MediaTek MT8173 : la grenouille qui voulait ressembler au boeuf (MWC 2015)

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
mediatek chipset

Après les configurations 4+4 coeurs, 2+4 coeurs, et 6 ou 8 coeurs identiques, MediaTek explore un nouveau champ des configurations hétérogènes : 2+2 coeurs. Il en résulte un premier chipset destiné aux tablettes : le MT8173.

MediaTek a présenté deux nouveaux chipsets à Barcelone. Un pour chaque type de produits mobiles qu’il couvre : les smartphones d’un côté et les tablettes de l’autre. Le MT6753, déjà officiel depuis janvier dernier, est dédié au marché des smartphones milieu de gamme vendu à l’international. Le nouveau MT8173 se destine donc aux tablettes et c'est un composant 64-bit assez étonnant. Pourquoi ? Parce qu’il repose sur une configuration qui n’a jamais été éprouvée auparavant, que ce soit chez Samsung, Qualcomm et même dans ses propres laboratoires.

Deux coeurs + deux coeurs

Quelle est cette configuration ? Il s’agit de deux coeurs d’une certaine nature associés à deux autres coeurs d’une autre nature. Un quad-core hétérogène en quelque sorte. Nous connaissions jusqu’à présent les dual-core, les quad-core, les hexa-core (homogène avec 6 coeurs identiques ou en configuration big.LITTLE avec deux coeurs big et quatre coeurs LITTLE) et les octo-core (deux quad-core différents sous big.LITTLE, 8 coeurs identiques, 8 coeurs identiques, mais composés de deux quad-core cadencés à fréquence différente). Mais pas encore de double dual-core. C’est une première.

Le MT8173 est donc constitué de deux coeurs big, des Cortex-A72 récemment annoncés par le consortium ARM, et deux coeurs LITTLE, des Cortex-A53 (sans surprise). Notez que c’est la première fois que MediaTek utilise des coeurs Cortex-A72 (il n’a même utilisé que des Cortex-A53 depuis son passage au 64-bit). C’est donc une véritable révolution pour le fondeur chinois. Et c’est aussi la première fois que MediaTek cadence un coeur 64-bit à une telle fréquence : 2,4 GHz. Seuls les Cortex-A17 du MT6595T allaient aussi vite...

Des performances fulgurantes pour un quad-core

La promesse en terme de puissance est grande de la part de MediaTek, autonomie en prime. Le chipset serait capable de décoder du 4K à 30 images par seconde. L’affichage, compatible jusqu’au 2K, devrait bénéficier d’une fréquence de rafraîchissement jusqu’à 120 Hz. Le processeur d’images serait en mesure de prendre en charge les capteurs jusqu’à 20 mégapixels.

C’est plutôt impressionnant, dans la mesure où ces performances sont assurées uniquement par les deux coeurs Cortex-A72 et le GPU intégré. Ce dernier est un PowerVR GX6250 d’Imagination Technologies. Ce dual-core graphique est de la même génération que celui des chipsets haut de gamme du fondeur (MT6595 et MT6795). Le GX6250 est positionné juste en dessous de celui de l’iPhone 6 (GX6450).

Les premières tablettes équipées prévues pour 2015

Avec de telles promesses, MediaTek assure donc que les performances du MT8173 sont 6 fois meilleures que celles du MT8125. Encore heureux : ce dernier est un quad-core Cortex-A7 cadencé à 1,2 GHz avec un GPU PowerVR SGX544 mono-core. Mais ce chiffre donne une idée de ce qu’il faudra attendre des tablettes économiques en 2015, puisque les premiers modèles équipés devraient être commercialisés dans le courant du second semestre 2015.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.