promo red by sfr

Synaptics Clear ID : le premier mobile équipé sera signé Vivo

Par Samir Azzemou

vivo

La semaine dernière, Synaptics a présenté Clear ID un lecteur d’empreinte à intégrer à un écran. Alors que de nombreux observateurs pensaient que Samsung en serait le premier bénéficiaire, il semble finalement que ce soit... Vivo.

Il y a quelques jours, nous rapportions dans nos colonnes le lancement de Clear ID, un lecteur d’empreinte digitale à intégrer dans un écran tactile similaire à ce que certaines des premières rumeurs annonçaient pour l’iPhone X (lesquelles se sont révélées fausses puisque le lecteur d’empreinte n’a jamais été envisagé pour le smartphone borderless). Ce composant est signé Synaptics, l’entreprise américaine qui a développé Clear Force, un capteur de pression pour écran tactile similaire à 3D Touch chez Apple.

Un constructeur déjà client...

À l’occasion de ce lancement, celle-ci a expliqué que l’une des cinq premières marques de téléphonie avait d’ores et déjà commandé ce composant, lequel entrait dans sa phase de production de masse. Nous nous sommes évidemment demandé qui pourrait être ce fameux constructeur faisant partie des cinq premiers constructeurs. Notre première hypothèse, comme de nombreux observateurs, était Samsung, avec le Galaxy Note prévu en 2018 (car il est évident que le Galaxy S9 disposera d’un lecteur d’empreinte dorsal). Il semble que nous nous soyons trompés.

Rappelons que les cinq premiers sont aujourd’hui Samsung, Apple, Huawei, Oppo et Xiaomi, dans cet ordre. Nous avions alors ajouté à ce classement Vivo qui a perdu sa cinquième place assez récemment. Nous avions raison de repêcher Vivo dans cette liste, car, selon un contributeur du magazine Forbes, il semble que ce soit le créateur des Xplay qui soit le fameux constructeur. Nous avions écarté cette marque, car celle-ci travaillait cette année avec une solution concurrente, Sense ID de Qualcomm.

... et ce serait Vivo !

Le même contributeur a posté sur son compte Twitter une image du composant et d’un smartphone affichant sur son écran une image représentant une empreinte digitale. C’est à cet endroit que le composant de Synaptics est placé. Et c’est donc à cette place que l’usager doit placer son doigt pour débloquer son mobile, comme il le ferait avec Touch ID. Il rappelle que cela fonctionne avec un écran OLED et que le composant est basé sur un capteur CMOS qui mesure 0,7 mm d’épaisseur.

Nous ne mettons pas en doute les propos du contributeur du magazine Forbes, même s’il faut avouer que Vivo n’en est pas à son premier prototype avec un lecteur d’empreinte intégré à l’écran. La firme chinoise a en effet présenté l’été dernier un smartphone avec cette fonctionnalité. Quelle preuve montre que le téléphone qu’il a essayé ne finira pas comme le prototype estival ? Aucune, malheureusement. Cependant, nous devrions en savoir un peu très rapidement, car Vivo a pris l’habitude de renouveler sa gamme premium tous les 4 à 5 mois. Le X20 a été présenté en septembre. Le prochain pourrait donc arriver en janvier ou en février. Et nous ne pensons pas que Vivo introduira cette fonctionnalité en milieu de gamme.

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.