OPPO Reno 10x Zoom

TCL présente son premier produit sous la marque Palm

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
tcl palm

Comme annoncé précédemment par TCL son actuel propriétaire, la marque Palm revient cette année en téléphonie avec le Palm, tout simplement. Mais ce produit qui ressemble à un petit smartphone n’en est pas vraiment un. Explications.

TCL a racheté il y a bientôt quatre ans la marque Palm à HP qui cédait alors sa division téléphonie par petit bout (webOS a été vendu à LG). L’idée était de ne pas laisser filer cette marque emblématique de l’informatique nomade. Il y a un an, un directeur marketing de TCL expliquait que la marque reviendrait avec un produit commercial en 2018, après trois longues années de réflexion sur son futur positionnement, notamment vis-à-vis d’Alcatel et BlackBerry, deux autres marques animées par TCL.

Entre le feature phone et la smartwatch

Et puis tout s’est emballé. Au mois de mars, une fuite affirmait que TCL avait signé un accord avec Verizon pour commercialiser un produit. Et il y a un mois, une autre indiscrétion confirmait cela en dévoilant les premiers visuels (lesquels s’avèrent plutôt légitimes avec le recul). Et hier, enfin, TCL a dévoilé le premier produit Palm. Nous parlons ici de « produit » et non de « mobile » ou de « smartphone », car, malgré les apparences, le Palm (c’est aussi son nom) n’est pas vraiment un smartphone. Ni un mobile d’ailleurs.

TCL Palm

Le Palm est un accessoire connecté positionné au milieu d’une smartwatch et d’un feature phone type « Nokia X » (le modèle développé durant la période Microsoft). Un rôle qui nous rappelle le projet Kickstarter « Janus One ». Il n’est, théoriquement, pas capable de passer un appel ou d’envoyer un message sans l’aide d’un smartphone. En revanche, il est très petit et plutôt bien calibré pour un « simple » accessoire. Car sa plate-forme est celle d’un vrai smartphone low cost : écran HD, chipset Snapdragon 435, 3 Go de RAM, 32 Go de stockage, capteur photo 12 mégapixels, webcam 8 mégapixels (avec logiciel de reconnaissance faciale), connectivité WiFi et Bluetooth, capteur GPS (Glonass), haut-parleur frontal, accéléromètre, gyroscope et boussole numérique. Bref, cela pourrait être un smartphone.

Equipé d'Android 8.1 Oreo

Il y a quatre détails étonnants dans ce produit. D’abord, il dispose bien d’une carte SIM (nanoSIM). Mais celle-ci est scellée pour ne pas transformer en Palm en feature phone. La batterie offre une capacité de 800 mAh seulement. Mais TCL affirme qu’elle offre toute une journée d’autonomie (et trois jours en veille). Ensuite, le Palm fonctionne sur Android. Oui, Android. Et en version 8 .1 Oreo s’il vous plait. La surcouche qui est appliquée par dessus modifie entièrement l’interface, laquelle rappelle beaucoup celle de watch OS d’Apple d’une part, mais aussi celle des Nokia X d’autre part. D’où notre comparaison avec ce modèle qui fonctionnait aussi sur Android, même s’il n’en avait pas l’air. Notez que Google Assistant est tout de même préinstallé. Et que, théoriquement, vous pouvez installer toutes les applications du Play Store.

Enfin, le Palm est aussi petit qu’élégant. Son châssis est en aluminium et sa coque, étanche (IP68), est en verre minéral Gorilla 5 de Corning. Son écran mesure 3,3 pouces seulement (presque la taille d’écran de l’iPhone originel) pour une résolution de 445 pixels par pouce (certains flagships ne font pas mieux). Il mesure 7,4 mm d’épaisseur et il pèse 62 grammes. Il est légèrement plus grand qu’une carte de crédit. Et il est positionné par TCL comme un accessoire pour phablette (compatible iOS et Android). Un accessoire que vous sortiriez de votre poche en lieu et place de votre énorme smartphone pour effectuer des tâches simples : SMS, appel, réseaux sociaux, recherche sur Internet, navigation géolocalisée, etc.

Le prix d'une smartwatch

Comme il est commercialement incapable d’être indépendant (même si techniquement il l’est), le Palm ne peut être vendu qu’avec un forfait opérateur permettant le transfert de numéro (un peu comme les Apple Watch series 3 et 4 avec connexion LTE). C’est pour cela qu’il est proposé outre-Atlantique avec l’opérateur Verizon avec qui TCL a présenté hier soir ce produit. Son prix au lancement est voisin de celui d’une smartwatch : 349 dollars. Nous ne savons pas à l’heure où nous écrivons ces lignes, si le Palm sera proposé en France et, si oui, avec quel opérateur.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer