OPPO Reno2

Et si les prochains Nexus de Google n’étaient pas des Nexus ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
google

Une étrange rumeur a émergé hier sur Internet : les deux prochains Nexus préparés par HTC pour le compte de Google, ne seraient finalement pas des Nexus. Les Marlin et Sailfish pourraient même être considérés comme les premiers « Google-phones ». Explications.

Un article publié hier par Android Central semble indiquer, selon leurs sources, que les deux prochains smartphones connus jusqu’ici comme Marlin et Sailfish, pourraient ne pas être des Nexus. Les deux téléphones, aperçus ces derniers mois grâce à quelques clichés, des rapports de benchmarks et même quelques lignes de code d’Android, suggéraient que les deux téléphones remplaceraient les Nexus 6P et 5X de Huawei et LG, respectivement. Il semble cependant que cela ne sera pas le cas.

Google / HTC Sailfish
Le Sailfish de HTC sera-t-il un Google-phone ou un Nexus ?

La marque Nexus prête à disparaître ?

En effet, les deux terminaux ne seraient pas des Nexus. Selon Android Central, Google aurait donc pris la décision de ne pas apposer cette marque sur le Marlin et le Sailfish. Plus encore, les deux terminaux pourraient ne pas être marqués du sigle de leur fabricant, HTC. À l’image de la tablette Pixel C, premier appareil Android de Google à ne pas être un membre de la famille Nexus (même le décodeur TV Nexus Player en était un), Google mettrait ainsi un terme à la ligne Nexus, laquelle anime à sa manière depuis 2009 le marché des smartphones (et notamment le parc des terminaux adoptés par les développeurs).

La disparition des Nexus ne serait qu’une conséquence de deux événements. D’abord, la ligne Nexus s’est progressivement éloignée de son objectif premier : offrir aux développeurs et aux technophiles un Android pur et dur, avec juste ce qu’il faut comme services pour créer une expérience cohérente et simple. Le tout évidemment à un prix défiant toute concurrence. Nous l’avions déjà noté avec le Nexus 6, puis avec le Nexus 6P : les derniers terminaux de la gamme ne sont plus économiques, ont considérablement monté en gamme et adoptent des technologies certes premium, mais pas forcément utiles.

Une surcouche spécifique à Google

Second événement, Google souhaiterait enrichir l’expérience offerte via ses terminaux pour se démarquer davantage de toute l’engeance de mobiles low-cost (Android One inclus) qui n’offrent que très peu de valeur ajoutée. Une expérience premium qui inclurait une surcouche (ou une interface relookée) spécifique à la gamme. Un détail amusant quand l’on sait que Google lutte contre les surcouches des constructeurs depuis plusieurs années...

Cette stratégie et cette rumeur nous rappellent un détail : il y a désormais un patron de la mobilité « hardware » chez Google : Rick Osterloh, l’ancien PDG de Motorola lors de la période de transition de la marque de Google vers Lenovo. Il n’y a pas si longtemps, Google ne souhaitait pas être un constructeur de téléphone comme les autres, préférant ne pas risquer la bonne tenue des échanges avec les constructeurs (qui sont aussi ses clients). Désormais, cela ne semble plus être le cas. Reste à savoir comment lesdits constructeurs s’adapteront à cette nouvelle posture.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer