Asus décline ZenUI en lanceur d’applications

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
asus

Après HTC, c’est au tour d’Asus de présenter un lanceur d’application qui reprend l’esthétique de sa surcouche pour Android. Ce thème est d’ores et déjà disponible sur le Play Store et compatible à partir de KitKat.

Comme de nombreux constructeurs (Samsung, LG, HTC, Sony, etc.), Asus a développé une surcouche pour habiller Android. Elle s’appelle ZenUI et elle équipe tous les mobiles d’Asus depuis le ZenFone 2. Nous avons largement commenté ses forces et ses faiblesses lors de nos différents tests, du ZenFone 2 au ZenFone 2 Laser en passant par le ZenFone Zoom ou le ZenFone Selfie. Grâce à ces tests, peut-être avez vous été charmés par les atours de cette interface ? Et vous vous demandez certainement ce qu’il faut en attendre réellement ? Asus répond à cette demande grâce à un nouveau lanceur d’application appelée ZenUI Launcher.

L'expérience ZenUI pour tous

Basé sur l’ancien Asus Launcher, ZenUI Launcher sert à changer l’interface et le thème d’Android. Vous retrouvez ainsi tous les effets et les paramètres avancés pour personnaliser tous les aspects visuels (fonds d’écran, transition entre les panneaux, widgets, packs d’icônes, etc.). Compatible à partir d’Android 4.3 KitKat, ce lanceur ne sert pas uniquement à modifier l’esthétique du système d’exploitation de Google, même si c’est là sa fonction la plus visible. Car ZenUI Laucher apporte aussi quelques outils de gestion des applications.

ZenUI Launcher ZenUI Launcher ZenUI Launcher

Le premier est Smart Group, ou Dossier Intelligent. Il s’agit d’une fonction de tri automatique des applications. Si vous avez créé un dossier avec des jeux et que vous en téléchargez un nouveau sur le Play Store, ce dernier se rangera directement dans le bon dossier (avec une pastille pour vous le rappeler). C’est très pratique, quand le déplacement est pertinent. Attention cependant aux dossiers personnalisés.

Inspiré par Apple ? 

Le second outil est le moteur de recherche intégré façon « Apple Sptolight ». Tirez l’écran vers le bas pour faire apparaître la boîte de dialogue d’un moteur de recherche local (applications, contacts, fichiers) et en ligne, puisque les requêtes ne se limitent pas au contenu du mobile, mais également au Web. Notez que ce moteur de recherche vous fera aussi quelques suggestions : mots clés, application tendance, etc. Un peu de marketing en somme.

Le dernier outil sert à gérer l’apparition ou non d’une application. Deux possibilités sont offertes : masquer une application (elle n’est pas désinstallée, mais elle n’est pas visible) et verrouiller une application (visible, mais inaccessible sans un code). Notez qu’il est également possible de supprimer le menu des applications, comme c’est le cas dans Emotion UI de Huawei ou iOS d’Apple. ZenUI s’avère donc être un lanceur particulièrement riche de fonctionnalité. Retrouvez la vidéo de présentation officielle en fin d’article.

L'avenir des surcouches ?

Il est intéressant de noter que les constructeurs développent de plus en plus de lanceurs d’applications accessibles pour tous les usagers. Il y a certainement trois phénomènes derrière cela. D’abord, l’impossibilité pour un constructeur de suivre un client qui a décidé de changer de mobile. Grâce à ces lanceurs, il est désormais possible de créer un lien permanent sans contrainte de la marque du mobile (hormis celle que ce dernier doit être sous Android). Ensuite, l’intérêt d’un lanceur d’application vis-à-vis d’une surcouche est la facilité à le mettre à jour, puisqu’il est considéré comme une application. Une tendance qui touche aussi d’autres fonctions propres aux surcouches, comme les applications système.

Enfin, l’intérêt d’un lanceur d’application est d’être davantage en ligne avec les règles de Google, qui souhaite que la pratique des surcouches s’amenuise chez les constructeurs tiers (à défaut d’être supprimée ou interdite). De nombreux fabricants travaillent actuellement à la migration progressive des éléments des surcouches vers des applications. Une migration qui faciliterait non seulement la mise à jour des éléments technologiques, mais aussi du système d’exploitation dans son ensemble. C’est le cas de Sony, HTC (qui travaille sur un lanceur avec Sense 8), Samsung ou LG. Et visiblement Asus est aussi de la partie.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer