Square-Enix dévoile Dragon Quest VI sur smartphone

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
dragon quest vi

Après les cinq premiers et le huitième, Square-Enix décline à nouveau sur iOS et Android un volet de sa série Dragon Quest, le sixième. Sous-titré « Realms of Revelation » et sorti à l’origine sur Super Nintento, il s’agit certainement du meilleur épisode de la série.

La série Dragon Quest (initiatialement d’Enix, puis de Square-Enix) est l’un des icônes de l’âge d’or du RPG japonais. Apparue en 1986 sur les ordinateurs personnels, elle s’est bonifiée avec le temps jusqu’à atteindre son paroxysme en 1995 avec la sortie du sixième épisode sur Super Nintendo. Longtemps resté une exclusivité japonaise, il a fallu attendre 2010 avant de voir ce dernier atteindre les rivages européens sous la forme d’un remake pour Nintendo DS assez ambitieux.

dragon quest vi

Le meilleur des Dragon Quest enfin sur mobile

Et c’est justement ce remake récent qui vient d’apparaître sur le Play Store et l’App Store. Après y avoir lancé les cinq premiers opus, ainsi que le huitième (dans un ordre qui ne suit pratiquement aucune logique), Square-Enix complète ainsi sa saga avec ce monument du jeu vidéo japonais dans lequel vous parcourez deux mondes différents à la recherche de vos souvenirs perdus. Vous aurez évidemment des compagnons pour vous aider. Des personnages créés par le maître mangaka, Akira Toriyama que le monde a découvert avec Dragon Ball. Vous personnalisez et faites évoluer vos alliés en leur faisant embrasser l’une des seize classes disponibles pour des combinaisons et des tactiques multipliées à l’infini.

Le contenu de ce jeu est titanesque : deux mondes à parcourir de long en large, des mini jeux pour faire une pause dans votre quête (recrutement de gluants pour des combats épiques, séance de curling de gluants, jeux d’argent et de hasard dans le casino), des combats en 3D, des dizaines de sorts et de compétences à acquérir, le tout servi par un portage de la version Nintendo DS très fidèle de l’oeuvre de Yuji Horii. Pour son passage sur smartphone, quelques petites adaptations techniques ont été nécessaires. Notamment l’interface plus facile à utiliser avec les doigts, la maniabilité qui reprend le stick virtuel déjà aperçu sur Dragon Quest V, et l’orientation de l’écran qui est désormais vertical et non plus horizontal.

dragon quest vi

Il vaut cher, mais il vaut son prix !

Disponible donc dès à présent sur iOS (version 7.0 ou ultérieure) et Android (Gingerbread ou supérieur), le jeu pèse 220 Mo environ (connexion WiFi obligatoire) et est classé pour les joueurs de 7 ans et plus. Enfin les dialogues sont en anglais. Venons en au modèle économique : Dragon Quest VI, comme ses prédécesseurs, s’appuie sur un modèle premium seul, à savoir un paiement unique pour télécharger le jeu, sans achat intégré. Le prix est de 15 euros, le même que celui de Dragon Quest V, et un peu moins cher que Dragon Quest VIII. Mais sachez que parmi tous les Dragon Quest, cet épisode est celui qui vaut certainement le plus ce prix. 

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.