OPPO Reno2

Voici une calculatrice qui aimerait bien être un mobile

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
android

C’est un projet presque insensé, mais il vaut la peine d’être rapporté, tant il démontre l’adaptabilité d’Android : un développeur a réussi à installer l’OS sur une calculatrice scientifique de Texas Instruments. Et ça marche...

Nous connaissions déjà la smartwarch capable de faire tourner Windows 95. Voici la calculatrice scientifique qui fonctionne sur Android. C'est le projet un peu fou d’un développeur appelé Joshua Max. Ce dernier a posté sur YouTube et Twitter nombre de vidéos et de photos qui dévoilent pas à pas les différentes étapes de l’installation d’Android sur sa Texas Instruments. Et le plus amusant, c’est que cela fonctionne...

Calculatrice Android

La meilleure des calculatrices !

Soyons cependant honnête, plusieurs conditions ont été nécessaires pour arriver à ce résultat. D’abord, la calculatrice est l’une des plus robustes du marché. Il s’agit d’une nSpire CX, laquelle dispose d’un écran QVGA (320 x 240 pixels) de 3,5 pouces. Ce qui correspond plus ou moins aux premiers smartphones sous Android. Elle dispose de 64 Mo de mémoire vive et 100 Mo de stockage interne (il faut au moins cela pour Android). Le premier smartphone sous Android, le G1 de HTC (appelé Dream chez nous) disposait de 192 Mo de RAM et 256 Mo de stockage. La calculatrice est donc un peu juste.

Seconde condition, la version d’Android utilisée ici est Donut, soit Android 1.6. Aucune autre version plus récente ne semblait être capable de tourner avec aussi peu de mémoire vive. Et encore, l’interface a été allégée au maximum : nombre d’applications ne sont plus présentes. Restent le navigateur web, le calendrier, l’alarme, quelques outils de développement et le menu paramètre. Le développeur a également créé des pilotes pour que certaines fonctions soient prises en charge, comme le niveau de la batterie et le clavier complet (dont un bouton a été assigné pour ouvrir le menu des applications). Pas facile quand il n’y a pas d’écran tactile à disposition...

Un développement amusant. Et utile ?

Cependant, revoir cette interface très « rétro » rappellera quelques souvenirs à certains... Pour la suite Joshua Max prévoit d’installer un dongle WiFi dans sa calculatrice afin de lui offrir une connectivité sans fil et aller surfer sur le Web avec le navigateur qu’il a conservé. Peut-être vous demandez vous si la Texas Instruments et toujours capable de réaliser des équations et d’afficher de belles courbes sinusoïdales ? Pas tout à fait, mais l’application calculatrice est supportée. C’est déjà ça... Si vous êtes tenté d'expérimenter cela chez vous, sachez que le code source du projet a été posté sur Internet.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer