Axon Watch : une vraie montre connectée chez ZTE calibrée pour la Chine

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
axon

Troisième et dernier volet de notre saga sur la conférence de présentation chinoise de la marque Axon de ZTE. Après les Pro, Lux et Mini, voici la Watch. Une montre qui se démarquera par le choix de son OS, Tencent, qui en fera un objet réservé à la Chine.

En début d’année dernière, ZTE dévoilait à Las Vegas la BlueWatch, une montre connectée carrée (dans tous les sens du terme) avec un écran tactile e-ink. Une initiative qui rappelait naturellement la Pebble, succès incontesté de la scène indépendante de la high-tech. Après le salon américain, peu d’informations ont ensuite filtré sur la montre de ZTE qui n’aurait peut-être même pas été commercialisée depuis (ou à très petite échelle si c’est le cas).

ZTE arrive un peu après la bataille...

Entre temps, de l’eau a coulé sous les ponts, notamment du côté de Cupertino, Apple ayant présenté sa Watch une première fois en septembre et une seconde fois au printemps, et de  Mountain View, puisque, quelques mois après le CES 2014, Google présentait Android Wear. Système aujourd’hui controversé, par les retours de Huawei et les choix de Samsung ou d’Alcatel OneTouch. Mais heureusement, ZTE bénéficiera très rapidement de cette expérience acquise par la concurrence.

En effet, un an et demi après Bluewatch et un peu après la bataille, le fabricant chinois, l’un des 10 premiers constructeurs mondiaux, revient sur les smartwatches par le biais de sa toute nouvelle marque Axon. L’information a été révélée par ZTE lors de la conférence de presse que ce dernier a organisée en début de semaine pour présenter sa marque alternative.

ZTE Axon Watch

Une montre calibrée pour la Chine

Bénéfice du dernier arrivant, ZTE se passera donc lui aussi d’Android Wear, un OS qui s’avère trop compliqué à certifier et à commercialiser sur le marché chinois compte tenu des restrictions gouvernementales qui pèsent sur les services de Google. Le constructeur a porté son choix sur « Tencent OS », une branche alternative d’Android développée par le géant chinois d’Internet, Tencent, le grand concurrent d’Alibaba. Tencent est propriétaire de la messagerie WeChat, du réseau social QQ et du système de paiement TenPay. Il a tenté de racheter Snapchat il y a deux ans et Here Maps il y a quelques mois.

Tencent OS n’est pas aussi mature que YunOS, la version d’Android de Jack Ma (Alibaba), puisqu’il a été officialisé en avril dernier. Mais il dispose d’une version pour les montres connectées, appelée TOS+ qui anime donc l’Axon Watch. TOS+ est donc un Android Wear sans les restrictions de Google sur le marché chinois. Un choix presque parfait. D’autant que Huawei, peut-être le concurrent le plus direct de ZTE, a justement fait le mauvais choix de vouloir adopter Android Wear. Évidemment, cela sous-entend que la Huawei Watch sera un produit international (dont le lancement ne devrait plus tarder) et que l’Axon Watch s’adressera aux Chinois, mais pas aux autres marchés.

Techniquement égale à la concurrence

Voici la liste des composants de la nouvelle montre de ZTE : écran Amoled rond de 1,4 pouce (définition 400 x 400 pixels) protégé par un verre Gorilla 3 de Corning, chipset Qualcomm Snapdragon 400 cadencé à 1,2 GHz, 512 Mo de RAM, 4 Go de stockage interne, batterie 300 mAh, GPS, Bluetooth 4.1, certification IP67, accéléromètre, baromètre, cardiofréquencemètre. Le châssis mesure 11,5 mm d’épaisseur pour un poids de 49 grammes sur la balance. Le prix et la date de disponibilité n’ont pas été dévoilés.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.