SFR RED 40 Go = 10

Le marché des montres connectées a baissé au deuxième trimestre

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

L’engouement pour les smartwatches n’aura finalement pas duré longtemps. Selon le cabinet d’étude IDC, les volumes ont baissé de 32 % sur le deuxième trimestre 2016 par rapport au même trimestre sur 2015. Et c’est Apple qui paie le plus lourd tribut.

Il y a un an, le monde de l’électronique grand public était en ébullition : Apple sortait enfin sa première montre connectée, révélant ainsi, d’une certaine manière, le potentiel économique de ce marché qui, jusque-là, avait retenu son souffle en attendant de découvrir comment la firme de Cupertino allait l’aborder. Puis, progressivement, l’état de grâce s’est atténué. D’abord parce que les «early adopters» ont acheté leurs montres et n’en achèteront certainement pas une nouvelle avant quelques années. Ensuite parce que les nouveautés sont peu nombreuses. Enfin parce que les véritables contraintes (fonctionnalités, autonomies, usage) n’ont toujours pas été résolues.

Apple Watch
Un an après son lancement, l'Apple Watch se vend deux fois moins bien

-32 % pour le marché, -55 % pour Apple

Donc les ventes diminuent, sans surprise. Selon l’institut IDC qui a édité un nouveau baromètre trimestriel, le marché des montres connectées a reculé de 32 % en volume entre le mois d’avril et le mois de juin 2016 par rapport à la même période l’année précédente. L’ordre du Top 5 mondial a peu évolué en un an : Apple est toujours premier, suivi de Samsung qui creuse l’écart. Suivent ensuite Lenovo / Motorola et LG, mais dans le sens inverse de l’année dernière (Lenovo passant devant). En cinquième place se trouve toujours Garmin.

Le chiffre le plus intéressant, hormis celui du marché global, est celui d’Apple. La firme de Cupertino voit son volume de vente baisser de moitié. Oui, de moitié : -55 % précisément, passant de 3,6 millions d’unités à 1,6 million. La part de marché d’Apple passe donc de 72 % à 47 %. La bonne nouvelle, c’est qu’Apple conserve sa première place, les acheteurs n’ayant pas massivement choisi d’acheter une autre montre en l’absence d’une Watch 2.

IDC marché des montres connectées Q2 2016

Samsung et Lenovo progressent bien

Mauvaise nouvelle en revanche, pour Apple bien sûr, Lenovo / Motorola et Samsung en profitent pour augmenter leurs ventes, respectivement de 75 % et 51 %. Ils représentent maintenant 9 % et 16 % du marché. Compte tenu de la baisse générale du secteur, les constructeurs qui sont parvenus à conserver leurs volumes, ou même à progresser ont vu leurs parts de marché évoluer considérablement à la hausse.

Il y a à l’évidence une seule raison qui explique la baisse considérable subie par le marché des montres connectées : l’absence de nouvelle Apple Watch. En revanche, il y a plusieurs raisons qui expliquent pourquoi le marché dépend tant d’Apple pour croître. D’abord, comme nous l’avons précisé précédemment, les principaux problèmes inhérents aux montres n’ont pas été résolus. Autonomie, connectivité, applications, usage, etc. Ensuite les fabricants de montres traditionnelles n’ont pas encore réellement investi ce marché où ils sont pourtant légitimes. Tag Heuer, Casio et Fossil arriveront en fin d’année. Avec eux, et une nouvelle Apple Watch, le marché devrait repartir à la hausse l’année prochaine.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer