HTC One M9 : une mise à jour pour baisser la température ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
htc

HTC aurait mis à jour le firmware de son dernier flagship avant de lancer sa commercialisation. Le but : faire baisser la température interne du smartphone afin d’éviter la surchauffe. La différence serait de 10 °C.

Le long roman hivernal sur le Snapdragon 810 s’étire désormais sur ce début de printemps. La semaine dernière, nous rapportions qu’un nouveau test calorifique sur plusieurs smartphones, dont le One M9 de HTC, montrait que ce dernier chauffait beaucoup et surtout beaucoup plus que les autres. Comparé à l’iPhone 6 Plus, au Galaxy Note 4, au G3 de LG et à son prédécesseur, le One M8, le One M9 dépassait les 50 °C (55,4 °C précisément) quand les autres tournaient autour des 40 °C, le G3 faisant office de mauvais élève parmi les concurrents. Les cinq smartphones faisaient alors tourner, en même temps, le banc de tests GFXBench.

HTC One M9

Une mise à jour pour régler les problèmes du chipset

Une semaine plus tard, nous apprenons que HTC a planché sur la question et réalisé une mise à jour du firmware de son dernier flagship. Deux sources différentes indiquent cela : un utilisateur du forum XDA et le leaker habitué des indiscrétions sur la marque taïwanaise, LlabTooFeR. Une information qui vient confirmer une indiscrétion en provenance de Taïwan, publiée également la semaine dernière.

Ce denier a publié un message sur son compte Twitter indiquant même que les mises à jour ont fini d’être appliquées dans la majorité des marchés où le mobile sera lancé. Ce qui indique que les livraisons devraient reprendre rapidement pour une commercialisation sans trop de retard, dans le courant du mois d’avril. Ce qui est déjà une assez belle performance en soi.

La mise à jour du firmware avait deux buts, mais un seul valait la peine d’un arrêt complet de la distribution du smartphone : faire baisser la température émise par le Snapdragon 810 qui anime le dernier né de HTC. Selon le message publié sur le forum XDA, celle-ci serait désormais une dizaine de degrés Celsius plus basse que précédemment. Soit environ 40 °C en utilisation courante, même quand le mobile est branché à son chargeur mural. Voilà qui est déjà plus rassurant. Pour les plus curieux, le second changement concerne la qualité des photos.

Une bonne nouvelle, mais quelle est la mauvaise ?

Évidemment, c’est une très bonne nouvelle pour HTC qui, si cette limite à 40 °C se confirme, parviendrait à déjouer en partie le plus gros désavantage du Snapdragon 810, lequel semble clairement être vrai puisque les tests sauvages et les indiscrétions se multiplient à mesure que le G Flex2 et le One M9 se répandent. Reste à savoir quel est l’envers de la médaille. En effet, si le smartphone chauffait, c’était pour une bonne raison : il fonctionnait trop vite (entraînant parallèlement un gain de performance).

D’où une question : quelle sera la conséquence pour les performances du mobile ? Si la température est limitée, la fréquence de fonctionnement doit aussi être plafonnée. Ce qui devrait également être le cas de la puissance du mobile. Bien sûr, si un Snapdragon 410 suffit à faire tourner Android et la surcouche Sense, une version bridée du Snapdragon 810 suffira largement à offrir une très bonne expérience aux utilisateurs du One M9, au quotidien. Mais est-ce vraiment ce que nous attendons d’un flagship ? Peut-être pas... Notez que nous publierons notre test du One M9 dans les jours prochains.

Acheter le HTC One M9 au meilleur prix

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.