Le Xiaomi Mi Note Pro révèle la vraie puissance du Snapdragon 810

Par Benjamin Trécherel

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
xiaomi

Officialisée en janvier, la nouvelle phablette haut de gamme de Xiaomi a fait son arrivée aujourd'hui en Chine. Elle serait même animée par une version remaniée du Snapdragon 810 lui permettant de rivaliser en puissance avec les Galaxy S6 et S6 Edge de Samsung...

Après avoir été la cible de controverses diverses et variées, le SnapDragon 810 semble avoir été dompté par le Xiaomi Note Pro, selon une information rapportée par nos confrères de GforGames. La phablette de Xiaomi, officialisée en janvier et lancée aujourd'hui en Chine, serait en effet animée par une version remaniée du SoC de Qualcomm qui lui permettrait d'obtenir des performances de très haut rang si nous en croyons les scores obtenus sur AnTuTu.

Xiaomi Mi Note Pro
Le Xiaomi Mi Note Pro

Un score de 63 424 points sur AnTuTu

Référencée sous le nom de « Snapdragon 810 v2.1 », la puce permettrait au Mi Note Pro d'atteindre 63 424 points sur l'outil de benchmark, un score qui surpasse ceux des HTC One M9 (57 648 points) et LG G Flex 2 (56 266 points), pourtant eux aussi équipés du SnapDragon 810. Le Mi Note Pro monterait d'ailleurs sur le podium des smartphones les plus puissants du moment, tutoyant même les Samsung Galaxy S6 (67 520 points) et Galaxy S6 Edge (62 373 points), qui surpassaient jusque-là tous leurs concurrents au classement des smartphones les plus puissants établi il y a peu par AnTuTu.

Les résultats de ce SnapDragon 810 remanié (composé de quatre cœurs Cortex-A53 de 1,5 GHz et de quatre cœurs Cortex-A57 de 2 GHz, accompagnés d'un CPU Adreno 430) peuvent probablement être attribués à une meilleure fréquence d'horloge ainsi qu'à une optimisation de la gestion thermique, qui permettraient au chipset de dévoiler tout son potentiel.

Des problèmes de surchauffe résolus

Lors de la conférence de presse tenue par le fabricant chinois à Pékin, le PDG Lei Jun a tenu à préciser qu'il avait envoyé 20 salariés de son département R&D dans les bureaux de Qualcomm, et que les deux équipes avaient « dépensé beaucoup d'énergie » pour améliorer le SnapDragon 810.

Il a également démontré que le Mi Note Pro pouvait garder une température raisonnable de 36,3° après 20 minutes de jeu, se gardant de nous préciser s'il s'agissait d'un jeu gourmand ou non. Ces résultats probants auraient été obtenus grâce à la mise en place de quatre systèmes de refroidissement au graphite, permettant une plus grande dissipation de la chaleur, et développés uniquement sur le Mi Note Pro.

Ce Mi Note Pro est considéré comme l'un des fers de lance du fabricant chinois cette année, ce qui explique l'investissement mis en place pour résoudre les soucis liés au SnapDragon 810. Rappelons au passage quelques-unes des caractéristiques de la phablette : elle intègre, en plus de son processeur surpuissant, un écran 2K de 5,7 pouces, 4 Go de RAM en LPPDR4, un capteur dorsal de 13 mégapixels et une batterie de 3090 mAh, le tout dans un châssis ultra-fin de 6,95mm.

Une bonne nouvelle donc pour Xiaomi mais surtout pour Qualcomm qui a connu une très mauvaise passe avec les soucis rencontrés par le SnapDragon 810. Espérons pour le fondeur que cela lui permette de retrouver la confiance des fabricants, qui avait été quelque peu ébranlée ces derniers mois.

  • Xiaomi Mi Note

    Xiaomi Mi Note

    Quand Xiaomi a présenté, quelques jours après la clôture du CES de Las Vegas de 2015, le Mi Note et le Mi Note Pro, tous les observateurs pensaient que Lei Jun renouvelait par le haut son offre...

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.