OPPO Reno2

La marque Vaio présente son premier Windows Phone

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
vaio

Auparavant sous la houlette de Sony, la marque Vaio, désormais prise en charge par un groupe d’investissement japonais, va là où sont les consommateurs : en téléphonie. Elle présente son second modèle, lequel tourne sous Wndows 10 Mobile.

La marque Vaio résonne tristement à l’oreille de ceux qui ont connu les PC de Sony. Car les Vaio ont été le fleuron des notebooks sous Windows pendant des années, avant la chute du marché de l’informatique grand public. Après plusieurs années à lutter en vain, Sony a décidé début 2014 de se débarrasser de sa marque. C’est un groupe d’investissement japonais qui en a pris le contrôle. Et qui dit investisseurs, dit contrôle par les chiffres. Il était logique d’attendre de ces économistes qu’ils aillent chercher les consommateurs là où ils sont, c’est-à-dire en téléphonie mobile. Il y a moins d’un an, en mars 2015, Vaio sautait le pas et présentait le « Vaio Phone », un mobile techniquement entrée de gamme, et ergonomiquement plutôt milieu de gamme chic, le tout animé par Android.

Vaio Phone Biz

Un second modèle pour les professionnels

Un an plus tard, voici un second modèle. Nommé Vaio Phone Biz, le smartphone se démarque de son prédécesseur par plusieurs points. D’abord, il s’adresse aux professionnels. Ensuite, il abandonne le châssis en verre pour une coque tout en métal (avec deux parties en plastique au dos, en bas et en haut, pour loger les antennes). Il propose une plate-forme vraiment milieu de gamme que nous allons voir dans quelques instants. Et surtout, il s’appuie sur Windows 10 Mobile. Et ça, c’est encore assez rare. Surtout au Japon. Surtout sur le milieu de gamme.

Observons donc cette plate-forme : l’écran mesure 5,5 pouces et affiche des images en 1080p (résolution de 403 pixels par pouce). En son coeur se trouve le dernier octo-core milieu de gamme de Qualcomm, le Snapdragon 617, lequel dispose de 4 Cortex-A53 cadencés à 1,5 GHz, 4 autres Cortex-A53 cadencés à 1,2 GHz, un GPU Adreno 405 et un modem X8 (seule vraie différence avec le Snapdragon 615).

Milieu de gamme jusqu'au bout

Le chipset est accompagné de 3 Go de RAM, 16 Go de stockage (extensible par microSD) et une batterie 2800 mAh. Il est compatible LTE catégorie 6, WiFi ac, Bluetooth 4.0, GPS et Continuum (connexion sans fil uniquement). Côté photo, nous retrouvons un capteur 13 mégapixels à l’arrière et une webcam 5 mégapixels à l’avant. L’ensemble est rangé dans un châssis de 8,3 mm d’épaisseur pour 167 grammes sur la balance.

Le smartphone sera disponible dès le mois d’avril au Japon (où il devrait rester une exclusivité) pour un prix tournant autour des 400 euros. C’est donc un positionnement inédit chez Windows Phone. Nous ne sommes pas surpris de voir débarquer un véritable milieu de gamme dans la famille Windows, mais nous désespérions qu’un constructeur prenne le risque de s’implanter sur des segments où Microsoft est totalement absent. Peut-être fera-t-il des émules parmi les marques internationales.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer