SFR RED 30 Go = 10

Apple première marque en Chine et aux États-Unis fin 2015

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

Sur le quatrième trimestre 2015, Apple aurait gagné la première place du classement des constructeurs en Chine et aux États-Unis, ses deux plus gros marchés. Sa part de marché y aurait atteint respectivement 27 % et 39,1%.

Comme chaque année, le mois de janvier et de février est l’occasion pour tous les instituts d’étude de publier quelques chiffres. D’autant que les chiffres ne concernent pas forcément l’ensemble de l’année écoulée, mais aussi le quatrième trimestre toujours très disputé entre Apple et Samsung. IDC et Kantar ont été les premiers à publier leurs analyses, mais leurs conclusions ne sont pas toujours les mêmes. Nous commençons le tour de table des instituts avec Kantar Worldpanel et son étude permanente ComTech.

Apple : premier en Chine et aux Etats-Unis sur Q4 2015

Sur le quatrième trimestre 2015, ComTech estime qu’Apple a pris la première place de deux marchés importants : la Chine et les États-Unis. Ce sont même les deux premiers marchés pour la firme de Cupertino. Il y avait donc un enjeu important. Sur la Chine, Apple représente 27 % des ventes de modèles sur les trois derniers mois de l’année, devant Huawei qui atteint 24,2 %. Huawei y est d’ailleurs la première marque de l’écosystème Android (avec 34 % des mobiles vendus sous cet OS), à plus de 10 points devant Xiaomi, leader éphémère de l’Empire du Milieu. Notez que la part d’iOS est en forte croissance en un an : +5,5 points.

Kantar Worldpanel ComTech Q4 2015

Aux États-Unis, Apple a capté 39,1 % des ventes de smartphones, ce qui en fait la première marque sur le sol américain. En revanche, il se situe bien en retrait des scores atteints au quatrième trimestre 2014 lorsqu'il était non seulement leader, avec 47,7 %, mais parvenait aussi à placer iOS devant Android (47,6 %). Cette année, ce n’est pas le cas : Android frôle les 60 % de part de marché.

Des relais de croissance moins porteurs

Selon Kantar, ce serait l’effet d’une offre beaucoup plus large qui parvient à capter les primo-accédants et à retenir certains consommateurs qui, traditionnellement, abandonnent Android pour iOS. 11 % des acheteurs d’iPhone à Noël sont d’anciens utilisateurs d’Android (contre 13 % l’année précédente) et 11 % sont des primo-accédants (contre 20 %). Il faut rappeler aussi que la pénétration du smartphone aux États-Unis atteint maintenant 65 %. Il est donc plus difficile de capter ses nouveaux clients. Même Android voit son taux de primo-accédant baisser de 34 % à 31 %.

Enfin, un petit point sur la France. L’Hexagone n’a pas cédé à l’iPhone 6S et son grand frère l’iPhone 6S Plus. La part de marché d’Apple a baissé de 1,4 point pour se positionner juste au-dessus des 20 %. Android atteint pratiquement les 70 % de part de marché, soit une progression de 5,1 points. Cette croissance, le Bugdroid la doit à iOS, mais aussi à Windows Phone / Windows 10 Mobile dont la part de marché recule de 2,9 points. BlackBerry reste à 0,6 % et les systèmes alternatifs progressent de 0,1 % à 0,4 %. Nous nous demandons qui se cache derrière cette hausse...

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer