Google Nova : le futur MVNO a de nombreuses surprises en réserve

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
google

Project Fi. Voici certainement un nom de code qu’il vous faudra retenir dans les mois à venir, car il s’agit du projet encadrant Google Nova, le MVNO de Google. Et ce que contient ce projet pourrait bouleverser le petit monde des opérateurs mobile.

Google prépare l’arrivée de son offre en tant qu’opérateur virtuel américain. Une information qui a été confirmée par l’intéressé lors du dernier Mobile World Congress de Barcelone. Signant des accords d’itinérance avec certains acteurs aux États-Unis (Sprint et T-Mobile), il négocie également des accords de roaming en Europe. Le but : pouvoir proposer aux voyageurs des forfaits moins chers, tout en restant disponibles même à l’étranger. Une bonne initiative qui aura certainement du succès outre-Atlantique. L’expérimentation, car l’offre ne sera pas nationale, devrait démarrer dans les prochains mois, selon les termes employés par Sundar Pichai. Mais concrètement, comment Google va-t-il changer nos habitudes de consommation ? Voici quelques détails.

Google Project Fi

L'offre de Google identifiée sous le nom de Project Fi

Nos confrères d’Android Police ont eu l’occasion de décortiquer une application appelée Tycho.apk (nommée certainement à partir d’un nom de code). Cette dernière se trouvait dans une ROM de test destinée au Nexus 6, laquelle a depuis été retirée. Dans cette application, qui fait référence au projet Nova (le nom de code pour le projet d’opérateur), quelques informations ont été décelées en examinant les différentes lignes de programmation. Notamment le logo qui accompagne cet article, lequel est à rapprocher d’un autre nom de code : Project Fi. Ce dernier renvoie à la future offre commerciale.

D’abord, Project Fi s’appuie sur l’application Tycho pour établir sa relation client. Tous les éléments y sont présents. Depuis le téléphone, un client serait en mesure d’activer, de désactiver, de suspendre ou de payer son abonnement et ses options additionnelles. Il y aurait naturellement des tableaux de bord, pour contrôler sa consommation. Enfin, serait inclus un outil pour se connecter au service d’assistance technique. Tout se passe sur le mobile, plus besoin de vous rendre sur Internet autrement.

Beaucoup de data, des appels gratuits et du roaming à prix réduit

Commercialement, Project Fi ferait la part belle au pay-per-use avec des forfaits bien sûr et des produits avec paiement selon ce qui a été consommé. Tous les services liés à un forfait mensuel, comme la consommation de data notamment, ferait l’objet d’un report le mois suivant de ce qui n’aura pas été consommé le mois précédent. Ce qui est assez rare aujourd’hui.

La facturation à la consommation concernerait les appels et messages internationaux, les MMS, les appels surtaxés, et la data (en fonction du forfait choisi). Project Fi devrait pousser plus en avant l’usage d’Hangouts pour limiter le hors forfait. Notez que le service téléphonique semble être compatible Google Voice. De plus, Google négocierait des tarifs avantageux pour l’international, à l’image du roaming.

Project Fi supporterait les comptes avec plusieurs lignes et les forfaits data mutualisés. Et l’application dédiée serait capable de bloquer certains usages selon les terminaux associés : data, voix, les deux. Plus loin encore, Project Fi faciliterait l’accès aux services si l’usager a plusieurs terminaux grâce à une gestion basée sur un mobile principal et des terminaux secondaires. Cela aura pour conséquence l’accès à plusieurs cartes SIM, comme c’est déjà le cas pour certains forfaits en France.

Vendre des Nexus 6 et récolter encore plus de données

Deux autres points rappellent les quelques hypothèses émises à l’occasion de notre premier article sur le sujet. D’abord, il semblerait bien que Google prévoie des aides au financement d’un Nexus (surtout du 6 évidemment) pour la souscription à son offre de téléphonie. Il semble que ces facilités de paiement soient standard. L’un des objectifs serait donc bien de faciliter l’accès à son smartphone haut de gamme dont le prix dépasse la barre des 600 dollars.

Seconde hypothèse qui trouve ici un écho : Google développerait une offre de téléphonie pour augmenter ses revenus publicitaires et offrir de nouveaux critères de qualification. Il semblerait en effet que l’application Tycho inclut une mention spécifique à la transmission de données depuis le smartphone jusqu’aux serveurs de Google. Cette mention indique naturellement qu’il est possible de choisir si oui ou non l’usager accepte de partager certaines informations de consommation. Reste à savoir lesquelles...

De nombreuses questions restent évidemment sans réponse. Mais le Google I/O approchant, il serait logique d’y attendre quelques détails officiels qui préciseront comment Google pourrait révolutionner la téléphonie mobile américaine... voire au-delà.

Sponso

Série Limitée jusqu’au 18/12/2019

illimité 60 Go

Appels illimités

SMS/MMS illimités

Internet 60 Go

RED By SFR

15,00 €

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.