Lenovo préparerait un Moto sous Snapdragon 835

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
lenovo

Lenovo prépare actuellement le renouvellement de tous ses smartphones pour l’année 2017. Si certains mobiles ont déjà fait l’objet de fuite, aucune ne concernait jusqu’à présent le haut de gamme. En voici une première, grâce au banc de test Geekbench.

L’année dernière, Lenovo a créé un catalogue assez cohérent de Moto s’appuyant d’une part sur l’existant, avec le retour des familles G et E, et d’autre part sur de nouvelles gammes appelées M et Z. La première est une fabrication de Lenovo initialement pour le marché chinois. Mais Le Moto M a été lancé dans certains pays d’Europe. Si les retours sont bons, il ne serait pas impossible que le groupe asiatique décide d’étendre l’expérimentation un peu plus encore. La seconde remplace la gamme X (jusqu’à son retour, lequel est toujours annoncé par les rumeurs, mais assez peu probable). Elle représentait donc, en 2016, la marque Lenovo (et Motorola) sur le haut de gamme.

Moto Z

Pour 2017, tout porte à croire que la gamme Z sera de retour. Pourquoi ? Parce que Lenovo a confirmé que le design modulaire serait conservé cette année, avec le lancement d’une douzaine de nouveaux modules dans le courant de l’année (dont un qui pourrait rendre les Moto Z compatibles avec Tango). Même si les prochains Moto haut de gamme ne s’appellent pas « Z », elle en gardera donc les principales caractéristiques ergonomiques (largeur, hauteur, arrondi des angles et des tranches, emplacement du bloc photo et du connecteur pour les Mods). Reste évidemment à savoir combien de modèles remplaceront les Moto Z et Moto Z Force et ce qui changera à l’intérieur de chacun d’eux.

Fiche technique actualisée

Les premières informations viennent peut-être de fuiter cette semaine. Un smartphone appelé Motorola XT1650 est apparu sur Geekbench révélant quelques détails sur la composition de sa plate-forme. Et première nouveauté : le chipset est un Snapdragon 835 (que Qualcomm appelle aussi MSM8998). Le quad-core est cadencé ici assez logiquement à 1,9 GHz (la fréquence de ses coeurs les moins rapides, les autres étant cadencés à 2,4 GHz). Si une telle plate-forme est prévue chez Moto, il s’agit à l’évidence d’un flagship. Toutefois, compte tenu du catalogue 2016, il pourrait s’agir d’un successeur au Moto Z ou au Moto Z Force.

La seconde information apportée par Geekbench offre la possibilité d’affiner l’hypothèse : la quantité de RAM. Le XT1650 est équipé de 4 Go de RAM, ce qui parait un peu léger pour un « Moto Z Force 2 ». Il pourrait donc s’agir d’un successeur du Moto Z. Une supposition qui nous amène à penser qu’un modèle un peu plus costaud pourrait même apparaitre en même temps. Notez enfin que le XT1650 fonctionne sur Android 7.1.1 Nougat, une version qui implique une compatibilité avec Google Assistant. Cela parait logique, mais ce détail est intéressant vis-à-vis de toutes les rumeurs sur les assistants vocaux chez Samsung et LG.

Malgré l’apparition de cette fuite sur Geekbench, ne vous attendez pas forcément à voir débarquer les nouveaux Moto Z dès le Mobile World Congress. Pour rappel, les Z et Z Force ont été annoncés ensemble durant une conférence de presse organisée en juin dernier. Si Lenovo conserve ce timing, il reste encore cinq mois avant de voir arriver les remplaçants éventuels.

Partagez cet article

  • LinkedIn
  • Lenovo Moto Z

    Lenovo Moto Z

    Dévoilé au mois de juin 2016, le Moto Z est le premier modèle d’une nouvelle gamme parmi les Moto de Lenovo. Portant la lettre Z, elle est censée remplacer la gamme X, laquelle officiait en tant...

    Avis des utilisateurs :

    88%

    (1 avis)

Comparer les prix du Lenovo Moto Z

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.