promo red by sfr

Spotify annonce avoir dépassé les 30 millions d’abonnés payants

Par Samir Azzemou

spotify

Depuis un an, Spotify multiplie les initiatives pour freiner Apple dans sa progression sur le marché. Et cela semble payer : le leader du streaming payant annonce avoir dépassé les 100 millions d’utilisateurs, dont 30 millions d’abonnés payants.

En juin 2015, Apple annonçait l’arrivée d’Apple Music. Un lancement très médiatique pour l’actuel patron du téléchargement musical qui, pour la première fois, semblait prendre au sérieux la consommation de musique en streaming après le fiasco d’iTunes Radio. Pour le leader mondial de l’exercice, Spotify, le lancement d’Apple n’était évidemment pas une bonne nouvelle, même si le service suédois a eu un an pour s’y préparer entre le rachat de Beats Audio et le lancement effectif du nouveau service.

Spotify

Une préparation qui comprend, pèle mêle, la mise à jour de son offre familiale, le lancement de PlayStation Music avec Sony, la signature d’un accord avec des opérateurs (comme Bouygues Telecom), des promotions estivales avec ses offres découvertes, des accords avec Starbucks ou Facebook, le recrutement de l’ancien manager de Lady Gaga pour signer des accords d’exclusivité avec les artistes (comme Jimmy Iovine le fait actuellement pour la firme de Cupertino), etc. L'entreprise investit également de l'argent dans la création de contenus audiovisuels exclusifs autour des domaines musicaux. De la téléréalité, des reportages, des concerts, des rencontres musicales et même une fiction sont au programme.

Une stratégie opportuniste qui fonctionne

Et cela semble payer. Selon Reuters, Spotify aurait annoncé ses derniers chiffres d’audience. Et ceux-ci sont excellents : le nombre d’utilisateurs inscrits a atteint la barre des 100 millions, dont 30 millions d’abonnés payants. Ces chiffres sont à comparer avec ceux de juin 2015 : 75 millions d’auditeurs, dont 20 millions au service premium. L’audience reste donc largement, très largement même, sur l'offre gratuite. Mais la répartition entre les deux populations est moins marquée : en 2015, l’audience payante comptait pour 26 % des utilisateurs, contre 30 % cette année. Il y a donc du mieux. Rappelons qu'Apple Music aurait, quant à lui, aurait convaincu 11 millions d'abonnés, tous payants.

D’autant que la santé financière de Spotify passe obligatoirement par l’acquisition d’une audience payante puisque l’entreprise doit payer des droits d’exploitation des chansons aux labels. En 2015, l’entreprise perdait 184,5 millions d’euros. Un indicateur qui n’est pas très encourageant à l’heure où Spotify envisage son entrée en Bourse. Selon nos confrères de Re/code, le service suédois aurait en effet engagé un responsable des relations avec les actionnaires. Un signe qui ne trompe pas.

Partagez cet article

  • LinkedIn

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close