SFR RED 50 Go + Netflix = 20

Part de marché des constructeurs : Apple en tête au quatrième trimestre 2017

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
marche smartphones

C’est presque une habitude : avec la saisonnalité de son activité, Apple est passé une nouvelle fois en tête du classement des constructeurs au cours du quatrième trimestre 2017. Sur l’année, Apple est la seule marque du Top 5 à ne pas progresser.

Depuis l’iPhone 6S, il se passe un drôle de phénomène chaque année : Apple devient numéro 1 mondial de la téphonie le temps d’un trimestre avant de retomber à la seconde place (voire la troisième, Huawei étant passé devant Apple entre juin et juillet 2017). Passer devant Samsung, ce n’est pas donné à tout le monde. Et la firme de Cupertino s’offre ce luxe une fois par an. En 2015 et en 2016, ce fut le cas. Et, à en croire un nouveau document de l’institut d’étude IDC, c’est encore le cas en 2017.

Ventes de Noël difficiles

Derrière Apple se trouvent Samsung, bien sûr, et Huawei. Oppo est quatrième, comme l’année dernière. Mais ce n’est pas Vivo qui est en cinquième position. C’est Xiaomi. La start-up le Lei Jun a réussi son retour triomphal au sommet du classement des constructeurs en s’appropriant cette dernière marche du podium. Et cela grâce à de très belles performances commerciales en Inde, où la première est très disputée avec Samsung. Certaines études tendent à montrer que Xiaomi est en tête. D’autres affirment que Samsung a conservé sa place.

IDC 2017

Au quatrième trimestre 2017, Apple a vendu 77,3 millions de terminaux dans le monde, contre 74,4 millions pour Samsung. Cela représente des parts de marché respectives de 19,3 % et 18,6 %. Vous noterez la baisse des volumes d’Apple, comme évoqué lors de notre article sur les résultats de la firme il y a quelques, jours, mais aussi celle des volumes de Samsung. Si Apple perdu 1 million de ventes, la marque coréenne en a perdu le triple sur la même période. Rares sont d’ailleurs les marques à avoir vendu plus de mobiles à Noel 2017 qu’à Noel 2016 : Huawei et Oppo reculent aussi, tandis que Xiaomi progresse.

Vous remarquerez d’ailleurs que, malgré le fait qu’Apple ait moins vendu de smartphones au quatrième trimestre 2017 qu’au quatrième trimestre 2016, sa part de marché est en progression, car le marché a rétréci d’une année sur l’autre, passant de 400,2 millions de terminaux à 438,7 millions. Soit une diminution de 8,8 %, principalement à cause du recul de la Chine et des pays développés asiatiques (Corée du Sud, Japon, Australie, Nouvelle-Zélande, Singapour, Taïwan, Hong Kong). Ce chiffre est d’ailleurs plus prononcé que celui de GfK que nous avons relayé il y a une semaine. Cette remarque s’applique aussi à Samsung.

Retour fulgurant de Xiaomi

Sur l’ensemble de l’année 2017 et sur un marché en croissance de 1,7 %, Samsung conserve sa place de leader. La firme coréenne a vendu 317,5 millions de mobiles, soit 8 millions de plus que l’année précédente, tandis qu’Apple stagne autour entre 215 et 216 millions de terminaux. Huawei, troisième, grignote l’écart qui le sépare de l’américain. La firme de Richard Yu (avec Honor) a vendu 153 millions de mobiles (+14 millions en un an). Oppo, quatrième, progresse également, comme ses deux compatriotes présents dans le Top 5. La marque a vendu 118 millions de mobiles, soit 31 millions de plus qu’en 2016.

Enfin, Xiaomi montre la plus forte progression. Ses volumes passent de 58,7 millions à 91,3 millions. Soit une hausse de 55 %. Remarquez aussi que le marché se contracte puisque les cinq premiers représentent en 2017 60,6 % des ventes, contre 55,6 % en 2016 (une part de cette différence s’explique par le fait que Xiaomi n’était pas cinquième, mais sixième).

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer