex-A53 cadencés à 1,5 GHz et d’un GPU ARM Mali T720-MP4 cadencé à 700 MHz. Grâce à ce GPU, il devient compatible 1080p en affichage et en capture vidéo (format H264 ou H265, en 30 images par seconde). Son processeur d’image est compatible avec les APN 16 mégapixels. Les premiers samples arrivent actuellement. Les premiers modèles pourraient donc être annoncés avant la fin du semestre.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer