promo red by sfr

Apple iPhone 6S : le « chipgate » est-il un vrai problème ?

Par Samir Azzemou

apple

Apple se fournit chez deux fondeurs pour créer le chipset de l’iPhone 6S : Samsung et TSMC. Alors que nous pouvions craindre que la version TSMC soit moins performante, il semble que ce soit tout l’inverse. Seulement, est-ce vraiment important ?

Une controverse est en train d’enfler actuellement sur le Net à propos de l’iPhone 6S. Vous le savez certainement, le chipset du dernier né d’Apple est animé par le fameux chipset A9, un dual-core customisé et cadencé à 1,8 GHz. Deux fondeurs le fabriquent : Samsung et TSMC. Pour connaître votre version de chipset, il vous suffit de télécharger Basemark OS et de cliquer sur « device info » pour relever le numéro de série du chipset. Si c’est N71mAP, votre modèle est un TSMC. Si c’est N71AP, il s’agit d’un Samsung.

Puisque ce dernier n’est pas encore capable de graver en 14 nm, contrairement au géant coréen, Apple a choisi de créer son chipset sur une finesse de 16 nm. Et comme dit l’adage, qui peut le plus peut le moins : Samsung n’aura donc qu’à s’adapter. De fait, l’A9 de TSMC est gravé en 16 nm FinFET et l’A9 de Samsung en 14 nm. A priori, le modèle coréen devrait être aussi voire plus performant. Or voilà, il s’avère que non.

L'A9 de TSMC mieux optimisé

Plusieurs tests ont été effectués ces derniers jours pour comparer les performances et les rendements des deux versions du smartphone. Le premier est à retrouver chez Mydrivers. Une dizaine de captures de photos ont été faites, notamment avec des scores sur AnTuTu. Il s’avère que les chiffres relevés sont bien au-delà de ceux que nous avons pu obtenir avec notre version de test de l’iPhone 6S.

Les deux versions du chipset dépassent les 65 000 points, ce qui est aussi bien que l’Exynos 7420. La mouture de TSMC est cependant capable de dépasser les 67 000 points tandis que la version Samsung atteint « seulement » les 66 500 points. La différence est d'environ 10 %, ce qui est assez pour être relevé. Et le fait que la version 16 nm soit plus rapide que la version 14 nm est très étonnante.

Plus rapide et plus économe

La température a également été relevée : 37,4 °C pour la version TSMC et 40,5 °C pour la version Samsung. Ce qui est évidemment totalement illogique. Pour atteindre la même vitesse de fonctionnement, un chipset plus gros devra normalement développer plus d’énergie. Et donc chauffer légèrement plus. Alors qu’en réalité, c’est tout le contraire. Nous notons également que la différence est de 10 % environ ici aussi, ce qui correspond grosso modo à la différence (inversée) de la finesse de gravure, et donc à la diférence de taille des deux chipsets. En effet, selon Chipworks, le modèle de TSMC mesure 104,5 mm2, tandis que la version Samsung mesure 96 mm2.

D’autres tests ont également été effectués que vous pourrez retrouver facilement sur YouTube. Ils concernent bien sûr les performances, mais surtout la consommation énergétique selon plusieurs usages différents : capture vidéo, lecture YouTube, etc. La conclusion de tous les tests, unanimement, est étonnante : la version TSMC consomme moins d’énergie. Cela n’est pas considérable, mais assez important pour que cela soit relevable. Notez que ce résultat est une suite logique des tests de performance : si un chipset met plus de temps qu’un autre à effectuer une tâche, il consommera d’autant plus d’énergie. La différence est d’ailleurs, une fois encore, proportionnelle à celle que nous avons relevée plus haut.

L'iPhone 6S avec A9 Samsung est-il inutilisable ? Non !

Que faut-il en penser ? En vérité, nous ne pensons pas que cela puisse justifier une nouvelle polémique. Certains confrères commencent déjà à appeler cela le « chipgate », à l’image de l’antennagate ou du bendgate, ce qui nous paraît évidemment largement exagéré. Car nous y voyons une grande différence. Ici, les performances du smartphone sont excellentes, dans un cas comme dans l’autre, alors que l’antennagate était un problème de conception qui, dans certaines conditions, rendait le téléphone inutilisable.

À l’usage, les propriétaires d’un iPhone avec A9 Samsung ne devraient pas voir la différence. Un smartphone qui se plie dans une poche, c’est un problème. Un smartphone qui ne capte plus la 3G quand il est tenu avec la main gauche, c’est un problème. Un smartphone qui met 2 secondes de plus pour exporter une vidéo 4K avec telle ou telle version du chipset, ce n’est pas un problème.

  • Apple iPhone 6S (16 Go) - Testé

    Apple iPhone 6S (16 Go)

    Neuvième génération d’iPhone (sans compter l’iPhone 5C), l’iPhone 6S a été présenté par Apple le 12 septembre 2015 à l’occasion de sa traditionnelle keynote de rentrée. Ce nouvel iPhone, qui,...

    Lire le test complet

    Avis des utilisateurs :

    96%

    (1 avis)

    Avis LesMobiles.com :

  • Apple iPhone

    Apple iPhone

    Apple a présenté son iPhone pour la première fois lors du salon Mac World le 8 janvier 2007. Pour le PDG d'Apple, Steve Jobs, l'iPhone associe trois produits : un téléphone mobile révolutionnaire,...

    Avis des utilisateurs :

    75%

    (36 avis)

Acheter le Apple iPhone 6S (16 Go) au meilleur prix

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.