Apple Music : une major confirme le lancement du service de streaming musical à la WWDC

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

Ce soir aura lieu la conférence d’ouverture de la WWDC d’Apple. Plusieurs lancements y sont attendus, notamment Apple Music. À l’occasion du Midem de Cannes, le patron de Sony Music confirme l’arrivée du service de streaming audio.

Ce soir aura lieu l’un des deux rendez-vous majeurs d’Apple : la keynote de la WWDC, la conférence des développeurs de la firme de Cupertino. Traditionnellement, cette keynote est dédiée aux nouveautés logicielles, notamment à ses deux systèmes d’exploitation Mac OS et iOS. L’année dernière, nous avons vu arriver iOS 8 et Mac OS X 10.10 « Yosemite » lors de la keynote de la WWDC 2014. Cette année, une nouvelle version d’iOS devrait être dévoilée. Elle sera majoritairement dédiée à l’amélioration de l’expérience (corrections de bugs, optimisations et performance, etc.), mais pas entièrement puisque de nouveaux services sont attendus. Notamment Apple Music.

Doug Morris
Doug Morris, CEO de Sony Music, au Midem 2015 (photo : Reed Midem)

Après les interrogations, la confirmation

Dans le courant de la semaine dernière, plusieurs articles sont parus dans la presse au sujet d’Apple Music, aussi bien chez Bloomberg qu’au Wall Street Journal. Sans parler de quelques rumeurs relayées par Billboard au mois de mai. Tous donnaient la même impression : Apple luttera jusqu’à la dernière minute pour être en mesure de présenter ce soir son nouveau service de streaming musicale, ainsi que l’application dédiée qui l’accompagnera. Une application qui pourrait servir de point d’entrée générique pour l’ensemble de l’expérience musicale d’Apple (ce qui comprend donc iTunes et iTunes Radio). Seulement les accords avec les majors ne semblaient pas encore, vendredi dernier, signés. D’où une certaine inquiétude des observateurs.

Inquiétude envolée à quelques heures de la keynote. Ce week-end, le patron de Sony Music, Doug Morris, confirme qu’Apple présentera son service ce soir. Le dirigeant de la major a fait cette déclaration lors du Midem de Cannes qui fermera ses portes aujourd’hui. Lors de cette conférence, dont le thème était le marché de la musique sur Internet, il n’affirme pas mot pour mot que Sony Music a signé un accord, mais c’est comme si. Aucun détail financier n’a été dévoilé, bien évidemment, mais Doug Morris voit l’arrivée d’Apple sur le marché comme une bonne nouvelle qui va secouer toute l’industrie, notamment les futurs concurrents d’Apple.

Le potentiel pour tout chambouler

Pourquoi est-ce une bonne nouvelle ? Pour trois raisons. D’abord, parce que le service sera premium et non freemium. Doug Morris revient sur le reversement moyen reçu par un acteur comme Spotify dont l’activité repose sur le second modèle : un dollar de revenus est l’équivalent de 100 chansons premium ou 900 chansons financées par la publicité. Le rapport est évidemment colossal. Et il est évidemment facile de comprendre pourquoi les majors préfèrent l’idée d’un Apple Music entièrement premium.

La seconde raison est le potentiel de croissance d’Apple dans la musique. Ou plutôt le potentiel d’un retour à la croissance. Il y a 10 ans, iTunes représentait 30 milliards de dollars de chiffre d’affaires. Aujourd’hui, elle est toujours la première boutique de musique en téléchargement. Mais ses revenus ont été divisés par deux. Apple mettra évidemment tout en oeuvre pour retrouver de la croissance dans la musique. Et il a le potentiel pour cela : 178 milliards de dollars en cash et 800 millions de comptes iTunes avec une carte de crédit enregistrée. Doug Morris espère que, contrairement à Spotify, la puissance marketing et publicitaire d’Apple fera la différence.

Troisième raison, Doug Morris estime que Jimmy Iovine sera l’une des clés du succès d’Apple Music. Son recrutement lors du rachat de Beats Audio est, selon le dirigeant de la major, l’une des meilleures idées de Tim Cook lors des négociations. Il faut dire que le producteur est l’une des grandes figures de l’industrie musicale, un ami de nombreuses stars et l’un des plus grands supporters du modèle premium du streaming audio. Voilà aussi ce qui explique pourquoi Doug Morris est si enthousiaste. Reste  à savoir s’il ne l’est pas aussi vis-à-vis des termes de son accord avec Apple...

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer