promo red by sfr

Apple Music aurait atteint les 10 millions d’abonnés

Par Samir Azzemou

apple music

Avec 10 millions d’abonnés premium, Apple Music aurait largement réussi à dépasser les prévisions des analystes financiers qui tablaient davantage sur 8 millions. La firme de Cupertino se retrouverait donc à mi-chemin de son principal adversaire, Spotify. Et ce en moins d’un an.

La croissance d’Apple Music est clairement foudroyante, même si elle se base sur deux communautés d’auditeurs, celle d’iTunes Match et celle de Beats Music. En octobre dernier, Tim Cook annonçait fièrement qu’il avait réussi à convaincre 6,5 millions d’auditeurs de conserver leur abonnement à Apple Music même après la fin de leur période d’essai gratuite. Il y a un mois, un analyste spécialisé du marché de la musique expliquait qu’Apple pourrait atteindre les 8 millions d’abonnés à la fin de l’année 2015, soit en 6 mois d’exploitation de la plate-forme. Et il semble qu’il était loin du compte.

Apple Music

10 millions d'abonnés

En effet, selon le Financial Times, Apple aurait dépassé les 10 millions d’abonnés. Même si le journal ne précise pas si cette barre symbolique a été dépassée au 31 décembre 2015 ou durant les 10 premiers jours de l’année 2016, cela n’a finalement que très peu d’importance. Car ce chiffre reste impressionnant, pour deux raisons. La première est l’importance d’Apple Music face à la concurrence : 10 millions d’abonnés, c’est juste la moitié du nombre d’utilisateurs prémium annoncés par Spotify en juin dernier (avant l’arrivée d’Apple Music précisément). Et contrairement à Apple, Spotify combine une offre payante et un service gratuit financé par la publicité, ce dernier comptant 55 millions d’utilisateurs selon les derniers chiffres officiels du service suédois.

La seconde raison pour laquelle les 10 millions d’abonnés sont impressionnants est la vitesse à laquelle Apple a réussi à atteindre ce chiffre : 6 mois. À titre de comparaison, Spotify a mis 6 ans à atteindre ses 10 premiers millions d’abonnés (rappelons cependant que le service gratuit de Spotify était largement moins restrictif qu’aujourd’hui). Le service Apple Music, même s’il est né sur les cendres de Beats Music, a été officialisé en juin dernier et lancé tout début juillet via une mise à jour d’iOS. Depuis la fin du mois d’octobre, Apple Music est également disponible sur Android, au même prix que sur iOS. C’est la première application commerciale d’Apple sur le système d’exploitation de Google. Et c’est donc la première fois qu’Apple sort l’un de ses services premium de son écosystème mobile. Il serait intéressant de connaître la répartition de ses deux OS parmi les abonnés d’Apple Music.

Réaction de la concurrence attendue rapidement

Reste évidemment à savoir comment les concurrents vont réagir face à cette forte montée en puissance. Spotify devrait logiquement être le plus touché par le lancement d’Apple Music, tandis que Pandora devrait, à l’inverse, être préservé grâce à son statut de radio et son audience largement supérieure. Mais ces deux services devront certainement être beaucoup plus agressifs s’ils souhaitent conserver leur auditoire, notamment celui qui est d’accord de payer chaque mois pour écouter de la musique. La bataille du streaming audio ne fait que commencer.

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.