OPPO Reno2

Miitomo : les enregistrements préliminaires sont ouverts en France

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
nintendo

La première application mobile de Nintendo vient d’arriver au Pays du Soleil Levant. Miitomo, qui croise habilement des concepts sociaux et ludiques, a fait l’objet d’une présentation complète pour expliquer son fonctionnement.

Si Nintendo a finalement accepté d’investir l’univers de la téléphonie mobile, ce n’est pas exactement avec un jeu mettant en scène ses personnes fétiches que la firme a choisi de le faire. Sa première application, qui s’appelle Miitomo, repose effectivement sur quelques mécaniques ludiques. Cependant, le principe est davantage celui d’un réseau social pour joueur, puisque la communication interpersonnelle en est sa fondation.

Un million de téléchargements

Développé par DeNA, le studio japonais avec qui Nintendo a signé un accord à long terme, et disponible au Japon depuis la fin de semaine dernière, Miitomo est la première application, mais sera également la seule avant mars 2017, les véritables jeux attendus sur mobile ayant pris du retard. L’occasion idéale pour mesurer l’accueil de cette première initiative mobile. Un accueil qui semble considérable à en croire les premiers retours communiqués par Nintendo sur Twitter : 1 million de téléchargements ont été effectués en trois jours sur les boutiques applicatives (App Store et Play Store). Voilà qui devrait donner à Nintendo l’envie de continuer à développer cette activité.

En France, l’application n’est pas encore disponible à l’heure où nous écrivons ces lignes. Cependant, Nintendo a déjà démarré sa campagne promotionnelle. Tout d’abord, les préenregistrements sont ouverts sur le site Nintendo.fr. Ensuite, de nombreux médias spécialisés ont eu l’occasion de tester le produit. Enfin, une vidéo officielle expliquant comment l’application fonctionne a été publiée sur YouTube. Vous retrouverez ce document en fin de cet article.

Des Mii qui ont de la personnalité

Cette vidéo ne nous apprend que peu de nouvelles informations. La création du Mii via Miitomo ressemble beaucoup à celle offerte sur Nintendo 3DS et Wii U. Quelques options à retenir sur cette étape : le Mii ne se résume pas simplement à créer un avatar le plus ressemblant possible. Il s’agit aussi de lui donner une voix (puisqu’il vous posera des questions sur vos goûts), des vêtements (nous reviendrons sur ce détail par la suite) et une personnalité. Les questions seront les premiers éléments de conversations et Nintendo compte sur les petites perles que cela provoque pour créer un lien entre l’usager et son réseau d’amis.

Miitomo Miitomo Miitomo
minijeu (à gauche), Miifoto (au centre) et boutique de vêtement (à droite)

Une autre interaction entre amis est le Miifoto. Il s’agit de créer des photos (pas toujours totalement virtuelles) du Mii. Les photos peuvent être prises à partir d’un écran blanc, à partir de l’un des nombreux minijeux disponibles ou grâce à la réalité augmentée. Il est possible d’ajouter du texte (avec mise en page pour faire encore plus kitch). Les photos peuvent ensuite être partagées sur Miitomo ou sur les réseaux sociaux (dont Twitter qui pullule déjà de clichés mettant en scène un chat et un Mii, mais aussi LINE, japon oblige, Facebook et Instagram)...

Du premium qui n'est pas forcément payant

Comme vous le savez, Miitomo est une application freemium. Les options payantes tournent généralement autour de l’achat d’une monnaie virtuelle qui sert ensuite à acheter des objets dans le jeu (Nintendo insiste toutefois sur le fait qu’il est possible de gagner ces pièces sans ouvrir le porte-monnaie). La boutique vestimentaire est l’un des endroits où dépenser ses pièces Miitomo. L’achat de tickets pour les minijeux en est un autre. Ici aussi, les tickets de jeu peuvent s’acquérir sans dépenser d’argent, ni de pièces Miitomo.

Selon les premiers retours des rédacteurs spécialisés et des utilisateurs japonais, Miitomo est une bonne surprise, car le côté ludique est bien mis en avant, contrairement à ce que les premières informations laissaient entendre. Miitomo est un outil de communication, certes, mais un outil qui se veut fun et accessible. Reste à savoir quel accueil les utilisateurs occidentaux lui réserveront. Réponse dans quelques jours.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer