Qualcomm Zeroth et Sense ID : de l’intelligence derrière la puissance (MWC 2015)

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
qualcomm

Au Mobile World Congress, Qualcomm a annoncé un nouveau chipset, le Snapdragon 820. Si ce composant devrait être une version aboutie de l’actuel 810, il disposera aussi de deux nouvelles technologies : Zeroth et Sense ID. En voici une présentation.

« Sans maîtrise, la puissance n’est rien ». Cette phrase, tirée de la publicité des pneus de la marque Pirelli, résonne étrangement quand elle est associée au chipset de Qualcomm. Car, face à une concurrence grandissante de MediaTek, le fondeur californien a dû déployer en 2014 des trésors de puissance pour conserver un écart suffisamment important pour ne pas perdre de parts de marché sur le segment haut de gamme de la téléphonie.

Qualcomm
Stand Qualcomm au Mobile World Congress 2015

Ce qui a certainement amené l’entreprise à prendre des décisions hâtives et à créer le Snapdragon 810, monstre de puissance surcadencé dont la chaleur émise pose quelques soucis mécaniques (dispersion calorifique), ergonomiques (épaisseur des mobiles, usage de matériaux spécifiques) et malheureusement même techniques (baisse de performance rapide). Et nous espérons bien évidemment que cela ne sera pas le cas avec les chipsets plus récents, Snapdragon 618, 620 et 820 compris.

Un Snapdragon 820 bien mystérieux...

Ce matin, l’annonce du Snapdragon 820 nous a laissés sur notre faim. Aucun véritable détail sur ce chipset n’a été confirmé, hormis la nature de tout ou partie des huit coeurs 64-bits. Qualcomm a en effet officialisé ses nouveaux coeurs customisés appelés Kryo, technologie qui succède à Krait, les coeurs applicatifs 32-bit des Snapdragon S4, 400, 600, 800, 801 et 805. Mais voilà bien le seul détail que le fondeur californien a laissé filtrer. Pour le reste, nous devrons nous en remettre à quelques suppositions.

Heureusement, l’annonce du Snapdragon 820 était accompagnée de deux autres informations bien mieux détaillées : Zeroth et Sense ID, deux nouvelles technologies importantes, car elles donnent un but à cette course effrénée à la surpuissance des chipsets. Zeroth est une solution dédiée à l’analyse contextuelle dont les champs d’application vont bien plus loin que la simple interprétation des signaux reçus par les capteurs du mobile. Et Sense ID est un composant lié à la lecture biométrique. Cet article leur est dédié.

Zeroth : toute l'intelligence utile du smartphone ?

Commençons par Zeroth. Il s’agit d’une plate-forme logicielle qui sera dans un premier temps exclusif au Snapdragon 820. Elle prend en charge l’interprétation des signaux reçus par les capteurs bien sûr, mais se charge aussi de la reconnaissance du langage naturel et du réglage des différents éléments technologiques en fonction des besoins, des ressources et des conditions d’utilisation. À première vue, cette plate-forme est comparable au coprocesseur M8 d’Apple et NXP ou aux coprocesseurs de la plate-forme X8 de Motorola. Mais elle va bien plus loin.

Imaginez que votre appareil photo reconnaisse ce que vous êtes en train de photographier et qu’il change de mode de prise de vue en conséquence. Imaginez qu’il reconnaisse une phrase en anglais et qu’il la traduise automatiquement. Imaginez que le mobile reconnaisse son utilisateur par sa voix, son empreinte digitale ou une lecture biométrique avancée. Imaginez qu’il adapte ensuite ses réponses et son fonctionnement en fonction des préférences des habitudes de ce dernier. Un enfant se verrait offrir des dessins animés sans avoir à activer le contrôle parental. Imaginez un mobile qui augmenterait ou réduirait son filtre antivirus en fonction de votre lieu de connexion.

Zeroth touche le contrôle et la recherche par la voix, la reconnaissance du langage naturel, la gestion des capteurs, l’adaptation contextuelle des applications (multimédia, sécurité, système, etc.) et met tout cela en forme. Si Qualcomm parvient à ce résultat, le Snapdragon 820 aura une véritable avance sur ses concurrents, car personne n’a promis d’aller aussi loin.

Un lecteur d'empreintes "universel"

Quant à Sense ID, il s’agit d’un nouveau système d’authentification par empreinte digitale. Sa différence avec les lecteurs d’empreintes actuels : elle est en 3D. Grâce à un système basé sur des ultrasons, le capteur saisit tous les détails de l’empreinte. Avantage du système : l’ultrason traverse toutes les surfaces : le verre, l’aluminium, le saphir, l’acier, le polycarbonate, etc. Bref, il n’y a pas de limite dans le design. En outre, le système ne craint pas les produits cosmétiques, l’eau ou la transpiration. Le système s’interface avec les autres briques technologies liées à la sécurité d’accès, comme SecureMSM de Qualcomm et l’UAF de l’alliance FIDO pour apporter de l’interopérabilité. Un vrai lecteur universel.

Sense ID est moins ambitieux, mais touche beaucoup plus de chipsets Snapdragon, puisqu’il est compatible avec tous les modèles 400, 600 et 800, soit une dizaine de composants 64-bit (410, 415, 425, 610, 615, 618, 620, 808, 810, 820), et potentiellement tous leurs prédécesseurs 32-bit, même si cela va manquer d’intérêt d’en proposer par la suite. Les premiers chipsets compatibles seront les 425 et 810 (de quoi redonner un peu d'intérêt à ce chipset mal accueilli). Sense ID pourrait donc arriver dans un mobile commercial dès cette année.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer