Résultats Apple : d’excellents résultats grâce à la Chine

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

Apple a donc dévoilé ses résultats pour le quatrième trimestre de son exercice 2015, clos au 26 septembre. Des chiffres en hausse, comme toujours. Des chiffres au-dessus des prévisions, bien sûr. Mais des chiffres qui laissent présager une petite baisse future. Explications.

Il y a comme une certaine constance dans les chiffres présentés par Apple, chaque trimestre. Ils sont meilleurs que ceux de l’année précédente. La crise ne semble pas avoir de prise sur la firme de Cupertino qui, de façon insolente, augmente chaque année ses profits. Pas facile pour la concurrence de simplement exister face à une telle domination, même pour Samsung. Et les résultats d’Apple pour son quatrième trimestre fiscal 2015 (clos au 26 septembre) le montrent encore.

Le nombre de smartphones vendus a encore progressé. La marge est meilleure qu’espérée. Les bénéfices sont dithyrambiques. Et l’entreprise parvient plus facilement à vendre à l’international. Et même si les iPad continuent de reculer, Apple parvient à mieux se maintenir que la concurrence sur un marché qui s'effondre. Et comme toujours, Apple a dépassé ses propres objectifs. Mais, comme toujours, Apple joue généralement la prudence dans ses prévisions. Il n’y a donc plus vraiment de surprise.

Apple iPhone 6S

Une hausse moins marquée dans le chiffre d'affaires

Dans les chiffres, Apple a réalisé un chiffre d’affaires de 51,5 milliards de dollars sur son quatrième trimestre fiscal, en progression de 22 % d’une année sur l’autre. Vous aurez peut-être remarqué que cette progression est moins forte que les trimestres précédents : 29,5 % au premier trimestre, 27 % au second et 33 % au troisième. Est-ce le premier signe d’un essoufflement ? Notez que 40 % de ce chiffre est généré sur le continent américain, 20 % en Europe, 25 % en Chine, ou encore 7 % au Japon. Entre 2014 et 2015, les ventes en Chine ont doublé. Mais rappelons qu’à la même période, les iPhone 6 et 6 Plus n’étaient pas encore commercialisés sur ce territoire, alors que cette année, il fait partie des pays présents au lancement.

La répartition du chiffre d’affaires par ligne de produits est évidemment très majoritairement en faveur de l’iPhone. Plus de 60 % des revenus proviennent des mobiles, 15 % des Mac, 10 % des services en ligne (iTunes, Apple Music, App Store, AppleCare, Apple Pay, etc.) et 8 % des iPad. Il faudra attendre les résultats du prochain trimestre pour évaluer l’influence d’Apple Music sur les résultats des services en ligne qui ne progressent ici que de 10 %. Les smartphones progressent de 36 % en un an, tandis que les tablettes reculent de 20 %. Notez que les Apple Watch, toujours intégrés à un fourre-tout annexe, participent activement à l’amélioration du chiffre d’affaires. Les montres, associées, aux iPod, aux casques Beats et à l’Apple TV, progressent de 61 % et pourrait dépasser l’année prochaine les iPad.

Une marge toujours très forte

La marge brute d’Apple est légèrement meilleure que celle du trimestre précédent, mais ne passe pas au-dessus de la barre des 40 % : 39,9 %. Il s’en est fallu d’un cheveu. L’augmentation du chiffre d’affaires des services en ligne pourrait ne pas forcément améliorer cela, compte tenu du pourcentage reversé par Apple aux ayants droit de la musique sur l’abonnement à Apple Music. Le résultat net de la firme est de 11,1 milliards de dollars, en augmentation de 30,5 %. C’est indécent.

Sur l’ensemble de l’année, Apple a réalisé un chiffre d’affaires de 234 milliards de dollars, en hausse de 28 %. L’entreprise a commercialisé 231,2 millions de téléphones. Apple resterait donc, sur l’année, à la seconde place mondiale. Et se rapprocherait un peu plus de son rival. Pour le premier trimestre de son exercice 2016, soit celui des fêtes de fin d’année, Apple table sur un chiffre d’affaires compris entre 75,5 milliards et 77,5 milliards de dollars, tandis que la marge brute devrait s’établir entre 39 % et 40 %. Rien de bien étonnant donc pour la marge brute.

2016 : une progression de quelques points seulement ?

En revanche, vous noterez que le chiffre d’affaires attendu par Apple devrait être légèrement meilleur, sans plus, puisque la firme a réalisé un chiffre d’affaires de 74,6 milliards de dollars de chiffre d’affaires l’an dernier. Soit une progression attendue comprise entre 1,2 % et 3,8 %. Nous sommes loin des 28 % de moyenne ! Plusieurs études ont montré ces derniers mois que la firme de Cupertino pourrait s’essouffler lors de son exercice fiscal 2016, voir même reculer. Pour l’instant, il n’est pas question d’un recul. Mais sa progression pourrait en prendre en coup. Réponse dans trois mois.

Comparer les prix du Apple iPhone 6S Plus (16 Go)

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.