Cortana, l'assistante virtuelle de Microsoft, est en bêta fermé sur iOS

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
microsoft

Dernière phase du développement d'une application (logiquement), le bêta test se scinde en deux parties : celle qui est fermée et celle qui est ouverte. La version iOS de Cortana, l'assistante virtuelle de Microsoft, vient justement d'entrer dans la première des deux. En voici les premières captures.

Microsoft, comme Google ou BlackBerry avant lui, a décidé de ne pas brider l'accessibilité de certains de ces outils. À l'image de OneDrive, Skype ou Office, Cotana, l'assistante virtuelle de la firme de Redmond, s'affichera bientôt sur les deux systèmes d'exploitation concurrents, iOS et Android. Les développements sont un peu plus avancés sur l'OS de Google que sur celui d'Apple, puisque Cortana est entrée en bêta fermé en juillet dernier. Quatre mois ont donc passé et, comme annoncée il y a quatre semaines, Microsoft a ouvert la session de test, toujours retreinte en terme de nombre d'utilisateurs acceptés, sur iOS. Notez que la mise en œuvre du test est orchestrée par Testflight, un organisme spécialisé dans ce type d'exercice.

Une assistante qui n'a pas fait son stage d'intégration...

Le résultat est visible sur le site WareNotice.com. Sur ce dernier, vous avez l'opportunité d'y découvrir non seulement quelques captures d'écran, mais également une prise en main en vidéo. Les quelques illustrations qui accompagnent cet article en proviennent. Ces quelques visuels nous offrent non seulement le programme des festivités de cette phase de test (c'est-à-dire les fonctionnalités que chaque utilisateur doit executer pendant le laps de temps), mais aussi l'ergonomie de l'application, puisqu'il s'agira évidemment d'une application qui viendra s'ajouter au-dessus d'iOS. Et dont l'intégration sera, malheureusement, minimaliste : la vidéo WareNotice est assez limpide à ce sujet (notamment pour envoyer un SMS).

Cortana sur iOS Cortana sur iOS

Concernant l'application en elle-même, le design semble s'inspirer des codes graphiques de Windows Phone, avec une majorité de noir et de gris, beaucoup d'icônes dessinées au trait et une sobriété générale évidente. L'accueil de l'application permet d'appeler Cortana et d'accéder à un fil d'informations personnalisées. Un menu latéral, que nous aurions pu croire emprunté à Android, permet d'accéder à différentes fonctions, notamment « reminders » (pour créer des rappels) et « notebook ». Ce dernier est un menu thématique avec lequel il est possible d'affiner les recherches et les commandes vocales. Logiquement, l'application finale devrait être beaucoup plus ergonomique. Notez que les recherches sont évidemment effectuées sur Bing.

Une assistante qui fait la promotion du patron

Avec Cortana, chaque testeur devrait effectuer plusieurs tâches, comme nous vous l'annoncions précédemment. Outre lui demander d'envoyer des messages et de lui faire la conversation, chaque testeur devra créer un rappel partagé entre le mobile et un PC sous Windows. Une preuve s'il en faut encore que Cortana, comme Office, OneDrive ou Skype et même Windows 10 Mobile sont des portes d'entrée dans l'univers de Microsoft (et donc dans l'écosystème Windows), comme le souhaite Satya Nadella. Et comme l'ont imaginé avant lui les patrons d'Alphabet / Google.

Les règles de Testflight, énoncées par WareNotice, sont assez strictes. Une phase de test ne peut durer que 2 mois maximum. Et le nombre d'utilisateurs acceptés est limité à 2000. Il semblerait que des places sont encore à prendre si vous êtes intéressé. Ce panel de 2000 personnes sera-t-il simplement suffisant pour faire le tour de toutes les fonctionnalités de Cortana et de vérifier si aucun bug ne vient ternir l'expérience ? Il est bien possible que non. Cependant, rien n'empêche Microsoft, à l'issue de cette phase, d'en mettre une seconde en place.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.