OnePlus 6 : son nouveau design en verre complique les réparations

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
oneplus

Les réparateurs de iFixit se sont penchés sur le OnePlus 6 et son nouveau design en verre minéral. Et même si l’effet est très qualitatif, il rend également plus difficile son ouverture et donc sa réparabilité. Il obtient tout juste la moyenne.

Le OnePlus 6 est assez chic. Il abandonne la coque en métal du OnePlus 5 et du OnePlus 5T pour un verre minéral qui protège les deux faces du téléphone. C’est une tendance qui se généralise considérablement en téléphonie depuis que Samsung a présenté le Galaxy S6 et que les rumeurs affirmaient qu’Apple reviendrait vers le verre minéral (abandonné depuis l’iPhone 4S) pour l’iPhone X. Ce qui fut en effet le cas. Sauf qu’Apple a également utilisé le matériau pour les iPhone 8 et 8 Plus. Ce qui a fini de convaincre la concurrence. Donc OnePlus.

Du verre et de la colle

Mais qui dit verre minéral, dit aussi difficultés supplémentaires pour réparer le mobile. Car, le verre craque plus facilement, notamment quand il est chauffé pour ramollir la colle qui fixe les parois du téléphone avec le châssis métallique. C’est le cas avec les quatre dernières générations de Galaxy S (du 6 au 9) et pour les derniers iPhone. C’est le cas aussi avec le OnePlus 6. En outre, les risques sont plus importants encore avec les terminaux 18/9e dont le corps est plus long et moins large. C’est l’un des constats généraux de iFixit, l’un des spécialistes américains de la réparation de mobile.

OnePlus 6

Ces derniers ont démonté entièrement le OnePlus 6 et lui ont attribué une note passable : 5/10. Une note moins élevée que celle OnePlus 5 (7/10), mais dans la lignée de la concurrence (4/10 pour le S9 et le S9 Plus, 4/10 pour le P20 Pro et le Mate 10 Pro, 6/10 pour l’iPhone X et l’iPhone 8, etc.). Trois points ont été cités par les réparateurs pour expliquer cette note. D’abord, le design en verre qui fragilise la coque en cas de réparation, mais qui n’apporte techniquement rien (puisque OnePlus n’a pas intégré un capteur pour la charge rapide).

Un écran pas facile à remplacer

Ensuite, l’abondance de colle pour sceller l’ensemble (en partie pour mieux protéger l’intérieur contre l’eau). Vous remarquerez d’ailleurs sur la tranche inférieure l’absence de vis, confirmant la présence de colle. Enfin, la dalle OLED, la pièce qui se change le plus dans un mobile, est impossible à décoller du verre minéral qui le protège. Ce qui veut dire que les deux seront à remplacer en cas de panne.

Heureusement d’autres éléments contrebalancent cela. D’abord, la modularité des composants qui permet un remplacement facile et ciblé. Ensuite la relative accessibilité de la batterie (peu de colle et une pièce intégrée pour l’extraction). Enfin l’usage de vis standardisées (à l’opposé d’Apple qui utilise des vis propriétaires). La construction du OnePlus 6 est donc un doux mélange entre composants modulaires et verre minéral collé. Et pour les fans de petits détails techniques, iFixit a trouvé dans le OnePlus 6 de la RAM et du stockage Samsung, un chipset audio Qualcomm, un capteur NFC NXP, un modem WiFi Qualcomm, un capteur de radiofréquence Qualcomm aussi et des capteurs photo Sony à l’avant comme à l’arrière.

Partagez cet article

  • LinkedIn
  • OnePlus 6

    OnePlus 6

    Le OnePlus 6 est le septième smartphone haut de gamme de la marque OnePlus, après le OnePlus One, le OnePlus 2, les OnePlus 3/3T et les OnePlus 5/5T. Présenté en mai 2018, six mois après son...

Comparer les prix du OnePlus 6

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer