OPPO Reno 10x Zoom

Oppo accompagne le Neo 5S d’un nouveau Neo 5

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
oppo

Il y a un mois, Oppo dévoilait le Neo 5S, déclinaison internationale du A31. Voici qu’il dévoile le Neo 5 (2015), un mobile sous chipset MediaTek quasiment identique au Neo 5S. Or, ce seul changement a de nombreuses conséquences...

Actualité extrêmement chargée ces temps-ci pour Oppo. Le fabricant chinois de smartphones n’arrête pas de dévoiler des nouveautés. Nous en comptons plus d’une demi-douzaine depuis le début de l’année. Il y a deux ans, il levait le voile sur l’A31, un smartphone entrée de gamme plutôt élégant et destiné au marché chinois. Un mois plus tard, il présentait le Neo 5S, qui semblait en être la version internationale. Les composants étaient alors identiques, ainsi que le châssis assez moderne. Voici donc aujourd’hui le Neo 5 (2015), toujours le même smartphone, mais cette fois-ci avec un chipset totalement différent. Dommage, il ne reprend pas l'esprit de tous ces prédécesseurs.

Oppo Neo 5 (2015)

Un chipset totalement dépassé aujourd'hui

L’ancien Neo 5 était un mobile sous Snapdragon 400, tandis que le A31 / Neo 5S est un modèle sous Snapdragon 410. Le nouveau Neo 5 dispose lui d’un composant signé du fondeur taïwanais MediaTek. Le SoC est le MT6582, un quad-core Cortex-A7 cadencé à 1,3 GHz. Vous avez bien lu : Cortex-A7. Cela doit vous rappeler quelques souvenirs, car le MT6582 a été très largement utilisé par les constructeurs low-cost l’année dernière. Nous nous souvenons notamment de son GPU Mali-400MP2 pas franchement ébouriffant. De même, le modem intégré est compatible 3G uniquement, contrairement au Neo 5S qui est compatible 4G.

Pour le reste, le smartphone est strictement le même : écran 4,5 pouces WVGA (854 x 480), 1 Go de RAM, 8 Go de stockage interne (extensible par microSD), batterie 2000 mAh, capteur 8 mégapixels à l’arrière avec optique ouvrant à f/2.2 (compatible 720p en vidéo), webcam 2 mégapixels à l’avant, deux emplacements pour carte SIM, capteurs WiFi n, Bluetooth 4.0 et GPS. Certaines spécificités techniques nous rappellent à quel point le MT6582 était limité (même s’il était très économique).

Un mobile pour les marchés émergents

L’ensemble est animé par Color OS 2.0.1 (sur une base Android 4.4.2 KitKat) et bien rangé dans un châssis de 8 mm d’épaisseur pour un poids global de 135 grammes. Il sera notamment destiné à alimenter certains marchés émergents (Vietnam, Inde, Indonésie, Bangladesh, etc.), même sa disponibilité devrait être plus grande. Son prix n’a pas encore été annoncé, mais il devrait être assez attractif, notamment si Oppo souhaite en vendre. Car, comparé à l’offre entrée de gamme de Xiaomi, par exemple, ce nouveau Neo 5 risque de recevoir un accueil plutôt froid. À l’heure où nous écrivons ces lignes, il n’est pas encore apparu sur Oppostyle.com.

 

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer