Asus préparerait un entrée de gamme : le ZenFone Go

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
asus

Depuis le ZenFone 2 et son excellent rapport qualité-prix, Asus prend ses marques et peut-être même un peu d’assurance. Le fabricant taïwanais pourrait en effet dévoiler prochainement le ZenFone Go, un modèle entrée de gamme, mais pas dénué d’intérêt.

Le succès du ZenFone 2, notamment la version 4 Go, a clairement été le déclencheur d’une vague de nouveaux produits nomades chez Asus, comme la ZenWatch, le ZenFone Selfie et les ZenPad. La marque a compris que le rapport qualité-prix, et même le rapport performance prix est particulièrement important sur les segments milieu et entrée de gamme. Et justement, les segments les plus économiques semblent être la prochaine cible d’Asus.

ZenFone Selfie
Après le ZenFone Selfie (ci-dessus), le ZenFone Go ?

Une rumeur vient en effet d’apparaître en provenance de Taïwan. Le site Sogi.com.tw rapporte en effet qu’un smartphone appelé ZenFone Go et identifié par le numéro de série ZC500TG pourrait être officialisé très prochainement. Une date serait même avancée : fin du mois de juillet. Ce ZC500TG serait d’ailleurs le premier modèle d’une nouvelle série très économique chez Asus. Nous y retrouverions des chipsets MediaTek. Surprenant, les modèles choisis par Asus ne seraient pas forcément compatibles LTE...

La 4G : technologie négligeable ?

La fuite taïwanaise précise certains éléments de la fiche technique de ce smartphone. À commencer par l’écran dont la taille devait atteindre les 5 pouces et la définition le Full HD. Pour accompagner le SoC MediaTek, un MT6582 selon la rumeur, Asus aurait choisi d’intégrer 2 Go de RAM et 8 Go de stockage interne, certainement extensible par microSD. Les capteurs photos seraient des modèles 8 mégapixels à l’arrière et 2 mégapixels à l’avant.

L’identité du chipset est étonnante compte tenu du fait qu’il est 32-bit. MediaTek dispose dans son catalogue des chipsets 64-bit et 4G, même sur l’entrée de gamme. L’absence de ces deux caractéristiques pourrait être préjudiciable, en fonction du prix de vente. Espérons que ce dernier tournera autour des 100 euros.

Une stratégie radicalement différente

Avec le ZenFone Go, et même avec les ZenFone 2 et ZenFone Selfie, nous sommes très loin des codes précédents d’Asus. La marque tentait auparavant d’imposer des produits adaptables et transformables en fonction des besoins. Nous nous souvenons avec plaisir des PadFone, ces smartphones haut de gamme vendus avec un support qui les transformait en tablette Android. Un concept très intéressant, mais certainement pas assez proche des réels besoins des consommateurs... Depuis, Asus est revenu sur des sentiers plus communs. Et cela semble lui réussir. Espérons que le choix d’un chipset aujourd’hui âgé ne bridera pas cette ambition nouvelle.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.