Google Skybender : des drones pour apporter le Web en zone blanche

Par La Rédac LesMobiles - 01 février 2016 à 18:23
Après Google Loon, voici Google Skybender. Le but est pratiquement le même que Loon : apporter par les airs une couverture réseau à des zones isolées. Les ballons sont remplacés ici par des drones à énergie solaire.
image de couverture lesmobiles

Tout savoir sur : Google Skybender : des drones pour apporter le Web en zone blanche

Loon est certainement l’un des projets les plus intéressants de Google. D’abord, il est « humanitaire », dans la mesure où son but est d’offrir un accès Internet dans les zones où les opérateurs sont absents. Ensuite, la technologie utilisée est basée sur des ballons stratosphériques connectés en réseau avec des modems chargés avec de l’énergie solaire. Ce qui en fait un projet « écolo numérique ». Enfin, elle permet de connecter à des services Google des populations qui n’étaient même pas connectées auparavant. Le business n’est jamais très loin des préoccupations de la firme de Mountain View.

Des drones pour remplacer les ballons

Mais Loon, ce sera peut-être bientôt du passé. Son équipe de développement aurait un autre projet en cours : Skybender. Révélé par le quotidien britannique The Guardian, Google Skybender aurait un objectif presque similaire à Loon. Actuellement en test dans l’état du Nouveau-Mexique, aux États-Unis, il pourrait même être la prochaine étape dans la création d’un réseau Internet mobile dépourvu de points hauts (et surtout d’antennes à déployer). Une petite révolution autant pour les consommateurs que les opérateurs...

De quoi s’agit-il exactement ? Skybender est basé sur des drones autonomes (une option pour une prise de contrôle par un pilote à distance est également prévue), alimentés par de l’énergie solaire. Ces drones, développés par Google Titan (filiale d’Alphabet créée lors du rachat de la start-up Titan en 2014), embarquent des points relais 5G (la prochaine étape dans les réseaux mobiles) sur une fréquence de 28 GHz, une technologie capable de servir 40 fois plus de données que la 4G actuelle et qui sort de l’actuel spectre télécom (une fréquence qui sera monnayée par les autorités de régulation...). Les drones, qui volent à très haute altitude, sont connectés à des bases situées à terre et qui servent de lien avec le Web terrestre.

De la 5G pour tout le monde ?

L’idée serait évidemment de développer des hotspots mobiles capables de servir des usagers avec un Internet nomade haut débit. Et selon la portée du projet, il pourrait ne pas s’agir uniquement de servir les zones blanches, mais toutes les zones où la rentabilité pourrait être intéressante. Ce qui pourrait être pratique pour les opérateurs qui n'auraient besoin que de déployer des drones dans les airs et non plus à négocier avec les syndicats de copropriété pour installer des antennes en haut des immeubles. Selon The Guardian, Google disposerait des autorisations nécessaires jusqu’en juillet prochain. Reste à savoir ce qu’il en ressortira...

5g

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image Xiaomi 13 vs Xiaomi 14
image POCO X6 Pro