Apple iPhone 6S : un capteur 12 mégapixels encore annoncé

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

Une seconde fuite, qui prend son origine au Japon, affirme que le(s) prochain(s) iPhone d’Apple sera (seront) équipé(s) d’un capteur 12 mégapixels. Celui-ci serait produit par Sony et serait calibré pour améliorer la gestion de la basse luminosité.

À l’approche de l’été, il ne se passe plus une semaine sans une nouvelle rumeur sur le prochain iPhone. Les derniers bruits de couloir abordent aussi bien la date de lancement, qui pourrait être avancée au mois d’août, que les détails techniques, comme la RAM, le chipset ou l’espace de stockage. L’un d’entre eux, rapporté dans nos colonnes il y a deux semaines, expliquait que l’iPhone 6S pourrait profiter d’un capteur photo 12 mégapixels. Une caractéristique technique évoquée à nouveau cette semaine.

iPhone 6
Le capteur du futur iPhone 6S pourrait ne plus être le même que celui-ci...

Un capteur Sony de 12 mégapixels

En provenance du Japon (un détail important) et relayée pour la première fois par un média chinois, puis une seconde fois par nos confrères de G for Games, cette nouvelle rumeur explique que ce nouveau capteur serait l’oeuvre de Sony (d’où l’importance de l’origine de l’information). Ce capteur 12 mégapixels s’appuierait sur un quatuor de sous-pixels : les habituels RGB (pour rouge, vert et bleu), ainsi qu’un quatrième sous-pixel blanc. Ce dernier a une particularité : il apporte de la lumière à l’ensemble du capteur afin de créer des clichés de qualité, même en basse luminosité.

Ce quatrième sous-pixel serait d’une importance capitale pour Apple et le prochain iPhone. Car, le capteur 12 mégapixels devrait, très logiquement, être d’une taille relativement similaire à l’actuel capteur iSight de 8 mégapixels. Ce qui implique que chaque pixel sera plus petit qu’auparavant. Souvenez-vous : lors de la présentation de l’iPhone 6, Apple a argumenté que chaque pixel, grâce à sa taille, était capable de capturer plus de lumière pour offrir des clichés lumineux. Et que c’était un avantage concurrentiel vis-à-vis des concurrents qui s’appuient sur des capteurs de 13, 16 ou 20 mégapixels (voire plus chez Lumia).

Des sous-pixels pour rajouter de la luminosité

Or, avec un capteur 12 mégapixels, Apple ne pourra pas tenir le même discours. C’est pour compenser cela que le nouveau composant est doté d’un quatrième sous-pixel blanc qui serait capable de contrebalancer la perte de lumière capturée (en sachant que cela dépend aussi de l’ouverture de l’objectif...). Il ne devrait donc pas y avoir de perte de qualité (au moins sur la partie gestion de la luminosité) avec la prochaine génération d’iPhone. Ouf !

Dernier détail intéressant : le capteur Sony serait en test chez Apple depuis plus d’un an. Le composant devait à l’origine équiper l'iPhone 6 et l’iPhone 6 Plus. Ce qui nous renvoie « miraculeusement » à une rumeur publiée dans nos colonnes en juillet 2014 où nous indiquions qu’Apple pourrait choisir le Sony Exmor R IMX220 de 13 mégapixels (une caractéristique proche de celle évoquée ici) pour ses deux smartphones. Mais la firme de Cupertino aurait décidé de suspendre l’intégration pour la remettre à plus tard, le temps de s’assurer qu’aucun bug ne vienne ternir l’usage photographique, un des principaux arguments de vente de l’iPhone. Nous verrons dans quelques mois ce qu’il en est cette année.

Comparer les prix du Apple iPhone 6S (16 Go)

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.