Huawei présente encore un smartphone : le Y7 Pro (2019)

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
huawei

Alors que le P Smart est encore tout frais dans nos mémoires, Huawei ne ralentit pas le rythme des lancements. Un nouveau modèle low cost a été annoncé en tout début de semaine au Vietnam. Il s’agit du Y7 Pro (2019).

Huawei devrait être proclamé numéro deux mondial par les prochaines études. Si ce n’est pas en 2018 (la firme chinoise étant passée devant Apple sur le deuxième et le troisième trimestre 2018), ce sera à l’évidence en 2019. L’ascension du groupe présidé par Yu Chendong (alias Richard Yu) est impressionnante. D’autant plus que le marché ne progresse que peu ou prou (certaines études affirment même qu’il recule).

Des lancements toutes les semaines ?

Trois raisons sont régulièrement évoquées pour expliquer cette progression. La double stratégie Huawei / Honor, deux marques qui se complètent autant qu’elles se concurrencent. La montée en gamme des produits, lesquels attirent de plus en plus les regards des consommateurs. Et la largeur de gamme du catalogue de la firme, lequel voit arriver de nouveaux modèles tous les mois. Ce qui participe à un renouvellement fréquent (et à une présence médiatique continue).

Huawei Y7 Pro 2019

L’arrivée des nouveaux produits chez Huawei fait presque fi des tendances du marché et de la saisonnalité des achats. Huawei présente des terminaux toute l’année, même pendant les fêtes. Ainsi, nous avons relayé la semaine dernière l’arrivée du P Smart (2019), officialisation programmée la veille de Noël et qui suivait celle du Nova 4 une semaine plus tôt. Et une semaine plus tard, en voici un autre : le Y7 Pro (2019). Celui-ci a été dévoilé au Vietnam le 31 décembre, afin de finir l’année comme il se doit.

Grande batterie

Le Y7 Pro (2019) est le successeur du Y7 Pro (2018), naturellement. Il se positionne comme une version allégée du P Smart (2019). Il s’agit d’un modèle low cost (pas tout à fait entrée de gamme, mais pas loin) doté d’un écran panoramique à encoche arrondie et un double capteur photo. La dalle, IPS, mesure 6,26 pouces et affiche une définition HD+ (ratio 19/9e). Le chipset est un Snapdragon 450 de Qualcomm accompagné de 3 Go de mémoire vive et de 32 Go de stockage extensibles par microSDXC.

Sa batterie, qui sera certainement (avec son prix) son principal argument marketing, offre une capacité de 4000 mAh. Le double capteur photo est un couple 13+2 mégapixels, le premier étant associé à un objectif ouvrant à f/1.8 et le second calculant simplement les distances. La webcam est un modèle de 16 mégapixels. Les deux profitent de l’implémentation d’une petite dose d’intelligence artificielle. Le mobile est compatible WiFi n, LTE catégorie 6, dual SIM et Bluetooth 4.2. Le système d’exploitation est Android Oreo servant de base à EMUI 8.2.

Vendu 150 euros environ

Il n’y a pas de lecteur d’empreinte digitale. Huawei compense partiellement cette absence par une reconnaissance faciale basique. Le mobile sera en vente en Asie du Sud Est à partir du 5 janvier. Pas de communication officielle sur un éventuel lancement en occident. Le mobile coûtera 3,99 millions de dongs vietnamiens. Ce qui équivaut à 150 euros environ.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer