SFR RED 40 Go = 10

Une trentaine de mobiles 5G sortiront en 2019 selon Qualcomm

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
qualcomm

Fort du succès du Snapdragon X50, Qualcomm annonce avoir signé des contrats pour plus d’une trentaine de terminaux compatibles 5G à venir en 2019. Ils embarqueraient tous le Snapdragon 855, son dernier chipset haut de gamme.

Qualcomm a largement évoqué ces derniers mois tout son engagement dans le développement commercial de la 5G. Et pour cause : c’est son prochain relais de croissance. Comme les opérateurs et les constructeurs, Qualcomm, qui fournit des composants pour les téléphones, mais aussi des éléments réseau pour les opérateurs, verra son activité prendre une pente ascendante qu’elle n’avait pas eue depuis quelques années.

La 5G : le sujet crucial de 2019

C’est d’autant plus important que les chiffres des instituts d’étude pour l’année 2018 ne sont pas folichons. Certains affirment que le marché a reculé, notamment parce que la Chine connaît une récession de plus de 10 % sur la téléphonie. D’autres qu’il a stagné. Et quand bien même il n’aurait pas reculé, sans la 5G en 2019, il reculera certainement. D’où l’importance pour les grandes entreprises d’être présents dès cette année. Voire même avant.

Qualcomm

Il y a plus d’un an, Qualcomm dévoilait son premier modem 5G, le Snapdragon X50. Quelques mois plus tard, au Mobile World Congress 2018, la firme californienne affichait plusieurs contrats prestigieux avec des constructeurs et des opérateurs. Parmi les opérateurs se trouvent Orange, Verizon, Deutsche Telecom, les trois grands opérateurs chinois (China Mobile, China Telecom et China Unicom), etc. Chez les constructeurs se trouvaient Sony, Vivo, Xiaomi, ZTE, HTC, LG, Oppo, Sharp, Nokia. C’était une belle brochette.

Une trentaine de terminaux dès 2019

En décembre dernier, Qualcomm a présenté le Snapdragon 855. C’est le premier chipset de la marque à être nativement compatible avec la 5G. Ce qui ne veut pas dire qu’il ne sera compatible « que » 5G. Mais que si vous achetez un smartphone avec un Snapdragon 855 dedans, vous pourrez profiter de ce réseau quand il sera commercialisé dans le pays où vous vous trouvez (voire même en déplacement à l’étranger). Encore faut-il qu’il y en ait des smartphones compatibles.

Et il y en aura. Au CES de Las Vegas, Qualcomm a organisé une conférence de presse. Parmi toutes les informations dévoilées (et il y en avait beaucoup pour la voiture autonome), une seule nous intéressait : le nombre de terminaux compatibles 5G qui seront disponibles en 2019. Selon Qualcomm, les constructeurs devraient en présenter une trentaine d’ici décembre 2019. Et les premiers arriveront dès le début de l’année 2019.

Nous savons d’ores et déjà qu’un Moto Mods 5G sera présenté prochainement par Motorola et Verizon. Nous savons aussi que LG travaille avec un opérateur américain pour un lancement à l’ouverture des réseaux aux États-Unis. Nous savons que Samsung, OnePlus, ZTE et Huawei préparent leurs propositions. Mais cette liste est encore loin d’être complète. Autant dire que vous en entendrez certainement encore parler de la 5G !

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer