Huawei Mate RS : l’écran OLED de la phablette est signé LG Display

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
huawei

LG Display est l’un des premiers producteurs de dalles OLED dans le monde, mais sa production concerne surtout les télévisions. Pour asseoir sa crédibilité dans le domaine des smartphones, la firme fournit l’écran du Mate RS de Huawei.

Ce n’est pas vers Samsung que Huawei s’est tourné pour équiper son dernier smartphone ultra haut de gamme, le Mate RS. Une décision étonnante dans la mesure où la firme coréenne est LE leader incontesté des écrans OLED pour les smartphones. C’est chez son principal concurrent, LG Display, que le fabricant chinois aurait préféré s’adresser, selon une information en provenance d’Android Authority. Nos confrères ne citent pas de source. Mais compte tenu de l’historique de ce média, nous avons choisi de leur faire confiance. En outre, LG a certainement été très intéressé de participer à l'élaboration d'un tel smartphone.

Un fagship dans sa plus pure définition

Le Mate RS est, pour rappel, la phablette surprise que Huawei a dévoilée la semaine dernière lors de la conférence parisienne de présentation des P20 et P20 Pro. Le smartphone, membre de la famille Porsche Design, entre dans la catégorie « ultra haut de gamme » avec un prix de vente qui « démarre » à 1695 euros et qui peut dépasser les 2000 euros dans sa meilleure configuration.

Mate RS

Il faut dire que tout est fait dans ce mobile pour multiplier les superlatifs : coque étanche en céramique, Kirin 970, 6 Go de RAM, jusqu’à 512 Go de stockage interne, double capteur photo (à l’arrière sur la coque et à l’avant dans l’écran), triple capteur photo avec zoom optique et définition jusqu’à 40 mégapixels, webcam 24 mégapixels, connexion LTE gigabit, double haut-parleur, etc.

Un écran digne d'un flagship ?

L’écran proviendrait donc de LG Display. Il s’agit d’une dalle OLED qui mesure 6 pouces. Elle affiche les images en Quad HD+. Elle est incurvée et elle est panoramique. L’une de ses particularités est d’intégrer l’un des deux lecteurs d’empreinte digitale. Une technologie qui devrait provenir de Synaptics, même si certaines alternatives existent. C’est, à priori, une belle réalisation. Et il s’agit certainement d’une belle vitrine technologique. Ce qui nous laisse penser que l’information doit être exacte.

Car LG Display n’est pas encore capable de produire des écrans OLED pour un smarpthone qui se vendra à beaucoup d’exemplaires (comme le P20 ou le P20 Pro). En revanche, le fabricant coréen a besoin de visibilité pour son activité de concepteur d’écran. Et combiner OLED, lecture d’empreinte, dalle incurvée et Quad HD est une excellente façon de faire le buzz. Espérons que cela ne se retournera pas contre elle. LG Display fournit aussi les écrans du Pixel 2, lequel a subi quelques désagréments. Il serait bête que cela se répète.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.