Turing Phone : le smartphone renforcé dans tous les sens du terme

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
turing robotic

Développé par Turing Robotic Industries, le Turing Phone est un smartphone à paraître dans le courant de l’été. Son créneau : créer un mobile sur lequel compter, aussi bien dans sa construction solide que dans son OS sécurisé, à l’image du Blackphone.

Pour se faire connaître dans le monde de la téléphonie mobile, une marque naissante n’a pas beaucoup de choix. Le premier est de proposer des smartphones au rapport qualité-prix supérieur aux marques déjà existantes. C’est ainsi que Xiaomi et OnePlus, avec respectivement le Redmi et le One, se sont fait connaître. Le second est d’opter pour un positionnement de niche et de s’y tenir. Il peut s’agir d’un type de clientèle, d’un design très particulier ou de fonctions avancées dans un domaine. Quechua s’est appuyé sur un smartphone durci. BlackBerry a toujours ciblé les professionnels. Doro optait pour les seniors. Et Blackphone les anxieux de la sécurité.

Un positionnement aussi tranché que le design

Turing Robotic Industries est une société qui va elle-même présenter bientôt son premier smartphone : Turing Phone (pourquoi se donner la peine de chercher un nom commercial ?). Le lancement de ce dernier est prévu pour l’été prochain, à en croire le site Phonescoop à qui nous devons les clichés qui accompagnent cet article. Et son positionnement sera d’offrir aux usagers un mobile sur lequel ils pourront compter. Cela sous-entend deux éléments : un châssis solide et un système d’exploitation sécurisé. Voilà donc le positionnement de Turing.

Turing Phone

Dans le design, l’entreprise prévoit un mobile aux lignes racées plus habituelles dans les smartphones très haut de gamme de Gresso, Vertu ou Tag Heuer, notamment le Meridiist de ce dernier. Très porté sur les angles aigus et les lignes droites, le Turing Phone est un smartphone qui écarte tous les standards actuels de rondeurs dans les coins et les tranches. Le châssis serait fait en Liquidmorphium, un alliage de zirconium (proche du saphir synthétique), de cuivre, d’aluminium, de nickel et d’argent. Vous remarquerez que, outre le zirconium, l’alliage est assez proche de l’aluminium 7000 qui pourrait équiper les prochains iPhone. La solidité du châssis serait comparable à l’acier ou au titane. Cette coque semble protéger les coins de l’écran.

Un OS nouveau, mais une plate-forme ancienne

À l’intérieur, nous retrouvons une configuration assez solide, même si elle semble datée : écran Full HD de 5,5 pouces, Qualcomm Snapdragon 801, 3 Go de mémoire vive. Le volume de stockage, non extensible, dépendra de l’option que vous choisirez (64 ou 128 Go). Côté photo, le mobile intègre un capteur 13 mégapixels à l’arrière et une webcam 8 mégapixels à l’avant. Le smartphone serait compatible avec toutes les bandes de fréquence utilisées en Europe et aux États-Unis.

Turing Phone

L’ensemble tourne avec une version modifiée d’Android 5.0 Lollipop. Cette ROM se veut plus sécurisée que la plupart de celles qui équipent les mobiles actuellement. Cette sécurité tourne évidemment autour d’un cryptage des informations et des connexions vers l’extérieur associé à un lecteur d’empreinte digitale coincé sur l’une des tranches latérales du châssis. Pour assurer la sécurisation, des clés de cryptages sont générées au niveau hardware sans qu’il y ait besoin d’une connexion au moindre serveur distant.

Des prix haut de gamme

Le smartphone devrait être présenté plus longuement dans les prochains mois, notamment sur le site Internet officiel lequel est encore un peu vide. Les précommandes devraient débuter aux États-Unis et au Royaume-Uni début juillet pour une durée d’un petit mois. Le smartphone sera vendu assez cher compte tenu du marché, même si les prestations sont clairement haut de gamme : 740 dollars pour la version 64 Go. Rajoutez 130 dollars pour doubler la capacité de mémoire. 

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.